[94] Val de Marne n°328 novembre 2015
[94] Val de Marne n°328 novembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°328 de novembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : le département se mobilise !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 48 - 49  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
48 49
48 agenda THÉÂTRE TOUT UN MONDE À la recherche de l’homme idéal, Cendrillon ne peut pas s’être arrêtée au premier prince venu. Hélène Ventoura parle d’amour, entre gaudriole et humour noir, et invoque une femme qui ne s’en laisse pas conter. † Du 12 au 15 novembre au théâtre Romain-Rolland à Villejuif. 01 49 58 17 00 et trr.fr. † Le 12 décembre à l’espace culturel André-Malraux au Kremlin-Bicêtre. 01 49 60 69 42 et ecam-lekremlinbicetre.com. LE MISANTHROPE La compagnie Kobal’t propose un Misanthrope très enlevé sans rien perdre de la fragilité d’un personnage que la quête d’amour tient au dehors du cercle de ses pairs. † Le 15 novembre au théâtre Paul-Éluard à Choisy. 01 48 90 89 79 et theatrecinemachoisy.fr. STUPEUR ET TREMBLEMENTS Le roman d’Amélie Nothombtrace un portrait sombre de la hiérarchie au Japon. L’adaptation de Layla Metssitane permet de s’interroger sur la place des femmes dans les différentes sociétés. † Du 20 au 29 novembre au théâtre de Saint-Maur. 01 48 89 99 10 et theatresaintmaur.com. M. GARNIER CULTURE BOUGER EN VAL-DE-MARNE LETTRES DE L’INTÉRIEUR Deux jeunes filles de 15 ans entament une correspondance sans se connaître. Au fil des lettres, ce lien devient nécessaire pour supporter la solitude, la peur, le doute, les questions sur la vie. Adapté d’un best-seller pour la jeunesse de John Marsden. † Le 20 novembre au Sud-Est théâtre à Villeneuve-Saint- Georges. 01 43 89 54 39 et villeneuve-saint-georges.fr. NÉE SOUS GISCARD Comment devenir un adulte équilibré quand on a grandi au son de Ringo ou Patrick Juvet ? C’est en substance la question que pose Camille Chamoux dans cette évocation intelligente et drôle de la génération née sous Giscard. Dur, dur ! † Le 25 novembre au centre Georges-Pompidou à Vincennes. 01 43 98 68 87 et vincennes.fr. CIRCUIT COURT Quand trois scènes voisines – Chevilly-Larue, Fresnes et Rungis – s’associent, cela donne un festival original, Circuit court. Au programme  : sept pièces contemporaines où la parole et l’écriture sont au centre des projets de création. † Du 26 novembre au 5 décembre. Information et réservation dans chacun des théâtres partenaires. LELAABO (EX) LIMEN Après Hold on, la compagnie Le Laabo revient sur la brutalité du monde du travail et sur la destruction de l’identité à laquelle peut mener la placardisation. † Les 4 et 5 décembre au théâtre Gérard-Philipe à Champigny. 01 48 80 05 95 et champigny94.fr. DANSE VIVLIO La nature est un livre immense dans lequel la compagnie Myriam Dooge trouve l’inspiration. † Le 10 novembre à la salle Jacques-Brel à Fontenay. 01 71 33 53 35 et fontenayenscenes.fr. LA TÊTE À L’ENVERS Il y a trente ans, le hip-hop arrivait en France. Une conférencière entreprend de raconter son histoire. Des danseurs surgissent sur le plateau, donnant corps au cours. Une manière originale de raconter les différents styles de cette danse. † Le 14 novembre au Sud-Est théâtre à Villeneuve-Saint- Georges. 01 43 89 54 39 et villeneuve-saint-georges.fr. PIXEL Danse des corps et tourbillon de lumière ne font qu’un dans Pixel de Mourad Merzouki. Un spectacle féérique et fascinant. † Le 21 novembre au Pôle culturel à Alfortville. 01 58 73 29 18 et pole-culturel.fr. F. PERROGON À ELLE(S) SEULE(S) Une femme et ses deux enfants  : un modèle familial de plus en plus fréquent, que la compagnie Le Sillage interroge dans sa réflexion sur l’enfance et son rapport au monde. † Le 4 décembre au centre culturel Aragon-Triolet à Orly. 01 48 90 24 24 et centre-culturel-orly.fr. MUSIQUE/CHANSON LAS HERMANAS CARONNI Sœurs jumelles, Laura et Gianna Caronni adaptent avec brio des thèmes musicaux venus des quatre coins de la planète. Avec un goût affirmé pour les sons de leur Argentine natale. † Le 13 novembre à la médiathèque de Gentilly. 01 41 24 27 10 et ville-gentilly.fr. DE PAUW/DEFOORT Le comédien belge Josse De Pauw voit le temps passer et se prépare à une vieillesse qui n’est pas encore tout à fait là en dansant et jouant avec la musique de Kris Defoort, jazzman inspiré et créatif, dans un hommage à Thelonious Monk. † Le 21 et 22 novembre au théâtre Jean-Vilar à Vitry. 01 55 53 10 60 et theatrejeanvilar.com. B. AMSELLEM NUIT DE LA SOLIDARITÉ L’association Collectif enfants d’Algérie organise, en partenariat avec la ville d’Orly et le Conseil départemental, un concert au profit des enfants privés de familles. Les fonds recueillis permettront de financer de nombreux projets. Pour animer cette soirée  : HK et les Déserteurs et l’Orchestre national de Barbès. † Le 21 novembre au centre culturel Aragon-Triolet à Orly. 01.48.90.40.85 et centre-culturel-orly.fr. BELLS ARE RINGING Chouette, une comédie musicale ! Jean Lacornerie, directeur du théâtre de la Croix-Rousse à Lyon est un grand défenseur du genre et a mis au goût du jour cette fable écrite par les scénaristes de Chantons sous la pluie. † Le 24 novembre au Centre des bords de Marne au Perreux. 01 43 24 54 28 et cdbm.org. TOUR DE PAROLES Jacques Rebotier est un joueur de mots aussi véloce que poète. Avec le quatuor Béla, il attrape des chansons, les siennes ou celles du répertoire traditionnel, et en fait la matière musicale et politique d’un concert recyclé. † Le 27 novembre à la salle des fêtes de la mairie d’Ivry. 01 49 60 25 08 et ivry94.fr. JAZZ’N CO Tous les ans en juillet, l’Association départementale d’information et d’actions musicales (ADIAM 94) organise un stage d’initiation au jazz. Les élèves de cette année se sont entraînés sur des œuvres d’artistes célèbres (Cab Calloway, Otis Redding…) et en donnent un aperçu. † Le 28 novembre à la Ferme du Grand Val à Sucy. 01 41 73 11 79 et adiam94.org. CAMÉLIA JORDANA, ÉLIE GUILLOU Deux artistes, deux voix. La première affirme un style très personnel au fil du temps, beaucoup d’amour, de générosité et de mélancolie baignent ses textes. Le second raconte l’itinéraire d’un chanteur débutant à l’ironie décapante. † Les 4 et 5 décembre au théâtre Antoine-Vitez à Ivry. 01 46 70 21 55 et theatredivryantoinevitez. ivry94.fr. EN FAMILLE CONTES D’AFRIQUE Deux contes mis en scène par Grégoire Callies. Le premier, Ça va !, rapporte les petites histoires du quotidien d’une ville en guerre, Kinshasa. Le second, Jules Verne et le Griot, s’empare des textes du romancier sur l’Afrique. † Les 16 et 28 novembre au théâtre Roublot à Fontenay. 01 48 76 59 39 et jean-pierre-lescot.com. LE ROI SANS TERRE Une épopée poétique, faite de musique, de mots et d’images, portée par un comédien, un musicien, des paysages miniatures sous lesquels se cache une forêt de ballons lumineux qui deviennent autant de surfaces de projections. † Le 21 novembre à l’auditorium Jean-Pierre- Miquel à Vincennes. 01 43 98 68 87 et vincennes.fr. MANOVIVA Virtuoses, poétiques, émouvantes, drôles, les marionnettes à cinq doigts de la compagnie Girovago e Rondella sont à couper le souffle. Un spectacle en peu de mots mais de beaucoup de grâce et de plaisir. † Le 22 novembre au centre culturel Lamartine à Cachan. 01 45 47 72 41 et theatredecachan.fr. B. VALOGNES
CHUT ! JE CRIE 4 Ce duo chorégraphique de la compagnie L’Ébouriffée est un portrait de petits et de grands émois. Ceux qui traversent les enfants, mais aussi les adultes et tous se trouvent plongés au cœur de situations où l’émotion est maître du jeu. † Du 25 au 28 novembre à Gare au théâtre à Vitry. 01 55 53 22 26 et gareautheatre.com. Au mois de novembre, Paris devient la capitale mondiale de l’image avec son salon Paris Photo, qui se tient chaque année depuis dix-neuf ans déjà. La crise du marché de l’art ? La photographie ne la connaît pas. Les changements de modes ou de codes ? La photographie s’en accommode et s’adapte comme elle a toujours su le faire, surfant royalement aujourd’hui sur la vague numérique. Un désintérêt du public ? Cela serait plutôt le contraire si l’on considère la fréquentation de la trentaine d’institutions, de musées ou de galeries publiques qui l’exposent en permanence, sans parler des galeries privées et, surtout, sans omettre les dizaines de festivals qui lui sont consacrés chaque année en France. La photographie est sans conteste l’un des plus étonnants véhicules de savoir inventés par l’homme. À la fois D.R. ROSE Rose est une princesse de mots tordus. Les mots s’embrouillent dans sa bouche mais ses idées restent claires. Dans la cour, pas question pour elle de se laisser « ennuimerder » par les grands. † Le 27 novembre au centre culturel Aragon-Triolet à Orly. 01 48 90 24 24 et centre-culturel-orly.fr. MON ARBRE À SECRETS Dans l’esprit d’un livre animé de Marine Perrin et Olivier Ka, ce spectacle décline avec grâce toutes les interrogations autour du secret, du silence, de la confiance. † Les 2 et 5 décembre à la Maison des arts à Créteil. 01 45 13 19 19 et maccreteil.com. MAINTENANT QUE JE SAIS La compagnie d’Olivier Letellier a travaillé sur l’engagement et créé une trilogie dont chaque volet concerne un âge de la jeunesse. Maintenant que je sais s’adresse aux lycéens, Je ne veux plus aux collégiens, Me taire aux élèves de cours moyen. Trois solos très touchants par l’auteur de Oh boy ! † Le 5 décembre au théâtre André-Malraux à Chevilly- Larue. 01 41 80 69 69 et theatrechevillylarue.fr. À LA BRIQUETERIE CHAMBRE 209 Chambre d’hôpital, lieu de soin, de vie ou de mort. Dans un cube accessible au public par ses quatre côtés, CARTE BLANCHE À MICHAËL HOULETTE DIRECTEUR DE LA MAISON DE LA PHOTOGRAPHIE ROBERT-DOISNEAU Le grand pari(s) de la photographie archaïque et terriblement novatrice, capable d’enregistrer le réel et de le détourner, la photo est un médium qui touche à tout et se mêle de tout, tout le temps  : de l’histoire, de la politique, de l’économie, de la science, de la création, du sport, de l’environnement, des médias, de la famille, de l’intime, du « pipole », du banal et de l’extraordinaire... La liste est interminable. Ajoutons au passage que le métier de photographe est, paraît-il, le métier rêvé des Français, que la photographie est omniprésente au point qu’on ne la remarque parfois même plus et qu’une dramatique et pourtant simple photo diffusée par la presse et les écrans du net peut éveiller des consciences face à un désastre humain. « L'analphabète de demain ne sera pas celui qui ignore l'écriture, mais celui qui ignore la photographie », avait écrit l’un de ses théoriciens en… 1930. MIRELA POPA Sylvain Groud danse la vie d’hôpital avec douceur. Une table ronde sur la présence des danseurs en unité de soin accompagne le spectacle. † Le 12 novembre. DES PARADIS Kevin Jean s’est beaucoup confronté à la gravité, à la verticalité et il explore aujourd’hui l’espace du sol avec un trio qui réagit à l’exiguïté comme à l’immensité. Comment le corps se joue-t-il des limites et des territoires pour s’approcher du paradis ? † Le 9 décembre † Tout le programme de la Briqueterie au 01 46 86 17 61 et sur alabriqueterie.com. Tout l’enjeu est là  : ne pas ignorer le rôle que la photographie (nous) joue, regarder comment nous nous représentons le monde, observer comment nous nous comprenons nous-même. C’est l’objectif que s’est fixé la Maison de la photographie Robert-Doisneau de Gentilly. Elle porte fièrement le nom d’un de ses plus grands praticiens, lui-même natif de cette petite commune de banlieue. La « Maison Doisneau » fêtera ses vingt années d’existence en 2016 et s’engage à nous faire ouvrir grand les yeux. N. LESUEUR CULTURE 49 BOUGER EN VAL-DE-MARNE AU MAC VAL WEEK-END ANNIVERSAIRE Deux journées de rencontres, de performances et de visites pour fêter les dix ans du musée et découvrir les nouvelles expositions  : L’effet Vertigo, œuvres de 70 artistes présents dans la collection du MAC VAL, et Seven Corridors de François Morellet. † Les 5 et 6 décembre. † Tout le programme du MAC VAL au 01 43 91 64 20 et sur macval.fr. † Exposition actuellement présentée  : Lena Gudd, La trace invisible des gens. Maison de la photographie Robert-Doisneau  : 1, rue de la Division-du- Général-Leclerc à Gentilly. Contacts  : maisondoisneau. agglo-valdebievre.fr 01 55 01 04 86. LE LE MAGAZINE DU DU CONSEIL DÉPARTEMENT GÉNÉRAL N°328 N°318 NOVEMBRE DÉCEMBRE 2015 2014



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 1[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 56