[94] Val de Marne n°371 novembre 2019
[94] Val de Marne n°371 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°371 de novembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14,0 Mo

  • Dans ce numéro : handicap, l'affaire de tous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48 agenda DR CULTURE BOUGER EN VAL-DE-MARNE THÉÂTRE RADIO LIVE Aurélie Charon, Caroline Gillet et Amélie Bonnin parcourent la planète à la rencontre de la jeunesse engagée. Avec Radio live, elles invitent sur scène des jeunes gens qui combattent préjugés et exclusions à Gaza, Sarajevo, Beyrouth, Bombay ou Paris. Le † 7 novembre au Centre dramatique national à Ivry. 01 43 90 11 11 et theatre-quartiers-ivry.com. Le † 3 décembre au théâtre Paul-Éluard à Choisy. 01 48 90 89 79 et theatrecinemachoisy.fr. Le † 11 décembre au Pôle culturel à Alfortville. 01 58 73 29 18 et lepoc.fr THÉÂTRE AU PLURIEL Chaque année, l’association Théâtre au pluriel organise des rencontres de théâtre d’amateurs. Onze compagnies installées dans le Val-de-Marne participent à cette 33 e édition et viennent présenter leurs créations. Du † 7 au 24 novembre à Boissy-Saint-Léger, Valenton et Nogent-sur-Marne. 07 82 41 94 16 et theatreaupluriel.fr ET C’EST UN SENTIMENT Chaque titre de spectacle de la compagnie Légendes urbaines est une citation. Et c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions je crois est un extrait du journal de 20 heures présenté par Roger Gicquel en 1976, et fait suite à « La France a peur ». La pièce parle de la production de lieux communs et de l’image de la banlieue transmise par les médias. Du † 15 au 22 novembre au théâtre Romain-Rolland à Villejuif. 01 49 58 17 00 et trr.fr P.LE GOFF J’AI RENCONTRÉ DIEU SUR FACEBOOK Nina, une adolescente mélancolique, rencontre Amar sur Facebook. Le garçon l’invite à le suivre dans la guerre qu’il mène au nom d’un idéal religieux. Dans cette pièce militante, AhmedMadani décrit l’itinéraire d’une radicalisation. Les † 21, 22 et 23 novembre au théâtre Roublot à Fontenay. 01 82 01 52 02 et theatre-halle-roublot.fr JEANNE OU L’ÊTRE ÉTRANGE… … élevé parmi nous. Pour échapper à la ligne que ses parents ont tracée pour elle, Jeanne, 17 ans, décide d’avoir un enfant… et fait basculer toutes les belles certitudes de son entourage. Les † 22 et 23 novembre au théâtre Gérard-Philipe à Champigny. 01 48 80 05 95 et champigny94.fr SI LOIN, SI PROCHE Abdelwaheb Sefsaf donne un récit-concert des rêves de retour au pays d’une famille algérienne immigrée en France et les tiraillements d’une génération qui ne sait plus d’où elle est. Le † 28 novembre au théâtre Jacques-Carat à Cachan. 01 45 47 72 41 et theatrejacquescarat.fr 1336 C’est au bout de 1336 jours de lutte que les salariés de l’usine de thés et infusions de Gémenos ont pu créer leur propre société. Philippe Durand prête sa voix aux Fralibs qui ont fait plier le groupe Unilever. Le † 5 décembre au théâtre Antoine-Vitez à Ivry. 01 46 70 21 55 et theatredivryantoinevitez. ivry94.fr SHELL SHOCK Annabelle Sergent nous parle de Rebecca, grand reporter de guerre. Comment cette messagère des temps modernes parvient-elle à concilier sa vie ici et là-bas ? Où est sa réalité ? Une prise d’assaut du réel par la poésie. Le † 29 novembre au théâtre de Chevilly-Larue. 01 41 80 69 69 et theatrechevillylarue.fr J. SCHÄEFER MUSIQUE/CHANSON ANNÉES FOLLES La jeune cheffe Ruth Reinhardt (notre photo) dirige l’Orchestre national d’Île-de-France pour cette ode à la légèreté des Années folles, avec Le Bœuf sur le toit de Darius Milhaud, les Danses concertantes de Stravinsky et le Cinquième concerto pour violon de Mozart. Le † 30 novembre au théâtre Jean-Vilar à Vitry. 01 55 53 10 60 et theatrejeanvilar.com Le † 4 décembre au Centre des bords de Marne au Perreux. 01 43 24 54 28 et cdbm.org Le † 6 décembre au Pôle culturel à Alfortville. 01 58 73 29 18 et lepoc.fr Le † 8 décembre à la salle Gérard-Philipe à Bonneuil. 01 45 13 88 24 et ville-bonneuil.fr AFRICOLOR Pour ses trente ans, le festival Africolor fait deux incursions dans le Val-de- Marne. Au Comptoir, à Fontenay, pour une vraie-fausse émission de radio, très musicale, avec Soro Solo, bien connu des auditeurs de France Inter. Au Hangar, à Ivry, pour un concert anniversaire qui célèbre le patrimoine inestimable des musiques du continent africain. Le † 15 novembre au Comptoir à Fontenay. 01 48 75 64 31 et musiquesaucomptoir.fr Le † 23 novembre au Hangar à Ivry. 01 72 04 64 25 et hangar.ivry94.fr MPL Cinq garçons amoureux d’une femme disparue trop tôt  : voilà la genèse de « MPL » (pour Ma pauvre Lucette), groupe atypique qui puise dans tous les genres pour créer un répertoire de poésie et d’humour noir. Le † 23 novembre à la Grange dîmière à Fresnes. 01 49 84 56 91 et grangedimiere.fresnes94.fr FLASH PIG Ce quartet au nom pas banal réunit quatre musiciens parmi les plus doués de la nouvelle génération du jazz français. Le † 7 décembre à l’espace Sorano à Vincennes. 01 43 74 73 74 et espacesorano.com EN FAMILLE WHITE DOG Une mise en scène originale du roman de Romain Gary. Marionnettes et acteurs sont réunis pour faire vivre ce poignant récit autobiographique qui dénonce le racisme et la bêtise humaine. Le † 15 novembre à la Grange dîmière à Fresnes. 01 49 84 56 91 et grangedimiere.fresnes94.fr Le † 6 décembre au théâtre de Saint-Maur. 01 48 89 99 10 et theatresaintmaur.com L’ENFANT OCÉAN Une fratrie s’enfuit du foyer familial pour échapper à la cruauté des parents. Débute alors sa fugue vers l’océan. L’histoire revisitée du Petit Poucet sous la forme d’un road-movie enfantin. Du † 20 au 26 novembre à la scène Watteau à Nogent. 01 48 72 94 94 et scenewatteau.fr JE BRÛLE (D’ÊTRE TOI) Une petite louve amoureuse d’un grand cerf… ou comment se comprendre quand on est différent. Un spectacle musical de marionnettes et de lumière programmé dans le cadre de la Semaine des droits de l’enfant. Le † 23 novembre au théâtre Paul-Éluard à Choisy. 01 48 90 89 79 et theatrecinemachoisy.fr M. CONDUZORGUES UN FURIEUX DÉSIR DE BONHEUR Dernière création de Catherine Verlaguet et Olivier Letellier ce Furieux désir de bonheur est une ode à la joie de vivre en cirque et poésie. Le † 30 novembre à la salle Jacques-Brel à Fontenay. 01 71 33 53 35 et fontenayenscenes.fr ALLONS ENFANTS ! La compagnie Les Épis Noirs revisite avec son énergie burlesque, poétique et musicale l’histoire de France. Une épopée iconoclaste où la musique, jouée en direct, rythme l’univers de chaque scène. Les † 5, 6 et 7 décembre à Anis gras à Arcueil. 01 49 12 03 29 et lelieudelautre.com ALICE AU PAYS DES MIROIRS Bizarre... Alors qu’Alice se regarde dans son miroir, son reflet lui parle et puis s’enfuit. Lancée à sa poursuite, Alice traverse le miroir et découvre tout un monde nouveau de l’autre côté. Une adaptation moderne, enlevée et joueuse de l’œuvre de Lewis Carroll. Le † 7 décembre à l’atelier Barbara à Limeil-Brévannes. 01 45 10 76 40 et limeil-brevannes.fr DANSE MIRAGES, LES ÂMES BORÉALES Sur fond de paysage polaire, la dernière pièce des frères Ben Aïm plonge le public au cœur des étendues du Grand nord. Et suscite rêverie et frémissements. Le † 6 décembre au Centre des bords de Marne au Perreux. 01 43 24 54 28 et cdbm.org Le † 14 décembre au théâtre Gérard-Philipe à Champigny. 01 48 80 05 95 et champigny94.fr
M. COUDRAIS D’À CÔTÉ Christian Rizzo joue aussi bien des lumières, du son, des costumes et des images que des corps des danseurs pour créer un univers féérique et abstrait. Le † 15 novembre au théâtre de Rungis. 01 45 60 79 00 et theatre-rungis.fr ZOO D’après La Ferme des animaux de Georges Orwell, un bestiaire réel et CARTE BLANCHE À MANUEL BRIOT Coordinateur du festival Les Écrans documentaires et de l’association Son et Image, Arcueil Le documentaire, c’est du cinéma Célébré au mois de novembre depuis vingt ans à travers toute la France, le cinéma documentaire connaît un intérêt public indéniable. Mais si les films du genre trouvent, de plus en plus nombreux, le chemin des salles, la très grande majorité des œuvres produites manque toujours cruellement de visibilité. Les chaînes de télévision, surtout publiques, qui le finançaient dans les années 1990 et 2000 s’en sont progressivement détournées, à l’exception des chaînes locales. Malgré les évolutions techniques et la démocratisation d’outils de fabrication aux coûts plus abordables, dont résulte un nombre de films croissant d’année en année, le documentaire se déploie dans une économie précaire. Dès les premières prises de vue des frères Lumières à la fin du XIXe, les images en mouvement enregistrent le chorégraphié sur la fin de l’asservissement et l’avènement de la démocratie. Le † 4 décembre au théâtre Jean-Vilar à Vitry. 01 55 53 10 60 et theatrejeanvilar.com AUX ARCHIVES EN CHANSONS Dans le cadre de l’exposition Si la banlieue m’était chantée, une conférence animée par l’historien Claude Pennetier se propose de revenir, extraits à l’appui, sur les chansons du monde ouvrier et de la Résistance. Le † 13 novembre à la Maison de l’histoire et du patrimoine à Champigny. DR ENFANCE ET ADOLESCENCE De l’éducation populaire à l’école républicaine, en passant par les structures ou moyens d’animation, de garde ou de loisirs, chercheurs et membres des sociétés d’histoire questionnent l’évolution de l’enfance et de l’adolescence dans le Sud-Est parisien. Le † 23 novembre à la Maison des syndicats à Créteil. réel, matière première d’une forme cinématographique qui, dès lors, devient indissociable du 7 e art naissant. Témoin privilégié des mutations du monde, en plus d’un siècle, le documentaire s’est aussi enrichi au gré des courants artistiques et des techniques. Il ne colle pourtant pas à l’actualité telle qu’observée et commentée aujourd’hui par le flux des médias audiovisuels à travers reportages, magazines ou sujets. La confusion est encore fréquente et nous ne ferons jamais assez de pédagogie sur ce point  : le documentaire se singularise par l’affirmation d’un point de vue et par le temps qu’il accorde aux rencontres des personnes, des lieux, des événements. Cette particularité lui confère une dimension éthique et esthétique qui lui est propre. Aujourd’hui, si le web ouvre aux films documentaires de nouvelles fenêtres M. GÉNON Le † programme des Archives au 01 56 71 45 60 et archives.valdemarne.fr EXPOSITIONS ACIDES ANIMÉS Dans le cadre du festival des arts numériques Némo, la galerie Julio Gonzalez invite la maison de production Autour de minuit et 24 films courts sur la ville, le corps et les sciences sur petits et grands écrans. Du † 8 novembre au 7 décembre à l’espace Julio-Gonzalez à Arcueil. 01 46 15 09 75 et arcueil.fr NOVEMBRE À VITRY Le Prix 2019 de novembre à Vitry est le premier d’un nouveau jubilé ! Depuis 1969, la galerie municipale de production et de diffusion, les festivals demeurent pour ces œuvres des tremplins de découverte essentiels. Dans le Val-de-Marne, cette démarche est, depuis 1996, au cœur du festival Les Écrans documentaires. Portée par l’association Son et Image, la manifestation propose, chaque année aux publics, plus de cinquante films documentaires. Cinquante regards de tous horizons, et notamment ceux issus de la jeune création. Le documentaire affirme ainsi sa vocation de cinéma résolument ouvert sur le monde. CULTURE 49 BOUGER EN VAL-DE-MARNE de Vitry soutient la peinture contemporaine en dotant deux artistes de moins de 40 ans d’une aide à la création. Après une saison consacrée à la peinture, les lauréats seront désignés le soir du vernissage, le 16 novembre. Du † 16 novembre au 15 décembre à la galerie municipale Jean-Collet à Vitry. 01 43 91 15 33 et galerie.vitry94.fr L’HORIZON DES ÉVÉNEMENTS Huit artistes renommés dans le sound art présentent leurs créations plastiques et sonores, invitations à un surprenant imaginaire onirique. Du † 9 novembre au 1er décembre à la galerie Aponia à Villiers-sur-Marne. 01 49 30 57 29 et aponia.fr †Festival Les Écrans documentaires Du 13 au 19 novembre à l’espace Jean-Vilar à Arcueil, également à Gentilly et dans le Val-de-Marne. †PLUS D’INFOS  : 01 46 64 65 93 et lesecransdocumentaires.org LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT N°371 NOVEMBRE 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 1[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 56