[95] Val d'Oise n°1 sep/oct 2012
[95] Val d'Oise n°1 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 14,8 Mo

  • Dans ce numéro : handicap... le Conseil général se mobilise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
C’est en Val d’Oise Magny-en-Vexin canton de Magny-en-Vexin Devenir propriétaire Val d’Oise Habitat, bailleur social du conseil général et présidé par Georges Mothron, réalise à Magny-en-Vexin la construction de 33 logements individuels, dont 4 offrent l’opportunité de devenir propriétaire. Situés rue de la Libération, proches du centre-ville, ces logements sont proposés en priorité aux locataires de Val d’Oise Habitat. Tous les pavillons disposent d’un jardin privatif et d’une place de stationnement. Ils répondent à la certification Très haute performance énergétique, grâce à l’utilisation de matériaux nobles et de qualité (panneaux solaires, structure bois/béton, panneaux rayonnants), permettant une maîtrise des charges et un meilleur confort. Le saviez vous ? LES séances du conseil général sont publiques Le Val d’Oise compte 39 cantons, et donc 39 conseillers généraux. Ils se réunissent en séances plénières une fois par mois. Les assemblées départementales sont publiques et ouvertes librement à tous les Valdoisiens. L’ordre du jour est fixé à l’avance et communiqué aux élus et au public (consultable sur valdoise.fr). L’assemblée délibère, votant à main levée, sur les propositions d’actions présentées par le président et étudiées, auparavant, dans une ou plusieurs des neuf commissions. La séance est retransmise en direct sur valdoise.fr et sur Twitter. 24 val d’oise #01/septembre 2012 en direct des cantons + d’infos sur valdoisehabitat.fr Saint-Prix et Saint-Leu-la-forêt canton de Saint-Leu-la-Forêt Des réseaux plus discrets L’enfouissement des réseaux (électricité, téléphone, éclairage) contribue à la fois à la sécurité, en réduisant le nombre de poteaux, et à l’esthétique. Dans le canton, quatre opérations sont programmées à Saint-Leu-la- Forêt, rue du Général-de-Gaulle, et à Saint-Prix, rue de l’Yser et rue Hector-Carlin. À l’occasion de travaux sur les routes départementales, Montmorency canton de Montmorency les communes peuvent bénéficier de financements du conseil général pour enfouir leurs réseaux. Pour l’année 2012, l’assemblée départementale a ainsi validé, avec le syndicat mixte départemental d’électricité, du gaz et des télécommunications du Val d’Oise, un programme de 33 opérations réparties sur 22 communes, pour un montant de 934 000 euros. Le collège élève le goût Le conseil général a engagé, depuis deux ans, un programme de transformation des offices de réchauffage des restaurants scolaires en offices d’assemblage. L’objectif est d’améliorer la qualité et la diversité des repas, les mets étant préparés sur place. Cette action se renforce à la rentrée, avec la mise en service de six nouveaux offices d’assemblage, dont le collège Pierre-de-Ronsard à Montmorency. « En charge de la petite enfance au conseil général, précise Michèle Berthy, conseillère générale du canton de Montmorency, je sais combien la question de l’éducation du goût des enfants et des jeunes est fondamentale. Les collégiens de Montmorency vont pouvoir en profiter. » 300 000 euros sont investis par le conseil général pour transformer les offices de réchauffage de six collèges en offices d’assemblage.
Bezons canton de Bezons Un cœur de ville plus attractif Le Mesnil-Aubry Canton d’écouen L’école se finit Le projet d’aménagement de l’école primaire représente la dernière étape des travaux du groupe scolaire au Mesnil- Aubry. Sont programmés : la construction de deux salles de classe, une salle informatique, une bibliothèque et un espace polyvalent, un préau couvert et une salle de récréation. Cette nouvelle réalisation complète la première Arnaud Bazin, lors de la pose de la première pierre du nouvel immeuble HRO. Après le succès remporté par River Ouest et ses 63 000 m² aussitôt occupés par des entreprises prestigieuses (Atos, EMC2, Léon Grosse et Sophos), HRO poursuit, avec la ville de Bezons et le soutien du département, le développement du quartier des Bords-de-Seine, entrée du Val d’Oise. Arnaud Bazin, président du conseil général, a posé la première pierre d’un nouvel immeuble, situé en face de la gare terminus du T2, qui respectera les normes HQE (Haute qualité environnementale) et BBC (Bâtiment basse consommation). De nouveaux bureaux, logements, équipements publics, commerces, émergeant dans un environnement paysagé, dessinent ainsi peu à peu un nouveau cœur de ville de Bezons. Au total, le conseil général aura investi 13,05 millions d’euros d’aménagements urbains (voirie, espaces verts, éclairage public, signalisation) pour permettre l’arrivée à Bezons du T2, moteur de ces métamorphoses. phase du projet, mise en œuvre courant 2007, comprenant la réhabilitation d’un corps de ferme en restaurant scolaire et la construction d’une école maternelle. Cette opération, prise en charge à hauteur de 76 250 euros par le conseil général, contribuera également à la sécurité des écoliers qui n’auront plus à traverser le village à pied pour déjeuner. Saint-Gratien Canton de Saint-GRATIEn Set et match Les travaux du pôle tennis des Cressonnières de Saint- Gratien ont permis de doubler les courts extérieurs. Le complexe compte maintenant sept courts de tennis, dont trois couverts. L’éclairage a été installé sur les quatre courts extérieurs. À l’intérieur, on trouve désormais un club-house, un bureau et de nouveaux vestiaires. Les aménagements concernent aussi le parking, pour simplifier Canton de la Vallée du Sausseron Protéger une précieuse ressource Le Sausseron est un affluent de l’Oise, qui s’y jette au niveau de Butry-sur-Oise après avoir traversé 20 communes. Pour préserver et améliorer les ressources en eau, ainsi que les milieux naturels qui en dépendent, un contrat de bassin a été signé le 18 juin, au nom du conseil général, par Gérard Seimbille, vice-président en charge des finances et de l’administration générale. Les nombreuses actions que ce contrat programme sur la période 2012/2016 représentent un budget de 16,5 millions d’euros. Elles concernent aussi bien la politique de réduction de l’usage des produits phytosanitaires, que des travaux sur les réseaux de distribution pour résorber les fuites, ou la continuité écologique à assurer entre le Sausseron et ses affluents, afin d’accroître les zones de frai de la truite sauvage. l’accès aux usagers, et l’environnement paysager. Arnaud Bazin, président du conseil général, qui a accordé un soutien de 200 000 euros aux travaux, a inauguré le nouveau complexe sportif en mai. Le club de tennis, qui comptait près de 300 licenciés en début d’année, peut accueillir plus de joueurs, grâce à cette nouvelle offre sportive. Signature du contrat de bassin par Gérard Seimbille. 100 km² La surface couverte par le bassin du Sausseron. 51 km La longueur du Sausseron. 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :