[94] Val de Marne n°369 septembre 2019
[94] Val de Marne n°369 septembre 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°369 de septembre 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 14,0 Mo

  • Dans ce numéro : le 105e collège en Val-de-Marne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 M. LUMBROSO DOSSIER LA RENTRÉE EN VAL-DE-MARNE Contribuer à la réussite des collégiens Les collégiens sont au cœur des politiques publiques du Département, lequel crée les conditions pour que tous les élèves puissent se construire individuellement et collectivement. « La cour est grande et belle. On peut s’y amuser et s’épanouir », insiste Ian, en 4 e au collège Henri- Wallon, à Ivry. L’importance qu’il accorde à l’environnement dans lequel il étudie fait écho aux préoccupations du Conseil départemental. Garantir un accueil de qualité pour les élèves guide l’action du Département dans le cadre de sa compétence de construction et d’entretien des collèges. Aussi, la rentrée 2019 sera marquée par l’ouverture du 105 e collège public du Valde-Marne (lire p.30). En parallèle, le montant des travaux de grosses réparations sur le bâti existant s’élève à plus de 27 millions d’euros. Des travaux d’aménagement des restaurants scolaires à hauteur de 1,5 million d’euros permettront de poursuivre la mise en place d’un service public de la restauration (lire ci-contre). Le Département réfléchit aussi à l’adaptation des locaux aux nouveaux usages. Grâce au partenariat avec la direction du collège Fernande-Flagon, à Valenton, deux salles modulables permettent aux professeurs de mettre en place des systèmes de pédagogie différenciée. L’utilisation d’Ordival, l’ordinateur portable remis à tous les élèves qui entrent en 6 e par le Département, s’en trouve facilitée grâce à des tables murales munies de prises. « L’usage d’Ordival conduit l’enseignant à ne plus être dans une posture magistrale, estime Justin Zallio professeur de SVT à Fernande-Flagon. Il nous oblige à plus faire confiance à l’élève, à lui accorder Les deux salles modulables du collège Fernande-Flagon, à Valenton, permettent des pédagogies différenciées. plus d’autonomie. Il offre la possibilité de créer des parcours individualisés et favorise le travail à plusieurs. » 16 000 élèves bénéficieront cette année d’un Ordival qui permet d’initier tous les collégiens aux outils informatiques, de leur faciliter l’accès aux connaissances et de les sensibiliser aux usages du numérique (lire p.32). PLACER LE COLLÉGIEN AU CŒUR DES PRÉOCCUPATIONS Parce qu’être au collège, ce n’est pas qu’aller au collège, le Département a défini un projet éducatif qui singularise ses orientations et son intervention  : « Réussir, ils en sont tous capables ! ». Il mobilise l’ensemble de ses compétences dans une
Des élus du conseil départemental des collégiens ont imaginé une cour de récréation favorisant l’égalité filles-garçons. « Il faut garder un regard confiant sur les possibilités de chacun de grandir et d’apprendre. » Évelyne Rabardel, 1 re vice-présidente du Conseil départemental. dimension éducative à destination des collégiens, en partenariat avec les acteurs du domaine éducatif. Surtout, il intervient au-delà de ses compétences. L’aide aux actions éducatives est, par exemple, un dispositif qui permet aux établissements de mettre en place des actions à caractère culturel, sportif, socio– éducatif, citoyen et liées au développement durable. « Le Département est porteur d’une politique qui offre aux collégiens l’opportunité de vivre des expériences qui les accompagneront tout au long de leur parcours », insiste Évelyne Rabardel, 1 re vice-présidente du Conseil départemental chargée des Collèges, de ÉDUCATION  : QUI FAIT QUOI ? Les communes assurent la construction et l’entretien des écoles primaires et gèrent leurs crédits d'équipement et de fonctionnement, ainsi que les personnels non enseignants. Elles déterminent la sectorisation scolaire et organisent la cantine. Les départements assurent la construction et l’entretien des collèges. Ils attribuent une dotation de fonctionnement aux l’Action pour la réussite éducative et de la Culture. Placer le collégien au cœur des préoccupations de l’intervention publique signifie aussi avoir une action en direction des familles et de leur pouvoir d’achat. Elle se concrétise par la valorisation de la place des parents comme acteurs indispensables dans l’éducation de leurs enfants, à travers notamment l’aménagement d’espaces dédiés au sein des établissements. Elle passe aussi par des aides financières  : remboursement à 50% de la carte Imagine R, aides à la demi-pension etc. (lire p.33). Les deux villages vacances du Département situés dans les Alpes permettent à 2 500 collégiens de se rendre à la montagne chaque année (lire p.31). « Malgré la tendance de la société au repli, à la concurrence… il faut garder un regard confiant sur les possibilités de chacun de grandir et d’apprendre, indique Évelyne Rabardel. Le Département accompagne tous les jeunes dans leur parcours d’autonomie et d’émancipation pour les aider à être des citoyens responsables, acteurs de leur vie. » établissements et assurent la maintenance de l’ensemble du parc informatique des collèges. Ils gèrent le personnel en charge de l’entretien, de l’accueil et de la restauration scolaire, assurent celle-ci et encadrent le prix du repas. Ils déterminent la carte scolaire. Les régions assurent la construction et l’entretien des lycées et organisent la E. LEGRAND restauration scolaire. Elles recrutent et gèrent le personnel non enseignant. L’État gère le personnel enseignant des établissements publics et privés sous contrat. La pédagogie est du ressort de l’État qui assure la formation des enseignants, définit les programmes et choisit les manuels. Il affecte les élèves selon la carte scolaire. RESTAURATION Plus de « quali » moins de « gaspi » Charte de la restauration en 2013, groupement de commandes en 2016, stratégie départementale de prévention et de lutte contre le gaspillage alimentaire en 2017  : les actions du Département en faveur d’un service public de la Restauration vont depuis longtemps dans le sens de la loi promulguée en 2018 sur l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire, mais aussi une alimentation saine, durable, accessible à tous. Les dispositions contraignantes de cette loi dite Egalim visent à faire évoluer les pratiques en restauration collective. Aussi, le Département maintient sa dynamique et procède au renouvellement de marchés du groupement de commandes pour accompagner les collèges dans leurs pratiques d’achat de produits de qualité. Un guide des déchets est mis à disposition des établissements depuis mi-2019. Une réflexion est menée pour leur proposer des outils destinés à sensibiliser les élèves à la lutte contre le gaspillage et valoriser les menus et leurs produits de qualité. Les élus du Conseil départemental des collégiens de la commission « Devenir un consomm’acteur responsable » ont réalisé des slogans pour les restaurants scolaires qui disposent de bar à épices, salad’bar ou table de partage. Valoriser les menus de qualité. DOSSIER 29 2 140 € C’est ce que représente l’action départementale pour chaque collégien. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT N°369 SEPTEMBRE 2019 M. LUMBROSO



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 1[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 369 septembre 2019 Page 56