[95] Val d'Oise n°12 jui/aoû 2017
[95] Val d'Oise n°12 jui/aoû 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°12 de jui/aoû 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 11,8 Mo

  • Dans ce numéro : indispensables bibliothèques !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
LES CHIFFRES LES CHIFFRES 129 129 bibliothèques bibliothèques 2,7 d’entrées 2,7/anmillions 8 millions prêts/8 an. millions UTILES À LA COHÉSION SOCIALE UTILES À LA COHÉSION SOCIALE 12. LE TERRITOIRE EN QUESTIONS A quoi servent les bibliothèques ? À l’heure des budgets de plus en plus contraints, il semblait nécessaire de poser la question « la bibliothèque vaut-elle le coût ? » A partir d’un échantillon représentatif, le Val d’Oise a réalisé une étude inédite pour en mesurer les différents impacts. Par sa méthodologie expérimentale et reproductible, le rapport du Département du Val d’Oise servira de référence à une étude nationale dès 2018. dans les d’entrées bibliothèques/an valdoisiennes. dans les bibliothèques valdoisiennes. prêts/an. 75% des usagers considèrent que la fréquentation 75% des usagers d’une considèrent bibliothèque influe positivement sur leur état d’esprit. influe positivement sur leur état d’esprit. que la fréquentation d’une bibliothèque 94% 94% de la population a une bibliothèque de la population dans sa a commune. bibliothèque dans sa commune. 11 communes de plus 11 de 20 communes 000 habitants n’ont pas de plus de librairie de 20 000 dont habitants Cergy n’ont (61 000) pas de librairie dont et Sarcelles Cergy (58 (61 000). et Sarcelles (58 000). PROFITABLES À L’ÉDUCATION ET LA CULTURE PROFITABLES À L’ÉDUCATION ET LA CULTURE La majorité des usagers et près d’un sur deux considère Les bibliothèques ont des partenariats viennentà La majorité la bibliothèque des usagers que la fréquentation et près d’un sur de deux la considère avec les Les structures bibliothèques de la ont petite des partenariats pour  : « viennentà lire, travailler, la bibliothèque bibliothèque la a fréquentation eu une de la enfance, avec principalement, les structures de mais la aussi petite faire des pour recherches  : « lire, travailler, ». influence bibliothèque sur son a parcours eu une avec les enfance, centres de principalement, loisirs, service mais aussi faire des recherches ». scolaire. influence sur son parcours jeunesse avec de les leur centres commune, de loisirs, les maisons le service scolaire. de quartier… jeunesse de leur commune, les maisons de quartier… Presque toutes les bibliothèques accueillent Presque des toutes écoles maternelles les bibliothèques et Les bibliothèques mènent des actions primaires, accueillent et dans une des moindre écoles maternelles mesure et « hors les Les murs bibliothèques » qui atténuent mènent des actions des collèges primaires, ou de et lycées. dans une Certaines moindre mesure le caractère « hors intimidant les murs » de qui l’institution atténuent mènent des également collèges des ou de actions lycées. d’aide Certaines et favorisent le caractère les rencontres intimidant de l’institution aux devoirs mènent et également de révisions des actions comme d’aide et les et échanges favorisent avec les les rencontres habitants. à Villiers-le-Bel aux devoirs et Ermont. et de révisions comme et les échanges avec les habitants. à Villiers-le-Bel et Ermont. VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental
BONNES POUR L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE La moitié des fournisseurs des bibliothèques sont des entreprises départementales. Elles ont recours à  : 34% 26% des biens culturels des services 15% 25% des fournitures des interventions notamment artistiques La moitié des usagers profitent de leur venue à la bibliothèque pour faire des achats  : courses quotidiennes alimentaires, à la boulangerie ou au marché voisin. D’après une étude espagnole  : 1 euro investi dans une bibliothèque. Télécharger le rapport complet de l’étude sur valdoise.fr un service rendu d’une valeur de 2,82 à 3,83 € . Source  : FESABID « La valeur que les bibliothèques apportent à la société et l’économie nationale ». ALLONS PLUS LOIN Gérard Lambert-Motte Conseiller départemental délégué à la Culture, au Tourisme et au Patrimoine Le Département a la volonté d’offrir aux Valdoisiens un égal accès à la culture, et notamment à la lecture publique. Il apporte donc des outils et des moyens supplémentaires aux communes qui gèrent leurs bibliothèques. « À travers les services de la Bibliothèque départementale, nous aidons les bibliothèques à intégrer les nouveaux besoins des usagers. Cela passe par l’accompagnement des projets, des formations, des prêts de matériel… Les dispositifs d’aide aux communes apportent des financements d’investissement. Quant à Révodoc, il met en réseau la plus grande partie des établissements pour permettre aux Valdoisiens d’emprunter des documents où qu’ils se trouvent. » Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :