[94] Val de Marne n°328 novembre 2015
[94] Val de Marne n°328 novembre 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°328 de novembre 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 16,4 Mo

  • Dans ce numéro : le département se mobilise !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 ACTUALITÉ VIVRE LE VAL-DE-MARNE TRANSPORTS RENFORTS DE BUS Le Syndicat des transports d’Île-de- France (STIF) a décidé d’effectuer, début octobre, plusieurs améliorations au niveau des transports en Val-de-Marne. La fréquence des bus de la ligne 124 sera renforcée à partir du 15 décembre aux heures de pointe en soirée, aux heures creuses et le week-end, afin d’améliorer la desserte du quartier des Rigollots à Fontenay-sous-Bois. Cette ligne qui relie le métro Château-de- Vincennes à la gare RER Val-de-Fontenay est en correspondance avec les RER A, E et la ligne 1 du métro. À la même échéance, le bus 127, qui dessert également Fontenay et relie la ligne 9 du métro, verra sa fréquence augmenter le matin et l’après-midi en semaine, ainsi que le dimanche après-midi. La ligne 318 verra la fréquence de ses bus également renforcée à partir du 15 décembre. L’autorité régulatrice des transports prévoit la fusion des lignes A et L de la STRAV d’ici mai prochain. Cette nouvelle liaison reliera Choisy-le-Roi à Brunoy-Pyramide (Essonne) via la gare de Villeneuve-Saint-Georges. Cela permettra une meilleure desserte entre le quartier des Gondoles à Choisy, Villeneuve-Triage et le centre-ville de Villeneuve-Saint- Georges, passant de 14 à 69 bus par jour. L’accès aux services publics (hôpital, collège) et au marché sera ainsi facilité. La ligne est en correspondance avec le RER D et les bus TVM et 393. A.A-S. POUR EN SAVOIR PLUS  : www.stif.fr. T. BORREDON ASSOCIATION DES CIGALES IDF Finances Des « Cigales » chantent l’économie locale À l’occasion du Mois de l’économie sociale et solidaire, retour sur la bourse aux projets organisée, fin septembre, par l’association francilienne des Cigales*, pour un financement solidaire. Alfortville. Le 30 septembre, le Pôle culturel accueillait une cinquantaine de représentants de seize « Cigales » franciliennes. Deux de ces clubs d’investisseurs solidaires viennent de se créer en Val-de- Marne. Directeur de mission locale, assureur, enseignant ou élu, ils ont décidé de se réunir pour financer des projets locaux d’entreprises ayant une plus value sociale, environnementale ou culturelle. À raison de 20 à 30 euros par mois, ils ont mis leur épargne en commun pour investir de 2 000 à 3 000 euros dans un ou plusieurs projets. L’objectif n’est pas la rentabilité financière mais le soutien au développement durable du territoire. « C’est une forme de réappropriation de l’économie, dans un esprit d’éducation populaire », explique Michel Pierpaoli, l’un des treize membres de Cigalfortville créée en 2014. Une convention est passée avec l’entreprise financée pour une durée maximale de cinq ans, le capital investi étant perdu si l’activité n’a pas survécu. Pendant cette durée, la Cigales accompagne le développement de l’entreprise. « 90% des projets financés dans ce cadre passent ce cap des cinq ans d’existence, contrairement aux TPE et PME traditionnelles dont plus de la moitié périclite avant », assure le « cigalier ». Depuis quelques mois, Cigalfortville s’est engagée dans des projets agricoles de conversion bio, de fabrication de machines à outils et de luminaires économes en énergie. De son côté, la Cigales Val-de-Bièvre, qui compte sept membres, est en période d’épargne. Ici, chacun met en commun 5 à 20 euros tous les mois. Attaché à son territoire, ce club d’investisseurs entend en priorité soutenir des projets locaux. Depuis les années 1990, le Val-de-Marne a connu plusieurs « cycles » de Cigales. En 2014, on recensait 26 clubs en Île-de- France pour un total de 332 cigaliers. ALI AÏT-SALAH * Clubs d’investisseurs pour une gestion alternative et locale et de l'épargne solidaire. POUR EN SAVOIR PLUS  : cigales-idf.org, lemois-ess.org, valdemarne.fr.
M. AUMERCIER DÉPLACEMENTS Des berges pour une circulation douce TRANSPORTS Accessibilité des arrêts des bus La mise en accessibilité des arrêts de bus connaît un rythme soutenu. Entre 2015 et 2016, un programme conduit par le Département concerne 355 arrêts répartis sur 22 lignes pour un montant total de 4,8 millions d’euros. Il s’agit de faciliter l’accès de tous les usagers aux stations et aux bus en aménageant les quais et en déplaçant le mobilier urbain, si nécessaire. Une première phase a débuté fin septembre sur 8 lignes  : les lignes RATP 113, 131, 396, les lignes SITUS 1, 2 et 4, la ligne 3 ATHIS CARS et la ligne STRAV O. Cela représente 200 points d’arrêt pour un montant de 2,7 millions d’euros. L’objectif pour la collectivité est la mise aux normes des 900 derniers arrêts de bus d’ici 2020, deux tiers étant déjà réalisés. A.A-S. Pour en savoir plus  : valdemarne.fr. a Ablon-sur-Seine. Le quai de la Baronnie est l’un des futurs tronçons de la véloroute européenne V3* le long de la Seine en Val-de-Marne. « Ce quai est aujourd’hui un axe de fort transit, 7 500 véhicules font chaque jour la jonction avec le pont de Villeneuve-Saint-Georges », explique Aude Ouvrard, chargée d’opération au Conseil départemental. Les travaux, qui démarrent ce mois-ci, visent à ACTUALITÉ 17 VIVRE LE VAL-DE-MARNE apaiser la circulation automobile et à favoriser les déplacements doux (piétons et cyclistes). Ainsi, une zone 30 sera créée sur environ 750m, afin de concilier la circulation des voitures et des vélos. La chaussée sera rétrécie à 5,50 met des dispositifs de ralentissement, du type « écluse » seront mis en place. Ces derniers obligent le passage d’un seul véhicule à la fois et créent une voie pour les vélos. « Des plateaux surélevés pourront aussi être installés, et l’ambiance créée par le marquage différencié au sol et l’utilisation de pavés contribuera à l’apaisement du trafic », précise Aude Ouvrard. Marquant l’entrée de la zone, le carrefour des Marronniers, qui abrite un ouvrage d’assainissement, sera transformé en place aménagée. Côté berges de la Seine, les trottoirs plantés de marronniers seront élargis à 2 mètres et bordés d’une bande végétale. Cette dernière permettra la récupération des eaux de pluie. Le coût de l’opération, prévue jusqu’en juin 2016, s’élève à 3,9 millions d’euros, financés par la Région (70%) et le Département (30%). A.A-S. * Route reliant Trondheim (Norvège) à Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne) sur 5 122 km, via le Val-de-Marne. POUR EN SAVOIR PLUS  : valdemarne.fr/infos-travaux. LE MAGAZINE DU DÉPARTEMENT N°328 NOVEMBRE 2015C. PETIT



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 1[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 328 novembre 2015 Page 56