[95] Val d'Oise n°11 mai/jun 2017
[95] Val d'Oise n°11 mai/jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de mai/jun 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 12,5 Mo

  • Dans ce numéro : le Val d'Oise sur le devant de la Seine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
Nous pouvons être fiers d’être valdoisiens, de ce que nous réalisons ensemble, et vouloir un département tourné vers l’environnement extérieur, ouvert à ses dynamiques et à ses opportunités. Vous pourrez retrouver dans ce nouveau numéro de votre Val d’Oise Magazine une série d’illustrations du sage proverbe  : « tout seul on marche plus vite mais ensemble on va plus loin ». Tout d’abord un dossier sur la démarche de l’association « Axe Seine », qui regroupe les Départements de la Seine Maritime, de l’Eure, des Yvelines, du Val d’Oise et des Hauts de Seine. Conçue comme un lieu de rapprochement, d’échange et ? Signature du premier contrat de ruralité entre la communauté de communes Sausseron Impressionnistes, le Département et l’État La question du net l’édito ARNAUD BAZIN Président du conseil départemental « Tout seul on marche plus vite mais ensemble on va plus loin » Elyssa Benseghir a écrit  : 03 avril 2017 Peut-on espérer une amélioration des transports dans les zones rurales du Val d’Oise ? Si vous souhaitez poser votre question ← scannez ce QR code ou rendez-vous sur facebook de création, cette structure inédite a pour objectif de participer à ouvrir le Grand Paris vers les ports et la mer. Développement économique, tourisme, culture et environnement sont au menu des travaux que nous menons avec nos voisins. L’association « Axe Seine » ne dispose pas de budget propre et fonctionne grâce à des redéploiements internes des moyens des Départements qui l’animent. Le Conseil départemental mène depuis de nombreuses années des actions de coopérations internationales. A notre initiative, des délégations valdoisiennes (élus, Université et grandes écoles, entreprises…) se rendent régulièrement chez nos La réponse d’Arnaud Bazin C’est un objectif permanent pour nous et nous consacrons plus de 34 millions d’euros aux transports cette année. Toutefois, il s’agit d’une compétence dévolue d’abord à la Région. Celle-ci a pris conscience des besoins criants de la Grande Couronne en lançant le « Grand Paris des bus », avec 1000 nouveaux bus d’ici 2020. partenaires, notamment au Japon et en Chine. L’utilité de ces déplacements est parfois questionnée. Mais ces démarches patientes et de longue haleine, le moment venu, se révèlent de précieux accélérateurs de projets. Ainsi, le Campus International de Cergy, qui vient de se voir labellisé « Initiatives d’Excellence » par l’Etat et qui bénéficiera de 80 millions d’euros pour son développement. Ce projet, qui ne vise rien moins que faire entrer le campus phare du département dans le top 100 universitaire mondial, n’aurait pas pu voir le jour sans la volonté d’ouverture du Conseil départemental, vers ses partenaires tant locaux qu’internationaux. De notre côté en réorganisant l’offre dans le Vexin nous avons apporté un meilleur service qui se traduit par une augmentation de 15% des voyageurs. En même temps, nous soutenons des solutions alternatives, comme le transport à la demande. C’est maintenant Covoit’ici et son offre connectée depuis Magny ou Marines.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :