[94] Val de Marne n°328 novembre 2015
[94] Val de Marne n°328 novembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°328 de novembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : le département se mobilise !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
i.a- 44 CULTURE BOUGER EN VAL-DE-MARNE LIVRE DE NAISSANCE Tous les MATINS monde DU Junko Nakamura, jeune illustratrice née à Tokyo, signe Ce matin, l’album qui sera offert aux enfants du Val-de-Marne nés en 2016. Ce livre sensible et poétique parle des petits riens du quotidien et les rend beaux et attendrissants.
Dans son minuscule atelier, sous les toits de Paris, Junko Nakamura consacre son temps au dessin. La jeune illustratrice a déjà quatre livres pour enfants à son actif. Son dernier album, Ce matin, qui sort ces jours-ci, a bénéficié de l’aide à la création littéraire jeunesse du Conseil départemental et sera offert à tous les bébés du Val-de-Marne nés en 2016. Ce matin commence comme tous les matins du monde, par le rituel du lever, puis par les menues tâches quotidiennes avant le départ vers l’ailleurs. Une histoire banale, faite de petits riens, d’événements infimes que Junko Nakamura rend beaux et attendrissants. Un ours et un chien prénommé Yupi sont les personnages de l’ouvrage. « J’ai mis du temps à trouver l’histoire, raconte-t-elle. Au début, je voulais dessiner le réveil d’un enfant, mais ça ne collait pas. Avec l’ours, elle s’est déroulée naturellement, c’est un animal auquel les enfants s’identifient facilement. » Abondance de couleurs Les deux compères commencent leur nouvelle journée avec beaucoup de douceur et de soins réciproques. On prépare le petit-déjeuner, on regarde la nature, les fleurs qui sont écloses, les oiseaux perchés sur un arbre du jardin. On prend le temps de se faire un câlin. Tout est encouragement à vivre l’instant, à profiter de chaque minute. C’est aussi une invitation au voyage et à la rencontre. « Partons voir le monde », proclame la dernière planche du livre. Le récit est sobre, concis, il ressemble à un haïku, ces petits poèmes japonais extrêmement brefs. Une phrase par page, jamais plus, souvent moins. Les mots sont simples  : « Je ne sais pas écrire des choses compliquées », plaisante l’auteure. Elle recourt à des procédés cinématographiques, chaque page s’apparente à un plan large ou rapproché de caméra. Ce qui frappe d’emblée, c’est l’abondance de couleurs. Tous ses livres explosent de teintes vives. Ici, le jaune et le bleu clair prédominent, « couleurs du matin, de lumière et de chaleur ». Née à Tokyo, au Japon, Junko Nakamura est venue à Paris en 1995 pour parfaire son dessin. Elle s’y fixe définitivement après avoir épousé un Français. Avant de se consacrer à l’illustration, elle pratique la gravure sur métal. « J’avais toujours envie de faire des livres pour enfants mais je ne savais pas comment procéder », explique-t-elle. Elle se lance en 2010 en imaginant quatre mini-livres sur les saisons. « Je les imprimais et les reliais chez moi, puis j’allais les placer dans quelques librairies. C’était très artisanal. » Elle envoie aussi des images aux éditions MéMo, une maison entièrement consacrée à la jeunesse, découverte lors d’un salon du livre à Montreuil. MéMo accepte d’emblée d’éditer les dessins de Junko en un N. BOUTROS Junko Nakamura devant sa planche à dessin. « Les livres de Junko Nakamura racontent des choses simples et profondes. » Christine Morault, éditions MéMo. seul ouvrage sous le titre Au fil du temps. L’aventure commune se poursuit. « Junko a cette qualité de faire des livres pour les toutpetits qui racontent des choses simples et profondes », souligne Christine Morault, directrice d’édition. L’illustratrice utilise une technique très répandue au Japon, celle de l’empreinte de papiers découpés, similaire au pochoir. Après avoir réalisé son dessin en entier, elle le reproduit par séquence de couleurs, les différentes couches vont ensuite se superposer. MéMo met beaucoup de soin à l’impression des ouvrages. Pour « donner l’habit le plus juste aux images », précise Christine Morault. Et utilise du papier bouffant, léger et épais, à la surface râpeuse  : « L’enfant éprouve un vrai plaisir à toucher le papier », assure l’éditrice. Ce papier a aussi le don de faire sortir encore plus la couleur. Le résultat, c’est un beau livre, l’œuvre sensible et très personnelle d’une auteure qui s’installe discrètement dans l’univers du livre pour enfants. Junko Nakamura a repris ses crayons de couleurs et ses pastels. Elle termine les illustrations d’un livre de cuisine et pense déjà à un nouvel album jeunesse. Le projet avance doucement sous le regard placide de Mieli et Villi, ses deux chats qui, parfois, font de la figuration dans ses dessins. DIDIER BERNEAU Une expo à hauteur d’enfant Une pantoufle géante, un énorme beurrier, une tartine monumentale… L’exposition qui accompagne la présentation de l’album de naissance, va surprendre. Conçue par le photographe et scénographe Nabil Boutros, elle reprend quelques-unes des images du livre et invite le visiteur à s’immerger dans les décors de Ce matin reproduits à hauteur d’enfant et jouant sur le rapport ludique avec le très grand et le très petit. Un module présente les techniques de fabrication et d’impression de l’ouvrage. Comme les années précédentes, cette exposition est ensuite appelée à circuler dans les bibliothèques municipales, institutions ou associations culturelles du Val-de-Marne. Lors du vernissage de l’exposition, un film consacré à Junko Nakamura, réalisé par la télévision du Val-de-Marne, sera projeté. Un débat est organisé ce même jour. Il sera animé par Joëlle Turin, critique littéraire et formatrice en littérature jeunesse, auteure de Ces livres qui font grandir les enfants. LE 17 NOVEMBRE, à 18 h 30, à l’hôtel du département à Créteil. 01 49 56 27 10 ou 27 20. A. DESCHAMPS CULTURE 45 BOUGER EN VAL-DE-MARNE LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT N°328 NOVEMBRE 2015



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 1[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 56