[95] Val d'Oise n°13 sep/oct 2017
[95] Val d'Oise n°13 sep/oct 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de sep/oct 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 21,2 Mo

  • Dans ce numéro : éducation et égalité des chances.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
DOSSIER EGALITÉ DES CHANCES Le Département est particulièrement attentif à la sensibilisation des collégiens à l’entreprise et au monde économique Plus d’un millier d’actions éducatives « Il y a plus de 15 ans que le Conseil départemental propose des actions éducatives, indique Armand Payet, Conseiller départemental en charge des Actions éducatives et citoyennes. Mais durant l’année scolaire 2016-2017 c’était la première fois que la totalité des 110 collèges y participaient. » Ceux-ci ont un large choix  : environnement, citoyenneté, culture scientifique et nouvelles technologies, découverte de l’enseignement supérieur ou du monde professionnel, éducation artistique, prévention des conduites à risques ou du décrochage scolaire… Pour les collégiens désinvestis ou en voie de décrochage, le Département a élaboré un programme, bénéficiant des fonds européens (FSE). Mis en œuvre depuis 4 ans, il a déjà permis de proposer un accompagnement personnalisé à 400 élèves, d’animer 160 ateliers regroupant chacun une dizaine de collégiens et d’accueillir presque 100 jeunes en entreprise. Ce programme s’adresse à des élèves volontaires 22. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental de 4 e et 3e. Ils ont en commun de manquer de confiance en eux, d’avoir peu ou pas de motivation et de ne pas se projeter dans l’avenir avec le décrochage comme conséquence. Il faut les mettre ou les remettre en mouvement. « En groupe, indique Joëlle Nicolas, principale du collège des Hautiers à Marines, ils arrivent aisément à s’écouter, à échanger, et se respectent, car ils établissent les règles ensemble en début de séance. Ils mettent des mots sur leurs qualités et sont surpris que d’autres soient capables de les identifier. Ils arrivent à se projeter positivement et à le formuler devant les adultes qui sont présents. Prendre la parole devant les adultes présents en parlant de soi positivement redonne du sens à leur scolarité. La confiance ainsi installée est un levier pour les équipes pédagogiques. Des progrès sont très souvent notés, l’attitude change, mais le plus difficile est de tenir sur plusieurs mois. Les élèves suivis en atelier collectif, demandent souvent un suivi individuel ensuite, pour les aider à tenir leurs engagements sur le long terme. Le fait d’avoir exprimé un projet faisant sens pour eux les rassure beaucoup. » Le Département a retenu la société valdoisienne Selec + pour assurer ces séances de coaching qui métamorphosent les collégiens décrocheurs.
Découvrir le monde professionnel Une autre opération d’envergure est menée depuis 2011 par le Département, en partenariat avec le MEVO (Mouvement des Entreprises du Val d’Oise)  : les speed-meeting collégiens-professionnels pour des élèves de 3 e et 4e. Les collégiens disposent de 8 à 10 minutes pour se présenter face à un cadre ou chef d’entreprise et argumenter autour de leur centre d’intérêt avec une lettre de motivation et un CV travaillés en classe au préalable. Il faut deux mois de préparation pour que le speed-meeting soit profitable. 57 000 élèves dans les 110 collèges du Val d’Oise « L’intervenant n’est pas venu que pour nous faire apprendre des choses mais trouver des choses en soi. Il m’a appris la confiance à travers l’entretien d’embauche, il m’a montré que s’il n’y a pas « On voit bien qu’ils ont préparé l’opération, déclarait Sébastien Giraud, délégué général du MEVO, lors du speedmeeting d’Herblay. Ils ont fait attention à leur tenue, ils ont travaillé leur CV. Ils apprécient d’avoir un contact avec un milieu différent de leur établissement habituel et ils attendent un retour de notre part. Ils sont à l’écoute. » Marie-Christine Cavecchi, Vice-présidente du Conseil départemental déléguée à l’Éducation et à l’Enseignement supérieur, se réjouit du dialogue  : « Les élèves prennent conscience des savoir-faire et des savoir-être nécessaires pour accéder au monde professionnel. De leur côté, les chefs d’entreprises sont sensibles aux efforts faits par les jeunes. Ce rapprochement et le changement de regard qu’il provoque des deux côtés est la caractéristique majeure des speedmeeting. » 60% des collèges valdoisiens ont déjà eu l’occasion de tester la formule. Dans ces entretiens, les collégiens sont mis dans une situation qu’ils rencontreront quelques années plus de confiance, on ne pourra jamais réussir. » 70,6 millions d’euros pour l’enseignement secondaire dans le budget 2017 Paroles de collégien participant au Speed-meeting EN PLUS tard ou l’année scolaire suivante en filière professionnelle. Ils ouvrent des perspectives sur leur avenir. À cet égard, il est capital pour le Département de les mettre en contact avec les technologies de demain. Et le Plan numérique des collèges en est le principal exemple. Des MOOC au collège Grâce au numérique, des collégiens peuvent désormais préparer leur entrée au lycée avec un MOOC (Massive 25 millions d’euros pour la construction du collège à Cormeilles-en-Parisis et la réhabilitation du collège d’Eaubonne online open courses, soit en français  : cours en ligne ouvert à tous) conçu avec l’ESSEC. 11 collèges, dont ceux d’Argenteuil, de Montigny-lès- Cormeilles ou de Sarcelles, en ont profité durant l’année écoulée. De nouveaux établissements s’y ajouteront en 2017-2018. Durant l’année scolaire encore, des collégiens viendront s’initier à la découpe laser et à la création avec des machines à commande numérique à Labboite, le fablab du campus international de Cergy-Pontoise. On ne saurait mieux illustrer l’intention du Département de donner aux collégiens l’envie de suivre des filières d’avenir qu’avec cette invitation dans un lieu d’échanges stimulants entre étudiants et jeunes entrepreneurs. 1 055 actions éducatives durant l’année 2016-2017 Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :