[95] Val d'Oise n°1 sep/oct 2019
[95] Val d'Oise n°1 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de sep/oct 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (190 x 250) mm

  • Nombre de pages : 52

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : jeunes valdoisiens, bien dans leurs collèges.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
Le nouveau collège de Cormeilles-en-Parisis Une restructuration est souvent presque aussi coûteuse qu’une construction neuve et rend complexe la réalisation des travaux car le site est occupé. Mais c’est parfois la seule solution faute de terrain disponible ailleurs, ou bien l’implantation est bonne et on perdrait à la modifier. À Eaubonne, par exemple, le collège Jules Ferry a une valeur patrimoniale ; c’était à l’origine une école élémentaire, installée dans un bâtiment de 1930 dont l’état nécessitait d’être rénové voir reconstruit. Sa restructuration commence avec l’installation de classes provisoires pour les élèves. Elle s’achèvera pour la rentrée 2021. Le principal interlocuteur du Département pour ces grandes opérations de construction ou de restructuration est l’architecte. Les architectes sont choisis par voie de concours dont le jury est composé d’élus du Département, d’architectes et de personnalités qualifiées comme les services académiques, le maire. Les projets doivent se conformer au Programme technique 28 LE DOSSIER Photographie  : Atrium Architecture 95 « Le plan numérique des collèges a permis de déployer de nouvelles technologies et d’identifier des besoins d’espaces différents. Ainsi, les nombreux travaux et aménagements réalisés dans les établissements participent à favoriser et faciliter les modes d’apprentissage des collégiens du XXI e siècle. » Virginie Tinland Vice-Présidente du Conseil départemental déléguée à l’Éducation et à l’Enseignement supérieur
Le collège Jules Ferry à Eaubonne des collèges défini par le Département pour rendre son parc plus homogène. Ce programme précise en premier lieu la capacité du collège. On trouvait auparavant des petits établissements, avec 400 élèves, et des plus grands, jusqu’à 1 200. Désormais le collège « à taille humaine » est calibré pour 600 à 700 élèves  : 650 pour le collège Simone-Veil de Pontoise, 700 pour celui qui ouvre à Cormeilles-en-Parisis, 600 pour celui du Plessis-Bouchard en 2021, 700 pour chacun des deux nouveaux collèges à Cergy et Argenteuil. Le programme détermine aussi le budget affecté à l’opération. L’expertise du Département dans ce domaine permet d’être au plus près du prix du marché. Compte tenu des calendriers contraints, rien ne serait plus dommageable qu’un appel d’offres infructueux. La construction du collège à Cormeilles-en-Parisis représente pour le Département environ 14 millions d’euros. Il faudra un million de plus pour le chantier de « Jules Ferry » à Eaubonne, mais un million DES TRAVAUX BIEN CADENCÉS Septembre 2019  : ouverture du 111 e collège, à Cormeilles-en-Parisis. Fin 2019 extension de 100 places du collège Stendhal à Fosses. Début 2020 extension du collège Cécile Sorel à Mériel. Fin 2020 reconstruction partielle et restructuration du collège Jean Bullant à Ecouen. Rentrée 2021  : Restructuration et reconstruction partielle du collège Jules Ferry à Eaubonne. Le magazine du Département VAL D’OISE Rentrée 2021 Relocalisation et construction du collège existant du Plessis-Bouchard. Fin 2021 Extension du collège Philippe Auguste à Gonesse. Rentrée 2022 Restructuration du collège Pierre de Ronsard à Montmorency. Rentrée 2022 Construction d’un collège de 700 places à Cergy. Rentrée 2022 Construction d’un collège de 700 places à Argenteuil. de moins, soit 13, pour le prochain collège du Plessis- Bouchard, 11,2 pour la restructuration de « Jean Bullant » à Ecouen et 12,4 pour celles de « Ronsard » à Montmorency et « Philippe Auguste » à Gonesse. 15,6 millions d’euros sont prévus pour chacun des 2 collèges à venir à Cergy, sur la ZAC des Linandes, et à Argenteuil. L’extension des 100 places à Fosses et à Mériel représente près de 3,5 millions d’euros, chacune. Moins importants d’un point de vue architectural mais pas du point de vue pédagogique sont tous les aménagements effectués dans les collèges pour répondre aux pratiques innovantes que le Département a à cœur de soutenir. Le dernier appel à projets a retenu 5 projets qui seront achevés pour la rentrée ou peu après. Le Département leur a consacré un budget de 300 000 euros. À Argenteuil, 5 espaces de création, de détente et de collaborations au collège Eugénie Cotton repensent le temps hors cours ; à Paul Vaillant-Couturier, l’espace connecté va favoriser le 29 CALENDRIER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :