[94] Val de Marne n°371 novembre 2019
[94] Val de Marne n°371 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°371 de novembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14,0 Mo

  • Dans ce numéro : handicap, l'affaire de tous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
42 TRIBUNES DÉBATTRE EN VAL-DE-MARNE GROUPE VAL-DE-MARNE ENSEMBLE PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS, FRONT DE GAUCHE, LA FRANCE INSOUMISE Nous constatons une augmentation continue des bénéficiaires des minimas sociaux, notamment du revenu de solidarité active (RSA) avec 41 000 allocataires (+9,5% en 2018). Dans un département qui compte 117 340 privés d’emploi inscrits, l’emploi continue de reculer avec des entreprises qui licencient ou ferment leur porte comme chez Sanofi, Conforama, Aigle Azur, XL Airways. Cela vaut aussi dans le secteur public avec la réduction d’emplois et les fermetures de lits, de trésoreries, de services de santé, de bureaux de Poste comme celui de Vert-de-Maisons à Maisons-Alfort… Opposé à une réorganisation de l’action des services de l’État et de ses opérateurs, conçue exclusivement pour réduire la dépense publique utile, notre groupe d’élu.e.s porte l’exigence d’un « moratoire sur les fermetures de services publics ». En ponctionnant 4,5 milliards d’euros sur les droits des chômeurs, la ministre du Travail Muriel Pénicaud a fait voter une réforme de l’assurance chômage punitive vis-à-vis des travailleurs les plus précaires. Cette dureté à l’égard des plus fragiles est sans commune mesure avec l’action du Gouvernement vis-à-vis des plus riches  : suppression de l’ISF, Flat Tax, transformation des 20 milliards d’euros de CICE A. BACHELLIER Réforme de l’assurance chômage  : un tsunami social ! versés aux entreprises en allégement de cotisations… Autant de recettes d’argent public qui sont détournées et ne serviront pas à redonner des moyens à ceux qui souffrent. Ainsi, la moitié des privés d’emplois indemnisés (soit 1,3 million de Français) va subir une perte sans précédent de ses droits, en étant privée de toute indemnité chômage, ou en subissant la baisse de son allocation et/ou de sa durée. Quand 80% des embauches sont déjà des contrats de moins d’un mois, ces dispositions régressives vont accentuer le déclassement, la précarité et les pertes de revenus, alors même que la moyenne nationale de l’indemnisation perçue est déjà très faible, 1 010 euros mensuels. Utilisant de nouveau la stigmatisation, le Gouvernement déprécie le travail en tirant vers le bas toute la pyramide des activités et des salaires. Il reporte à plus tard la pénalisation des contrats courts. Cette attaque contre l’assurance chômage fait bondir les syndicats et les professionnels de l’emploi. Selon les représentants des cadres, nous sommes face à la « réforme la plus funeste » depuis des décennies. L’Unedic, elle-même, souligne le risque d’une aggravation du quotidien de la vie de centaines de milliers de ménages, contraints pour subvenir à leurs besoins de solliciter d’autres prestations Pierre Bell-lloch Vice-président du Conseil départemental en charge de l’Insertion professionnelle, l’Emploi, la Formation, les Relations avec le monde du travail, l’Économie sociale et solidaire, le Commerce équitable, l’Eau et Assainissement Canton de Vitry-sur-Seine - 1 L’économie se redresse, l’emploi repart à la hausse, les Français ont plus de pouvoir d’achat, voilà une campagne de communication gouvernementale qui ne résiste pas à l’expérience du terrain. sociales comme la prime d’activité, le RSA ou les aides au logement. Face à cela, nous restons déterminés à faire vivre des politiques réellement utiles pour les Val-de-Marnais. Véritable bouclier social pour les plus fragiles, l’action du Département vise à renforcer l’accès aux droits et à l’insertion sociale et professionnelle. En mobilisant fortement nos partenaires (dans les secteurs du bâtiment, de la cuisine, de l’informatique et bien d’autres) et en accompagnant les personnes concernées jusque dans l’emploi  : jeunes, demandeurs d’emploi, bénéficiaires des minima sociaux, travailleurs handicapés, notre dispositif global vis-à-vis des demandeurs a permis par exemple que 1 216 personnes retrouvent un emploi en 2018. En conjuguant progrès social et solidarité, ferments d’une société plus juste et humaine, nous nous attachons à promouvoir l’accès aux droits, la participation citoyenne, un accompagnement individuel et collectif de qualité en faveur de l’insertion sociale et professionnelle et de la lutte contre toutes les exclusions. Chef de file de l’action sociale et de l’insertion, notre collectivité entend continuer de conduire une dynamique de changement social et d’émancipation du citoyen. Contacts  : www.valdemarne-ensemble.fr
DR Discussion between gentlemen Bady Dalloul (2015) Artiste franco-syrien, Bady Dalloul symbolise, avec ce triptyque, le découpage arbitraire du Moyen-Orient, il y a plus d’un siècle, par la France et la Grande-Bretagne. L’artiste matérialise la création de plusieurs pays avec, parfois, des frontières très géométriques. Chacune des cartes est accompagnée des « signes » de l’existence, vérifiée ou non, d’un territoire (noms des dirigeants, photographies, drapeaux). Au centre, les lettres font preuve d’une grande politesse et témoignent de l’enjeu des négociations. Cette discussion entre « gentlemen » fait référence aux tractations entre François-Georges Picot (France) et Mark Sykes (Grande-Bretagne) pour une partition du Moyen-Orient, sous domination française et britannique, alors même que ces deux États avaient promis la constitution d’un grand pays arabe unifié à l’issue du premier conflit mondial. Le rôle stratégique du canal de Suez et la découverte d’énormes réserves de pétrole sont les principaux mobiles de ces négociations secrètes, autorisées par la Société des Nations, qui se concluent par la signature, le 16 mai 1916 à Londres, des accords Sykes-Picot. Ce redécoupage et cette mainmise sur la région, vécus comme un affront par les pays arabes, ont eu des effets dévastateurs, avec des retentissements encore très récents. Empreint d’une dimension politique, sociologique et historique, le travail de Bady Dalloul confronte et fait dialoguer l’imaginaire et le réel, remettant en cause la logique de l’écriture de l’Histoire. OUVERT TOUS LES JOURS (sauf le lundi) de 10 heures à 18 heures, les week-ends et jours fériés de 12 heures à 19 heures. 01 43 91 64 20 et macval.fr MAC VAL 43 UNE ŒUVRE SE DÉVOILE MAC VAL LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT N°371 NOVEMBRE 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 1[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 56