[95] Val d'Oise n°11 mai/jun 2017
[95] Val d'Oise n°11 mai/jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de mai/jun 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : le Val d'Oise sur le devant de la Seine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38. DÉCRYPTAGE DOMAINES DE COMPÉTENCES QUI PEUT SAISIR LE MÉDIATEUR ? À L’ÉCOUTE DES USAGERS, LE MÉDIATEUR DÉPARTEMENTAL Le Val d’Oise a été précurseur en créant la fonction de médiateur dès 2004 afin d’augmenter la transparence des décisions de l’administration départementale. Sa mission est de veiller à ce que l’usager reçoive une réponse satisfaisante et motivée, après que les procédures ont été respectées et les voies de recours utilisées. Elle ne peut se substituer aux instances de recours. Ce sont tous les domaines de compétence du Département  : action sociale (RSA, APA…), handicap, collèges, routes, logement… Sont exclus les litiges commerciaux, les attributions de marchés ou de subventions, les litiges entre le Département et ses agents. Le médiateur travaille en collaboration avec les conseillers départementaux et la direction générale des services du conseil départemental. Les particuliers mais aussi les personnes morales  : association, entreprise… VAL D’OISE Le magazine du Conseil départemental Déposer une demande de médiation BILAN 2015-2016 des demandes étaient recevables 54% 46% 40% des demandes concernaient le handicap 11% le RSA 10% le logement 10% les aides financières 1 à 5% ont été redirigées vers les institutions concernées  : CAF, CPAM, Maison de la Justice et du Droit. pour 9 autres catégories 40% des dossiers ont eu une issue favorable aux demandeurs. COMMENT SAISIR LE MÉDIATEUR ? L’intervention du médiateur est gratuite. Elle est demandée par courrier ou par courriel via un formulaire à télécharger sur valdoise.fr/mediateur MONIQUE MÉRIZIO, MÉDIATEUR DÉPARTEMENTAL « Mon rôle est de renforcer le respect et l’écoute des usagers, et la qualité des réponses qui leur sont données. Il est emblématique de l’attitude générale que le Département souhaite développer envers les Valdoisiens. L’équité et l’impartialité sont des valeurs nécessaires à la fonction. »
SUCCESS STORY Le bon goût du yaourt C’est au cœur d’Argenteuil que les yaourts bio Quart de lait sont fabriqués. Un processus maîtrisé depuis la ferme jusqu’au conditionnement. Au travers d’une alimentation locale, les consommateurs sont de plus en plus à la recherche de produits bio qui ont bon goût. La société Quart de lait, implantée à Argenteuil exauce leurs vœux. Depuis 2014, elle produit des yaourts en pot et à boire, d’une saveur et d’une onctuosité rares. « Cette aventure entrepreneuriale dont je suis le repreneur, précise Bruno Didier, est née de la volonté de valoriser les circuits courts pour favoriser une consommation et une économie locales. » Et c’est précisément de quelques lieues du Val d’Oise, en pays de Bray, que provient le précieux liquide indispensable à la composition du yaourt. Un lait, fleurant bon le terroir, comme on en faisait autrefois. Rien ne serait possible sans le partenariat avec 3 exploitants agricoles engagés dans l’agriculture biologique ni le traitement attentif dont bénéficient MADE IN VAL D’OISE leurs vaches. Quand elles ne paissent pas paisiblement dans les prés, elles sont nourries avec un fourrage biologique, sans pesticides, OGM ou engrais chimiques… La fabrication des yaourts répond à une parfaite maîtrise de process ancestraux  : collecte du lait, pasteurisation, ensemencement, fermentation et conditionnement. L’atelier de Quart de lait, qui emploie 3 personnes, produit près de 300 000 yaourts dans des saveurs simples, naturelles et toujours gourmandes  : nature, nature sucré, vanille, fraise et abricot. « Nous développons la commercialisation de nos produits, présents dans certaines AMAP et enseignes de la grande distribution, conclut Karine Didier, responsable de la société. Notre souhait est que le yaourt Quart de lait soit aussi présent sur toutes les tables des restaurants scolaires ». Un voeu gustatif que ne manqueraient pas d’approuver les écoliers et collégiens du Val d’Oise ! Plus d’informations sur quartdelait.com Péché originel L’origine du yaourt remonterait au tout début de l’agriculture et de l’élevage, il y a environ 10 000 ans. Péché royal En 1542, alors qu’il souffre de troubles digestifs, le roi François 1er est soigné par le médecin turc du sultan Souleyman le Magnifique avec un yaourt à base de lait de brebis. Péché national Avec plus de 21 kilos de yaourts par personne et par an, les Français sont les plus gros consommateurs de yaourts en Europe, juste derrière l’Allemagne. Le magazine du Conseil départemental VAL D’OISE.39



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :