[95] Val d'Oise n°1 sep/oct 2012
[95] Val d'Oise n°1 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 14,8 Mo

  • Dans ce numéro : handicap... le Conseil général se mobilise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
rencontres iNfOs Pra tiques Val dOisieNNes LA PRESSE En LIGnE La bibliothèque départementale vous propose 1 500 journaux et magazines en ligne. Pour cela, vous devez être inscrit dans une des bibliothèques du réseau RéVOdoc géré par le conseil général. Rendez-vous sur la plate-forme RéVOdoc sur valdoise.fr 26 Val d’Oise #01/septembre 2012 cécile le tOurNeau, Val dOisieNNes directrice de la bibliothèque départementale des bibliothèques à vivre au mois de juin, de nombreux lycéens ont révisé le bac dans la bibliothèque de leur ville. Il y en a 127 dans le Val d’Oise. Beaucoup sont en réseau grâce à RéVOdoc, le réseau documentaire du Val d’Oise, qui permet aux Valdoisiens d’accéder à 2,5 millions de livres, CD, BD, mangas, partitions, livres lus. Mais l’exemple des lycéens montre que ces structures se prêtent à des usages multiples, au-delà de l’accès aux ouvrages. « Nos enquêtes, indique Cécile Le Tourneau, montrent que beaucoup de gens fréquentent les bibliothèques sans y être inscrits. Certains viennent y consulter de la documentation, d’autres profitent de connexions Internet, ou viennent seulement pour discuter. Ils y trouvent une forme de sociabilité qui a disparu ailleurs. Nous ne sommes plus là dans une forme unique de diffusion de savoirs, mais dans un espace rare et utile à la cohésion sociale. Dans cette perspective, la bibliothèque devient un outil du lien social et de l’aménagement du territoire. » À la fin du mois, le congrès national des bibliothèques départementales se tiendra dans le Val d’Oise. Trois cents professionnels venus de toute la France y échangeront leurs expériences sur ces nouvelles vies des bibliothèques. Quels sont les services proposés par la bibliothèque départementale ? Découvrez les réponses de Cécile Le Tourneau sur valdoise.fr
JeaN guichard, directeur de l’école Givaudan argenteuil, l’autre capitale de la parfumerie dans la parfumerie, qu’un établissement quitte Grasse pour venir s’installer à Argenteuil pourrait surprendre. En 1995, Givaudan, leader mondial de la création de parfums et d’arômes, a pourtant ramené ici la première et célèbre école de parfumerie. Elle rejoignait alors le centre de création européen du groupe. À la tête de l’école, Jean Guichard, lui-même parfumeur éminent, s’est pris au jeu sérieux d’avoir à exprimer, non plus un parfum, mais toute la créativité d’élèves triés sur le volet. « Ils doivent d’abord apprendre à connaître et reconnaître des centaines de matières premières, précise-t-il, avant de pouvoir les associer progressivement. » La méthode est si fameuse qu’un tiers des créations mondiales sont dues aux anciens élèves de Givaudan. On y rencontre actuellement des jeunes venus d’horizons variés, des jeunes femmes d’origine marocaine et japonaise ou des garçons venus du Brésil. « Utile pour l’entreprise comme pour eux, ils possèdent déjà la culture des pays où ils pourront exercer à la sortie de l’école. » Ils feront alors leurs preuves. « J’ai horreur qu’on les réduise à l’appellation technique de « nez », s’agace courtoisement Jean Guichard. Le métier de parfumeur est infiniment plus subtil et exigeant ; un parfum doit traduire son époque entière, c’est à cette condition qu’il a du succès. » Celui que vous aimerez demain viendra peut-être de Givaudan ! À saVOir LA COSMETIC VALLEy Premier réseau mondial de ressources en parfumerie cosmétique, la Cosmetic Valley s’étend de l’Indre-et- Loire à la Haute-normandie, en passant par la Région parisienne. Elle a été labellisée pôle de compétitivité par l’état en 2005. C’est un des six pôles soutenus dans le Val d’Oise par le conseil général. Un soutien spécifique a été attribué en décembre 2011 à la société Givaudan pour le projet néobulles du pôle, qui consiste à élaborer un parfum sans alcool. Pour en savoir plus, rendez-vous sur givaudan.com et cosmetic-valley.com 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :