[94] Val de Marne n°369 septembre 2019
[94] Val de Marne n°369 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°369 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14,0 Mo

  • Dans ce numéro : le 105e collège en Val-de-Marne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
M. VOSGIAN J.-B. MILLOT 44 CULTURE BOUGER EN VAL-DE-MARNE Souad Massi à Villeneuve-Saint-Georges, le 19 octobre. FESTI’VAL-DE-MARNE Les couleurs de la chanson Les Sea girls à Chevilly-Larue, le 4 octobre. Du 2 au 19 octobre, le Festi’Val-de-Marne s’égaie dans vingt-cinq villes du département avec une série de concerts pour tous les publics. De Maxime Le Forestier à Souad Massi, des Sea Girls à Henri Dès, le spectacle promet d’être beau. Comme un disque qui tourne bien, le festival va semer des moments de bonheur. OJOZ Maya Andrade à Choisy-le-Roi, le 6 octobre.
Chaque festival a une identité et une couleur qui font sa spécificité et le situent dans le panorama des grands rendez-vous artistiques. La renommée du Festi’Val-de-Marne, qui en est déjà à sa 33 e édition, s’est construite autour d’une exigence de qualité des mots et des notes, et d’une recherche permanente de nouveaux talents. Les grands noms de la chanson sont passés ici  : Ferré, Moustaki, Nougaro, Gréco, Higelin, Bashung… D’autres y ont fait leurs premiers pas avant de voler de succès en succès, la preuve par Eddy de Pretto qui a fait un tabac, l’an dernier, dans la grande salle de la Maison des arts de Créteil, sa ville de naissance. La chanson française constitue le répertoire préféré du festival, mais oublions cette expression qui, à être trop générique, pourrait être rebutante ; le public est désormais beaucoup plus exigeant sur la définition du style. Pop, rock, rap, reggae, électro, world, jazz… les multiples influences musicales qui font la chanson d’aujourd’hui se retrouvent, chaque année, dans la programmation. Cette année encore, du 2 au 19 octobre, une centaine de projets artistiques vont se dévoiler dans l’une des vingt-cinq villes du Val-de-Marne qui accueillent le festival. Quinze spectacles pour le jeune public En ouverture, à Chevilly-Larue, un quatuor de sympathiques pétroleuses  : les Sea girls inaugurent une nouvelle tournée avec un spectacle qui s’inspire du music-hall où elles rêvent de faire un coup d’État « exclusivement musical ». Le même soir, Gauvain Sers revient à Sucy, deux ans après un passage en première partie. Le garçon a fait du chemin depuis son premier album. Son nouveau CD chante la vie de tous les jours avec des textes sensibles, généreux, engagés, à l’image des Oubliés où l’artiste parle de fermeture d’école et du sentiment d’abandon Le groupe Cannibale, invité de la JIMI, à Ivry-sur-Seine, le 11 octobre. vécu par des millions de gens. Des chansons qui parlent au cœur et à l’intelligence. Impossible de citer ici tous les concerts  : Maxime Leforestier, Lou Doillon (qui vient pour la première fois au Festi’Val-de-Marne), Charlélie Couture, La Yegros, Alexis HK, Bertrand Belin, Souad Massi, Alex Beaupin, Les Ogres de Barback, Jean-Louis Murat, Mayra Andrade… L’affiche est belle. Ce sont « des artistes de tous les âges pour tous les âges », assure Denis Collinot, directeur de la manifestation. La tradition des premières parties demeure  : chaque concert est ouvert par de jeunes artistes qui renouvellent le répertoire. Quelques-unes de ces jeunes pousses animent la JIMI, point de rencontre des labels indépendants, les 11 et 12 octobre à Ivry. Le Festi’Val-de-Marne se singularise aussi par la place qu’il réserve au jeune public. Les Refrains des gamins offrent, chaque année, à des milliers d’enfants une merveilleuse opportunité de découvrir un spectacle musical pour se forger l’œil et l’oreille. « La production musicale pour le jeune public est créative et variée, allant du concert au théâtre musical. Elle sait croiser les arts », s’enthousiasme Gilles Avisse, programmateur des Refrains. Devenue l’une des plus importantes La culture pour tous A. VAN VASSENHOVE CULTURE 45 BOUGER EN VAL-DE-MARNE « La production musicale pour le jeune public est créative et variée. » Gilles Avisse, programmateur des Refrains des gamins. manifestations consacrées à la chanson pour enfants, Les Refrains des gamins s’adressent à un public très jeune, les concerts sont pour la plupart accessibles dès 3 ans. Quinze projets artistiques sont présentés, dont un superbe Rue Leprest qui transmet l’héritage d’Allain Leprest aux plus jeunes. Quatre sont des créations qui ont bénéficié d’une aide spécifique du festival. Ces Refrains 2019 sont aussi Henri Dès à Ablon-sur-Seine, le 19 octobre. l’occasion de retrouver l’une des références du répertoire  : Henri Dès, bientôt 80 ans mais toujours une âme d’enfant. Le grand auteurcompositeur-interprète se produit en solo, comme à ses débuts, et fait défiler les tubes de cinquante ans de carrière. Nul doute qu’il y aura des reprises en chœur à Ablon. DIDIER BERNEAU † DU 2 AU 19 OCTOBRE dans 25 villes du Val-de-Marne. Programme complet en page 35. 01 45 15 07 06 et festivaldemarne.org Depuis sa création, en 1987, le Festi’Val-de-Marne bénéficie du soutien du Conseil départemental qui permet ainsi à un public nombreux d’avoir accès à la culture. L’an dernier, 25 000 personnes ont assisté à l’un des concerts proposés. Les droits d’entrée restent accessibles  : entre 12 et 20 euros, inchangés depuis dix ans. Les tarifs sont encore moins chers pour les spectacles jeune public  : 6 euros. Le festival tourne le dos aux concerts géants. Les 37 salles de spectacle qui accueillent un concert sont à dimension humaine. La proximité avec les artistes est un élément du spectacle, elle permet la rencontre et l’échange entre chanteurs et public, appréciés des uns et des autres. Qui plus est, les concerts ont lieu partout sur le territoire départemental, pas besoin de faire des kilomètres pour assister à l’un d’eux. Le festival est aussi un moment de partage et de générosité. Depuis quelques années, cette fête de la chanson, en partenariat avec l’association Musique et santé, passe par l’Institut Gustave-Roussy de Villejuif, dans le service du docteur Valteau-Couanet, chef du département de cancérologie  : des artistes invités dans le cadre des Refrains des gamins s’y rendent pendant le festival afin de donner un concert aux petits malades. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT N°369 SEPTEMBRE 2019L. GILLI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 1[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 56