[94] Val de Marne n°369 septembre 2019
[94] Val de Marne n°369 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°369 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14,0 Mo

  • Dans ce numéro : le 105e collège en Val-de-Marne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
M. LUMBROSO 50 SPORTS BOUGER EN VAL-DE-MARNE Le RSCC propose de s'initier au canoë-kayak sous toutes ses formes et de découvrir le stand-up paddle, le 22 septembre. CANOË-KAYAK Un sport nature ouvert à tous Champigny-sur-Marne. La section canoë-kayak du Red Star club Champigny propose, dès l’âge de 7 ans, de la pratique loisir et de la compétition. Une activité qui permet de combiner sport plaisir et proximité avec la nature, sur un site remarquable de la Marne. Si la période estivale s’achève doucement, la pratique d’activités sportives nautiques, au contact de la nature, permet de prolonger un peu les vacances. Située quai Galieni, la section canoë-kayak du Red Star club Champigny (RSCC CK) propose de s’initier à ce sport complet, sous toutes ses formes ou presque  : course en ligne, descente, slalom, « ocean racing » (course en mer) ou « dragon », bateau asiatique accueillant jusqu’à 20 pagayeurs. « Nous avons 200 licenciés, avec une centaine de jeunes, des « pioupious « aux 19 ans, explique Marine Del Gallo, présidente du RSCC CK. Pour la pratique en eau-vive, le club se déplace sur les petites rivières ou bassins artificiels de la région. Pour le slalom et la course en ligne, on s’entraîne sur la Marne. » Le lieu s’y prête, assez large, de la base nautique jusqu’au barrage de Créteil, bénéficiant, ce qui ne gâche rien, d’un panorama remarquable. Au sein de l’école de pagaie, les enfants dès 7 ans vont passer par différentes embarcations pour développer leur toucher d’eau et les fondamentaux. « Ce qui est primordial, c’est de ne pas avoir peur de l’eau. On décontracte les pratiquants dès les premières séances. On apprend aux plus jeunes à sauter dans l’eau et revenir à la nage. On est à côté pour assurer leur sécurité. » Parmi les adhérents, on compte beaucoup de femmes, arrivant à une certaine mixité. Certaines démarrent le canoë-kayak à 40-50 ans, n'ayant parfois jamais fait de sport, s’asseyant aux bateaux multiplaces pour ensuite, la confiance s’installant, passer au monoplace. « Notre credo, c’est « sport pour tous et haut niveau pour chacun «. Nous permettons à toutes et tous de pratiquer un sport et, pour celles et ceux qu’ils le souhaitent, aller vers plus de performance. » C’est le cas de jeunes champions formés au club, comme Mathurin Madoré, 23 ans, spécialisé dans le slalom, médaillé par équipe lors des derniers championnats d’Europe, ou encore, Nélia Bardosa, 22 ans, vice-championne d’Europe handisport en course en ligne cette année. Cet automne, le 22 septembre, le club organise une journée stand-up paddle. S’il ne s’agit pas de canoë-kayak, ce sera l’occasion pour les curieux de s’essayer à cette sorte de kayak sur planche, très tendance. Le matin, une épreuve familiale proposera d’aller récupérer des objets sur l’eau. L’après-midi, un parcours d’une boucle de 6 km - deux pour les plus sportifs - permettra d’apprécier la beauté de ce site, au contact de la nature, et d’approcher des lieux inaccessibles à pied… au fil de l’eau. ANTHONY LARCHET POUR EN SAVOIR PLUS  : Rscc-ck sur Facebook
Ce retour en Starligue récompense votre belle saison… Une saison très sérieuse. Quand j’ai repris l’équipe l’an passé, l’objectif, c’était de finir dans les six premiers. À Noël, on était déjà 4e. La chance que j’ai eue, c’est de repartir avec un groupe quasi-neuf. Il y a eu sept changements sur 18 joueurs. C’est énorme. Les garçons étaient tous motivés. Ma manière de fonctionner, c’est de les responsabiliser, ils peuvent s’exprimer. Je n’aime pas l’autorité mal placée. Comment s’est passée la préparation ? L’équipe a repris le 23 juillet. On s’est vite remis au handball, attaque-défense. Les gars s’entretiennent beaucoup NATATION ADAPTÉE HANDBALL plus qu’avant pendant les vacances. J’ai voulu que l’on joue un maximum de matchs à l’extérieur. La première division, c’est nouveau pour beaucoup de nos joueurs. L’idée était de retrouver du rythme, du temps de jeu pour tout le monde et mettre en place différents dispositifs pour créer des affinités. Quel est votre objectif ? Nous visons le maintien, évidemment. Deux nouveaux joueurs, un ailier droit et un arrière gauche, ont rejoint le groupe, ainsi que trois jeunes du centre de formation. Depuis le début de la préparation, les joueurs sont très concentrés, voire un peu stressés. Je pensais qu’ils seraient encore dans l’euphorie de la montée. Je leur ai demandé d’être Dans le grand bain J. PAISLEY « Nous visons le maintien » L’US Créteil retrouve la Starligue, élite du handball masculin. Pierre Montorier, entraîneur des Béliers, évoque les ambitions du club, avec prudence mais détermination. positifs, de profiter de cette saison dans l’élite. Qui seront vos adversaires directs ? La reprise, c’est le 4 septembre. On va vite rencontrer des adversaires directs  : Chartres, Dunkerque, Istres... Les derbys avec Ivry seront particuliers, c’est aussi un concurrent direct. Mais il y aura beaucoup moins d’animosité que par le passé. Les joueurs se connaissent, certains sont même passés par les deux équipes... On aura besoin du soutien de notre public. Cela passera par des résultats positifs, mais aussi par notre projet de jeu, basé sur la défense et la montée de balle, l’ADN du club. On a terminé meilleure défense en Proligue. On va s’en inspirer cette saison. PROPOS RECUEILLIS PAR ANTHONY LARCHET Villejuif. C’est au stade nautique Youri-Gagarine que se sont déroulés les championnats de France de natation sport adapté, du 4 au 7 juillet. Ouverte aux champions, femmes et hommes, souffrant de handicap intellectuel ou psychique, cette compétition a reçu un accueil formidable du public et contribue au développement du sport adapté dans le Département. A.L.C. PETIT EN BREF HANDBALL Axel Cochery et Antonin Mohamed(US Ivry), ainsi que leurs coéquipiers de l’équipe de France des U21 sont devenus cet été champions du monde de handball, battant en finale la Croatie (28-23). La compétition se déroulait en Espagne, du 15 au 28 juillet. CYCLISME SUR PISTE Les pistards de l’US Créteil se sont illustrés lors des championnats de France Elite, du 10 au 17 août, au vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines (78). Mathilde Gros a raflé trois titres (500m, vitesse individuelle, keirin), Rayan Helal s’est imposé en vitesse individuelle devant Sébastien Vigier, lequel s’est rattrapé en remportant l’épreuve de keirin. Michaël D’Almeida a terminé, quant à lui, 2 e du kilomètre. PLONGEON Benjamin Auffret (VGA Saint-Maur), sous contrat avec le Conseil départemental, a remporté l'argent aux championnats d’Europe de plongeon de haut vol (10 m), à Kiev (Ukraine), le 11 août. 5 e des récents Mondiaux de Corée du Sud, en juillet, il avait validé son ticket pour les J.O. de Tokyo, en 2020. AVIRON Pauline Lotti (ENCOU Nogent) et ses coéquipières de l’équipe de France ont décroché la médaille d’argent aux championnats du monde U23 à Sarasota (Floride, États-Unis), du 24 au 28 juillet. VTT La randonnée VTT du Plessis- Trévise aura lieu le 6 octobre, à l’espace omnisports Philippe-de- Dieuleveult (169, avenue Maurice-Berteaux). Plusieurs distances  : 17 km, 32 km, 47 km, 62 km. Renseignements  : 06 82 21 96 81 michelleneve@yahoo.fr COURSES EN VILLE SPORTS 51 BOUGER EN VAL-DE-MARNE Plusieurs courses sur route sont organisées en cette rentrée  : le 8 septembre, la Sucycienne (10 km) à Sucy-en-Brie et la course de la Rentrée au Perreux-sur- Marne (7,6 km et 15 km) ; le 15 septembre, les 5 km et 10 km de Joinville-le-Pont ; le 29 septembre, la 11 e Nogent- Baltard (4,8 km et 9,6 km) à Nogent-sur-Marne ; le 6 octobre, les 19 es Foulées bryardes (7,25 km et 15 km) à Bry-sur-Marne. Renseignements en mairie. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT N°369 SEPTEMBRE 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 1[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 56