[95] Val d'Oise n°1 sep/oct 2012
[95] Val d'Oise n°1 sep/oct 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de sep/oct 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Val-d'Oise

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 44

  • Taille du fichier PDF : 14,8 Mo

  • Dans ce numéro : handicap... le Conseil général se mobilise.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
C’est en Val d’Oise Menucourt Canton de L’Hautil Des services mieux adaptés aux personnes handicapées L’Association régionale des infirmes moteurs cérébraux d’Île-de-France (ARIMC) gère, à Menucourt, un foyer de vie, la Ferme du château. Il accueille des adultes présentant un handicap moteur qui requiert une aide matérielle et éducative dans la vie quotidienne. Inadaptée aux besoins actuels, le foyer fait l’objet d’un important projet de restructuration. La capacité du centre sera doublée, avec 42 places d’internat. Le lieu intégrera également la création de cinq places d’accueil de jour. Le projet propose une déclinaison des services — foyer de vie, service d’accompagnement à la vie sociale et accueil de jour — qui prend en compte les capacités et les souhaits d’indépendance des résidents. Le conseil général investit 2,05 millions d’euros dans ce projet. Asnières-sur-Oise Canton de Viarmes À la rencontre des élus Instaurées il y a plus d’un an par Arnaud Bazin, président du conseil général, les rencontres territoriales se poursuivent avec une nouvelle étape dans l’ouest de la Plaine de France. Accompagné de Gérard Seimbille et de Daniel Desse, viceprésidents du conseil général, il s’est ainsi rendu à Asnièressur-Oise, puis à ézanville où les enjeux d’aménagement sont majeurs. Au programme : la visite de la friche industrielle qui a vu naître, il y a 50 ans, un jouet au succès planétaire, Sophie la Girafe, puis la zone commerciale du Val d’ézanville en cours de requalification. La journée s’est conclue par une réunion avec les élus locaux du secteur : maires, adjoints, conseillers communautaires, etc. Voir la vidéo sur valdoise.fr 22 val d’oise #01/septembre 2012 en direct des cantons Cergy Canton de Cergy sud Un gymnase attendu par les sportifs Avec la pose de la première pierre par Thierry Sibieude, conseiller général de Cergy, la construction du nouveau gymnase des Touleuses a commencé au printemps. Il est destiné à remplacer un bâtiment en trop mauvais état pour être conservé. Ce chantier est l’occasion d’intégrer les normes Haute qualité environnementale (HQE) Domont canton de Domont Zoom sur la sécurité Pose de la première pierre en présence de Thierry Sibieude. et Basse consommation (BBC), et de valoriser l’environnement du bois de Cergy. En début d’année 2013, les sportifs disposeront d’une grande salle multisport avec deux plateaux, une salle d’expression corporelle de 120 m², un autre plateau pour le roller/hockey et une tribune de 100 places. Le conseil général a attribué une subvention de 2,1 millions d’euros à ce projet. Attentif à la sécurité des Valdoisiens, le conseil général poursuit sa mobilisation aux côtés des communes pour financer leurs investissements en matière de vidéoprotection. C’est dans ce cadre qu’il soutient la Communauté de communes ouest de la Plaine de France (CCOPF) pour la réalisation d’un centre de supervision urbaine. Cet outil, en service 24h/24, contrôlera les images de 46 caméras positionnées aux abords des écoles, lycées, entrées de ville et points de passage importants. Ce centre, opérationnel au printemps 2013, sera installé dans l’enceinte du siège de la CCOPF à Domont. Le conseil général apporte 436 814 euros à ce projet.
canton d’ARGENTEUIL NORD LE CANTON EN CHIFFRES 6,4 km 2 28 032 habitants (Insee, 2009) Les grands projets tels le T2, la rénovation urbaine, la reconquête des berges de Seine, ou l’innovation économique avec la création d’un pôle mécatronique, qualifient Argenteuil comme un pôle majeur d’île-de-France 1 100 collégiens dans 2 collèges 4 615 familles suivies en 2011 par l’antenne sociale 1 700 consultations assurées en 2011 au centre de dépistage et de soins 2 084 consultations annuelles dans les 2 centres de protection maternelle et infantile (PMI) Argenteuil Nord 600 hectares. C’est la superficie de l’espace naturel sensible régional des Buttes du Parisis Georges Mothron Groupe Union pour le Val d’Oise 01 34 25 32 26 georges.mothron@valdoise.fr Voir la vidéo de présentation du canton. Argenteuil une nouvelle partition pour les musiciens Après la réhabilitation menée entre 2007 et 2010, Val d’Oise Habitat, bailleur social du conseil général, a lancé la requalification des espaces extérieurs de la résidence des Musiciens, située au cœur du Val d’Argent Nord. Objectif : changer l’image de ce quartier comprenant plus de 600 logements, renforcer son attractivité, et améliorer le cadre de vie et la sécurité des habitants. L’aménagement des espaces extérieurs comprend notamment la mise en valeur des entrées d’immeubles, la plantation d’arbres, la rénovation de l’éclairage, le réaménagement du stationnement avec la création de places supplémentaires, et l’implantation de bornes enterrées spécifiques au tri sélectif… Ce programme accompagne les travaux de réhabilitation du bâti ; il redonnera une identité à ces espaces souvent délaissés. Les travaux permettront également de mieux délimiter l’espace privé et l’espace public. Coût de l’opération : 2,6 millions d’euros. Argenteuil Renaissance de l’école georges lapierre Dans la continuité des travaux menés à la maternelle en 2010 et 2011, une importante opération de rénovation de l’école élémentaire Georges Lapierre et du centre de loisirs a été engagée. Construite dans les années soixante-dix, l’école, qui comprend 12 classes, a nécessité une réhabilitation totale : isolation phonique et thermique, mise aux normes de sécurité, rhabillage des façades… La cour, avec ses plantations d’arbres, a pris une nouvelle allure, avec l’installation de bancs et de paniers de basket. Le centre de loisirs, d’une capacité de 90 places, a été aménagé dans le prolongement de l’école. Financement du conseil général pour la transformation du groupe scolaire : 2,9 millions d’euros. 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :