[94] Val de Marne n°369 septembre 2019
[94] Val de Marne n°369 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°369 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14,0 Mo

  • Dans ce numéro : le 105e collège en Val-de-Marne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
54 MÉMOIRE BOUGER EN VAL-DE-MARNE Charenton-le-Pont. Dodge américain, août 1944. 1944 - 2019 De l’insurrection à la libération Durant l’été 1944, alors que les troupes alliées, débarquées le 6 juin en Normandie, progressent vers l’est, la résistance avec le soutien de la population de Paris et de sa banlieue organise le combat contre l’occupant. Une vaste insurrection populaire qui, il y a 75 ans, va contribuer à précipiter la capitulation nazie et la libération de Paris, le 25 août. Événement multiple, la libération de la région parisienne ne peut se résumer à celle de la ville capitale. Résistants et population du département entourant Paris - l’ancienne Seine-et-Oise - et de la Seine-et-Marne voisine ont activement participé au mouvement insurrectionnel de l’été 1944, au prix d’une répression parfois brutale. Ce mouvement conduisant à la libération de Paris et ses alentours est le fruit de dynamiques croisées, militaires et militantes, qui ont nécessairement traversé l’actuel Val-de- Marne, certaines étant même nées sur ce territoire. En effet, c’est à la suite d’une manifestation de cheminots du dépôt de Villeneuve-Saint-Georges, le 14 juillet, qu’un mouvement de grève, soutenu par les mouvements de Résistance, s’est développé dans la toute la région, jusqu’à se généraliser à la mi-août, quand tous les services publics franciliens, police et gendarmerie comprises, se sont retrouvés en état de grève. Résistance et répression Le fort de Vincennes détruit. Dans toute la région, la résistance organisée (sous l’égide des FFI, du Comité parisien de la libération et des comités
Les chars français de la 2 e DB dans l’avenue du docteur-Durand à Gentilly. départementaux de libération de la Seineet-Marne et de la Seine-et-Oise), appelle alors la population à rejoindre son mouvement, comme à Fresnes, où une infirmière de la Croix-Rouge, note dans son journal à la date du 18 août  : « Des affiches ont été posées sur les murs cette nuit par la Résistance. Tout le monde les lit. Elles demandent que tous les patriotes se fassent connaître et se groupent, car l’heure est venue d’agir et notre libération est proche. » * C’est entre le 17 et le 20 août que la libération des communes de la petite couronne commence véritablement, avec l’installation dans les hôtels de ville des comités locaux de libération (CLL), représentant les mouvements de résistance. Cette transition s’effectue dans des conditions souvent tranquilles, notamment à Champigny-sur- Marne où des mariages sont encore célébrés le 22 août, parfois tragiques comme au Perreux-sur-Marne, où l’attaque par l’occupant de la mairie nouvellement libérée fait trois victimes. Les forts défensifs de l’est parisien sont également autant de lieux stratégiques parfois âprement défendus, comme celui de Charenton-le-Pont, entièrement miné, celui Nogent-sur-Marne, proche de la Kommandantur, et bien évidemment celui de Vincennes où des résistants parisiens et vincennois sont sommairement exécutés pendant la semaine insurrectionnelle. Le Val-de-Marne, théâtre de durs combats Le département fut aussi un itinéraire d’arrivée des armées alliées, qui y affronta l’armée allemande en retraite. La prison de Fresnes, bien que vidée de ses prisonniers, reste un lieu important de garnison et les alentours de la RN 186, notamment à Chevilly-Larue, sont le théâtre de durs combats le 24 août. Plus à l’est, les résistants de Nogent-sur-Marne, Joinville-le- Pont et Champigny-sur-Marne subissent le retour offensif de l’armée allemande, le Le général de Gaulle prononçant un discours à la mairie de Vincennes. Charenton-le-Pont. Canon automoteur américain M7 entouré par la foule. L’arrivée des premiers résistants FFI à Choisy-le-Roi. 25 août, au prix de dizaines de victimes, résistantes ou civiles, qui font des célébrations de la libération des moments de joie autant que de deuil. Les Archives départementales du Val-de- Marne en conservent les témoignages  : films amateurs montrant drapeaux aux fenêtres à Charenton-le-Pont ou Orly ou journaux intimes de simples citoyens décrivant les cérémonies funéraires, à Fresnes ou Vincennes. Ces traces émouvantes, tout comme les nombreux monuments commémoratifs, lieux de mémoire et d’histoire, à commencer par le musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne, qui rouvrira ses portes en 2020, nous permettent de ressentir, encore aujourd’hui, à soixantequinze années de distance, la puissance de cet événement qui a marqué durablement ce territoire et ses habitants. CHARLES RIONDET/ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DU VAL-DE-MARNE *AD Val-de-Marne, 1J 790, Jean Duval, Fresnes, vingtième siècle,s.d. MÉMOIRE 55 BOUGER EN VAL-DE-MARNE LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT N°369 SEPTEMBRE 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 1[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 56