[94] Val de Marne n°369 septembre 2019
[94] Val de Marne n°369 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°369 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14,0 Mo

  • Dans ce numéro : le 105e collège en Val-de-Marne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
M. LUMBROSO 36 VIE DU CONSEIL DÉBATTRE EN VAL-DE-MARNE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU 24 JUIN 2019 Panorama de l’activité du Département Plus de trente rapports et délibérations étaient à l’ordre du jour de cette séance. Un des points importants portait sur l’examen par les conseillers départementaux du rapport d’activités des services départementaux pour l’année 2018. C e document obligatoire présente la mise en œuvre de l’ensemble des politiques - obligatoires et volontaires - du Département par les services et les agents départementaux durant l’année écoulée. Action sociale, éducation, emploi, formation, insertion, autonomie, protection maternelle et promotion de la santé, protection de l’enfance et de la jeunesse, sport, culture… tout y est détaillé. Il permet ainsi de mesurer l’efficacité et l’utilité au quotidien de la collectivité territoriale pour la vie des Val-de-Marnais. Comme l’a précisé en introduction Christian Favier, président du Conseil départemental, ce rapport « témoigne également de la dégradation du contexte économique national et des conséquences directes sur les Val-de-Marnais et sur les capacités d’action du Département ». Ainsi, en 2018, plus de 40 000 allocataires du RSA étaient recensés en Val-de-Marne (+9,46% par rapport à 2017) et on comptait 111 997 demandeurs d’emploi (+1,9%). Des situations qui ont amené près de 20 000 nouveaux usagers à être reçus dans un espace départemental des solidarités (EDS) contre près de 16 000 en 2017 (+23,17%). 2018 a été également marquée, comme l’a rappelé le président, par la mobilisation de quelque 60 000 Val-de-Marnais contre le projet de suppression des départements franciliens et pour la préservation des services publics départementaux. Qualité de vie et pouvoir d’achat Le rapport d’activité montre les effets de la politique d’investissement de la collectivité pour l’aménagement et la qualité de vie des Val-de-Marnais. Ces actions ont notamment permis la mise en œuvre du plan de création de 500 places en crèches départementales, la rénovation et la construction de plusieurs collèges - avec, par exemple, la livraison du collège Camille- Pissarro à Saint-Maur -, la réalisation de grands projets liés aux transports à l’image des travaux de la ligne 15 Sud du Grand Paris Express ou de ceux de la ligne 14 du métro. De même, dans le domaine de la préservation de l’environnement, 2018 fut l’année de la révision du plan climat air énergie, du renforcement de la lutte contre la précarité énergétique et de l’entretien du patrimoine vert départemental… Le rapport souligne aussi l’action de la collectivité dans le soutien au pouvoir d’achat. Ainsi, en 2018, quelque 52 000 personnes ont eu droit au forfait Améthyste - dont 7 548 issues du nouveau dispositif élargi aux retraités imposables -, plus de 67 000 collégiens, lycéens ou étudiants ont bénéficié de la prise en charge à 50% de la carte Imagine R, 73 000 foyers du chèque « Val-de-Marne solidarité pour les fêtes de fin d’année » et près de 19 000 aides du fonds de solidarité habitat ont été versées à des ménages à ressources modestes. ALAIN JÉGOU
GRENIER LES PRINCIPALES DÉCISIONS DE L’ASSEMBLÉE DÉPARTEMENTALE Lors de cette séance, les conseillers départementaux ont approuvé plusieurs délibérations et vœux. Compte administratif 2018 L’assemblée départementale a examiné et adopté à la majorité le compte administratif (CA) 2018 du Département. Ce document apporte un éclairage, sous ses aspects financiers, de l’ensemble des politiques publiques développées en Valde-Marne et les moyens financiers pour leur exécution. Comme l’a confirmé le président Favier, « une tendance a été enregistrée en 2017 » avec « une gestion départementale serrée au service des politiques publiques, la recherche d’un autofinancement renforcé et des contraintes toujours plus prégnantes sur les ressources de la collectivité liées aux transferts de compétences et à nos relations financières avec l’État. » Les dépenses de fonctionnement (1,36 milliard d’euros) sont contenues à 0,1%. 62,8% de ces dépenses sont consacrés aux interventions sociales et les dépenses de personnel sont, quant à elles, en diminution. Ces efforts de gestion, conjugués à une hausse des recettes de fonctionnement, permettent au Département de retrouver un niveau d’épargne brute supérieur à celui de 2017 (+ 14,9%). Désormais, le taux d’épargne brute repasse à 8,9% en 2018. Les dépenses d’investissement s’élèvent à 291,3 millions d’euros. Un montant significatif qui a permis d’intervenir dans la réalisation de nouveaux équipements (collèges, crèches, routes, tramway) mais aussi en matière d’assainissement, d’environnement et d’aide aux équipements de proximité des communes. Le remboursement du capital de la dette se monte à 56,9 millions d’euros. Les recettes d’investissement hors emprunt s’élèvent à 26,1 millions d’euros. ET AUSSI  : FORT ENGAGEMENT POUR LA CULTURE VIVANTE Les élus ont voté un montant de 779 000 euros de subventions en faveur de l’activité artistique des scènes publiques de proximité et des lieux intermédiaires du Val-de-Marne. Ce soutien départemental s’ajoute à d’autres dispositifs départementaux comme l’aide aux festivals, aux associations musicales et aux équipes artistiques, ou encore le soutien aux projets et résidences de création qui enrichissent la saison culturelle en Val-de-Marne. Face aux inégalités qui s’aggravent, le Département affirme ainsi son choix de renforcer ses missions de service public dans le domaine de l’art et la culture, vecteurs d’émancipation individuelle et collective. Dans un contexte où la pression des industries du divertissement et l’étau des contraintes Convention Paris Val-de-Marne Les élus ont adopté une convention avec la ville de Paris pour la période 2019-2021. Cette coopération se fera autour de six grands axes, déclinés en dix-sept actions, comme la poursuite du développement d’une mobilité durable avec l’intensification des continuités en modes doux entre Paris et le Val-de-Marne ; la réflexion autour d’un projet sur le territoire Marne et Seine avec la mise en œuvre d’une dynamique de développement et d’animation des berges et un retour pérenne à la baignade d’ici 2024 ; la formation des jeunes Valde-Marnais et Parisiens aux premiers secours, dans le cadre des Jeux olympiques et paralympiques 2024, en développant une offre exceptionnelle de formation et la réalisation d’actions pour une alimentation durable et biologique… budgétaires imposées par l’État aux collectivités territoriales menacent la diversité artistique et la démocratie culturelle, le Conseil départemental soutiendra, en 2019, la création et la diffusion du spectacle vivant à hauteur de 7 millions d’euros. VIE DU CONSEIL 37 DÉBATTRE EN VAL-DE-MARNE VœUX HANDICAP Un vœu, présenté par Brigitte Jeanvoine, viceprésidente du Département, demande à l’État des moyens supplémentaires pour les Val-de-Marnais en situation de handicap, particulièrement ceux porteurs de troubles du spectre autistique. Ce vœu réitère la demande de création de 140 nouvelles places médicalisées (100 pour les enfants et 40 pour les adultes). Adopté à l’unanimité. TRAIN DES PRIMEURS Présenté par Dominique Le Bideau au nom du groupe Centriste et Indépendant, ce vœu, adopté à l’unanimité, exige la « sanctuarisation » de la ligne de fret de marchandises Perpignan- Rungis. Les conseillers départementaux s’opposent à la suppression de ce train qui verrait une explosion du trafic des poids lourds sur les routes. SERVICE PUBLIC Les élus ont adopté, à l’unanimité des votants, un vœu s’opposant au démembrement de la direction générale des Finances publiques. Présenté par Pascal Savoldelli au nom de la majorité, il exige « un moratoire » sur la réorganisation de ce service public de proximité en Val-de-Marne et l’ouverture d’une concertation. MISSIONS LOCALES Hocine Tmimi a présenté, au nom de la majorité, un vœu réaffirmant le soutien du Département aux missions locales (lire p.15). Adopté à l’unanimité, il demande que l’État renonce à la baisse de ses financements pour ces structures en 2019 et engage une concertation pour affecter les ressources nécessaires pour accomplir leurs missions. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT N°369 SEPTEMBRE 2019



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 1[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 56