[94] Val de Marne n°371 novembre 2019
[94] Val de Marne n°371 novembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°371 de novembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14,0 Mo

  • Dans ce numéro : handicap, l'affaire de tous.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 ACTUALITÉ VIVRE LE VAL-DE-MARNE DROITS DES FEMMES MIRABAL Lutter contre les violences faites aux femmes et les stéréotypes sexistes, promouvoir l’égalité entre toutes et tous constituent une priorité pour le Conseil départemental. Au-delà de ses actions propres, il s’engage aux côtés d’associations qui mènent le même combat et soutient l’initiative La Mirabal, créée en 2010 par Tremplin 94 - SOS Femmes. La 9 e édition a lieu le 24 novembre, au parc du Tremblay, à Champigny. Outre les épreuves sportives, un « village engagé » accueillera des stands, animations et lieux de restauration. La Mirabal est organisée dans le cadre de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre (point sur les dispositifs de lutte contre les violences conjugales p.19). D.B. PLUS D’INFOS  : 01 48 53 77 39 et lamirabal-tremplin94.org CONSEIL DES COLLÉGIENS MANDAT 2019-2021 Les élus au conseil départemental des collégiens participeront le 9 décembre au lancement du 8 e mandat de deux ans de cette instance éducative et citoyenne. Ils intégreront l’une des six commissions  : agir en faveur du développement durable, devenir un « consom’acteur » responsable, s’ouvrir au monde et être solidaire, participer au travail de mémoire, développer les usages numériques, bien vivre le temps de l’adolescence. Le Département donne aux collégiens élus la parole et la capacité d’agir à travers des projets qu’ils construiront en lien avec les politiques publiques qu’il met en place. S.C. M. LUMBROSO AMÉNAGEMENT Un centre-ville métamorphosé Gentilly. La nouvelle RD 127 sera inaugurée le 11 décembre, avec la plantation des derniers arbres. Dix-huit mois de travaux qui ont permis d’améliorer le cadre de vie en centre-ville. D émarré en juillet 2018, le réaménagement de la RD 127 se termine en novembre par la pose du mobilier urbain et la plantation d’arbres. En concertation avec les habitants depuis le printemps 2017, le projet concernait un axe très routier, irriguant le centre-ville de Gentilly depuis le périphérique parisien. La voie comporte deux branches à sens unique qui empruntent les avenues Gallieni-Raspail (RD 127 A) et les rues Charles-Frérot et d’Arcueil (RD127 B). Elles desservent de nombreux équipements, hôtel de ville, écoles, collège, lycée, ainsi que des commerces et entreprises. Une continuité vélo assurée vers Paris Traversées piétonnes sécurisées, chaussées et trottoirs rénovés, pistes cyclables, noue végétalisée… la RD 127 a fait l’objet de travaux conséquents. La route est aujourd’hui transformée en voie résidentielle apaisée, sur 1,5 km, avec la création d’une zone 30 et d’une promenade paysagère. Pour les déplacements piétons et cyclistes, vingt-six traversées ont été sécurisées - dont sept nouvelles -, les trottoirs rénovés, la chaussée réduite à une voie, accueillant des pistes cyclables en contre-sens. Une continuité vélo est assurée vers Paris, qui a, de son côté, réalisé une piste sous le périphérique. Quatre plateaux ralentisseurs ont, par ailleurs, été installés. L’entrée de Gentilly, au carrefour des deux branches de la RD 127, hier très dégradée, s’est métamorphosée en place urbaine et paysagère. Elle illustre l’attention particulière portée au cadre de vie, avec la création de 1000 m² d’espaces verts, dont une noue végétalisée pour la récupération des eaux pluviales, la plantation de 24 arbres (amélanchiers, ormes…), mais aussi la pose de bancs et de soixante nouveaux mâts d’éclairage publics à LED. L’opération, qui s’élève à 5 millions d’euros, est financée par le Département (77,5%), la Région (21%) et l’Agence de l’eau Seine-Normandie (1,5%). ALI AÏT-SALAH
ESPACE NATUREL Nouvelle étape pour la Bièvre Arcueil-Gentilly. Les opérations nécessaires à la renaissance de la Bièvre sur 600 mètres, entre Arcueil et Gentilly, s’accélèrent cet automne. Sur l’avenue François-Vincent-Raspail qui longe le parc départemental du Coteau-de-Bièvre, des travaux de démolition, d’abattage et de terrassement précèderont la réalisation de murs de soutènement, le long du terrain de football. Le lit de la rivière sera ensuite reconstruit. Durant cette première phase de six mois, la largeur de la chaussée de l’avenue Raspail sera réduite, sans modifier la circulation. Le printemps 2020 laissera place aux aménagements en contrebas de l’avenue du Général- Leclerc. Ils nécessiteront des coupes d’arbres et des déviations de circulation. « En milieu urbain dense, faire renaître une rivière avec berges renaturées nécessite de lui trouver de la place », insiste Benoît Kayser, chargé du projet pour le Conseil départemental. Le lit de la Bièvre sera élargi et diversifié au-delà Test de la vanne-clapet du canal Joinville - Saint-Maur, le 7 octobre. A. DESCHAMPS Visite du chantier de la Bièvre, à Arcueil, le 6 juillet. M. LUMBROSO ACTUALITÉ 17 VIVRE LE VAL-DE-MARNE de la canalisation existante. Des arbres et des végétaux des bords de rivières seront plantés, bonifiant écologiquement la vallée. Une promenade paysagère offrira la rivière aux « riverains », redonnant du sens à ce mot. Le Conseil départemental pilote les opérations qui se dérouleront jusqu’à l’été 2021. Ce projet d’un montant de 10 millions d’euros est financé par le Département, la Métropole du Grand Paris, le Conseil régional et l’Agence de l’eau Seine- Normandie. SABRINA COSTANZO PLUS D’INFOS  : valdemarne.fr/bievre ASSAINISSEMENT Vanne en exercice crue La vanne clapet du canal Joinville-le- Pont – Saint-Maur-des-Fossés a été testée, le 7 octobre, pour s’assurer de son bon fonctionnement. Il s’agissait aussi d’entraîner le personnel de Voie navigables de France (VNF), gestionnaire de l’ouvrage, à sa manœuvre et au suivi de la procédure en gestion de crise. Son rôle n’est pas d’empêcher les inondations mais de limiter les débordements en amont, depuis Joinville jusqu’à Gournay-sur-Marne (77), et sur la boucle de la Marne, à Saint-Maur, en abaissant jusqu’à 40 cm la hauteur par rapport au niveau d’une crue de type 1910. Cet exercice entre dans le cadre de la protection contre les inondations de la Marne. Cette opération était pilotée par la direction des services de l’Environnement et de l’Assainissement (DSEA) du Département. ◆S.C. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT N°371 NOVEMBRE 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 1[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 371 novembre 2019 Page 56