[94] Val de Marne n°321 mars 2015
[94] Val de Marne n°321 mars 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°321 de mars 2015

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 12,7 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2015 du département.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
42 TRIBUNES DÉBATTRE EN VAL-DE-MARNE eur❑ee Gauche écologie citoyenne les verts GROUPE GAUCHE CITOYENNE EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS Service public et participation citoyenne « On regagne la confiance du peuple en mettant ses intérêts au centre de son action, en plaçant le bien commun au-dessus de la petite politique politicienne. » C’est la Grèce endettée qui l’affirme. Qu’il s’agisse d’écologie, de défense des services publics, de culture ou de technologie, les biens communs dessinent une alternative pratique aux logiques de commerce et de contrôle, mettent l’accent sur la coopération et le partage, redonnent du pouvoir et de l’autonomie aux simples citoyens. De la gestion collective des ressources naturelles jusqu’à Wikipedia, en passant par la préservation des traditions, les services et infrastructures publics, l’économie solidaire, les jardins partagés et les AMAP, les biens communs nous offrent davantage de liberté et de pouvoir que ne le font l’État et le marché. « On dépense trop ! » ? La Cour des Comptes a souvent rapporté que les collectivités locales dépensaient trop. Pourtant leurs compétences n’ont cessées de s’étendre : organiser le service public, c’est aussi embaucher des personnels d’accueil et de service. Tous les conseillers de droite comme de gauche demandent plus de services publics dans leur canton ! Où y a-t-il trop de services publics ? Dans la police ? Dans l’Éducation nationale ? Dans la politique de la ville contre les discriminations sociales, géographiques, d’origine ? Trop de crèches ? Trop de logements sociaux ? Le service public est un investissement financier de long terme pour la collectivité – mais n’est-ce pas logique de s’endetter pour le bien-être des générations futures… Nous rejetons fermement la mauvaise solution du Partenariat Public-Privé qui fait réaliser l’investissement public par une entreprise : au privé les bénéfices pris sur le dos des usagers, au public les dettes à long terme ! Pour son fonctionnement, choisira-ton une Délégation de Service Public ? C’est souvent le cas pour l’eau, l’énergie, les déchets, collecte ou traitement … mais bien souvent, la rentabilité est contradictoire avec les objectifs d’amélioration du service. Et la participation citoyenne, est-ce le « crowdfunding » ou financement participatif, ou plutôt les collectifs associatifs, les Coopératives, qui permettent l’investissement croisé de citoyens et d’institutions territoriales quand elles sont d’Intérêt Collectif ? Après 77 tribunes, c’est la dernière avant les élections, Quizz ! Service public ou services marchands, privés ? Rouvrir une rivière transformée en égout par le rejet parisien des déchets et des industries en banlieue depuis un siècle ? Contre la précarité énergétique, la pauvreté qui empêche de se chauffer, qui va mieux isoler les immeubles des locataires pour en faire des Bâtiment Basse Consommation ? Une régie publique peut rendre gratuits les premiers m3 de la consommation d’eau domestique pour tous les habitants... qui applique la loi qui interdit les coupures d’eau ? Préserver la vie des 42 000 morts prématurées dues chaque année à la pollution de l’air en France ? Étendre Velib ? Autolib ? Développer les transports… en commun ! Favoriser une alimentation saine à tarification sociale pour tous par la restauration publique, dans les crèches, les écoles, les collèges ? Construire un nouvel Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes à tarification sociale pour y accueillir nos anciens ? Augmenter le nombre de places en crèches pour y accueillir notre futur ? Fcse94@gmail.com A. BACHELLIER
18e BIENNALE DE DANSE DU VAL-DE-MARNE : NS LIGRFZkTOIRE 5 MARS 3 AVRIL 2015 i briqueterie centre de développement chorégraphique alabriqueterie.com I 01 46 58 24 29 ix8a inROCKOplihleS kHenP.Frence - ;'. -.r10'I JF ANOUSPBBIS w*eR.s. Mc. vkry r VAL& VA MARNE VA Conseil gen, nI



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :