[94] Val de Marne n°318 décembre 2014
[94] Val de Marne n°318 décembre 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°318 de décembre 2014

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 17,9 Mo

  • Dans ce numéro : fête des solidarités... les associations sur le pont.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
28 DOSSIER PARTENAIRES DES SOLIDARITÉS D. MERLE I U n « Notre » Monde, du 14 au 23 novembre, et la fête des Solidarités (lire pages 30-33), le 13 décembre, ponctuent traditionnellement la fin d’année. L’occasion de mettre à l’honneur les associations qui se retrouvent autour d’un dénominateur commun : la solidarité. Elles agissent à l’échelle du département, au plus près des habitants en situation de précarité ou à l’international, en direction des populations démunies. « Le maillage et la vitalité du secteur associatif contribuent à la cohésion du territoire », souligne Christian Favier, président du Conseil général. Le Département soutient ainsi tous les secteurs associatifs, notamment ceux qui relèvent de l’action sociale, son cœur de compétence. D'ailleurs, les associations intervenant dans ce domaine sont de plus en plus sollicitées sous l’effet de la crise économique (lire pages 20-21). Les 1 030 bénévoles des Restos du cœur, qui proposent leur aide à 25 000 bénéficiaires chaque année portent ce constat. « L’afflux des personnes se fait croissant et notre aide se déploie dans des champs nouveaux au regard des besoins qui s’intensifient, indique Nathalie Le Dors, administratrice déléguée des Restos du cœur pour l’association du Val-de-Marne. Nos 21 centres proposent une trentaine d’activités, en plus de la distribution alimentaire : lavage du linge, organisation de séjours pour les mères et leurs enfants, etc. » Les Restos du cœur signent avec le Conseil général des plans triennaux et perçoivent pour l’exercice Comme ces Val-de-Marnais, plusieurs dizaines de milliers de bénévoles associatifs agissent au quotidien pour venir en aide aux personnes en difficultés. Les associations sur le pont Le tissu associatif est un créateur fort de lien social à l’échelle d’un territoire. Il facilite l’action collective pour répondre à de nombreux besoins. 2014-2016 une subvention de 83 000 euros du Département. PROXIMITÉ FÉCONDE L’aide du Conseil général aux associations se veut financière, mais pas seulement. « Le sens de l’action du Département est tourné vers l’accompagnement, précise Didier Guillaume vice-président du Conseil général en charge de la Vie associative. En 2006, nous avons créé Proj’aide, un service de soutien à la vie associative. Il prend la forme d’un centre de ressources qui appuie le développement des projets associatifs. » Il vise à apporter des réponses pratiques aux questions que rencontrent les associations et à favoriser la dynamique associative en
Le Département soutient tous les secteurs associatifs, notamment ceux qui relèvent de l’action sociale, son cœur de compétence. proposant des temps d’échange. « Par nos actions, nous souhaitons encourager et valoriser l’engagement de dizaines de milliers de bénévoles qui mettent leur énergie au service des associations, explique Laurent Vigreux, responsable de Proj’aide. Ils participent à la diffusion du lien social et s’efforcent de faciliter l’intégration de tous à la vie de la cité. » « Nous avons tissé des relations très professionnelles avec les services du Conseil général qui permettent de répondre rapidement à des problématiques relevant de nos secteurs REPÈRES/14 000. C’est le nombre d’associations en activité dans le Val-de-Marne. Entre 160 000 et 170 000 bénévoles font vivre les projets des associations Val-de-Marnaises. 2 100 associations emploient 26 700 salariés et distribuent 600 millions d’euros de salaires. L’emploi associatif représente 7,1% de l’emploi du secteur privé. Moments d'échanges entre membres d'associations dans le cadre des rencontres organisées pour Proj'aide. d’intervention », indique Christophe Chaumeil, directeur régional de la Croix-Rouge française*. Par exemple, les écoutants du Samu social collaborent par exemple au quotidien avec les travailleurs sociaux des espaces départementaux des solidarités. » Ce travail au quotidien, cette proximité, Christophe Chaumeil en souligne l’importance : « On ne veut pas perdre ce lien, cette réactivité quand il s’agit de répondre à la grande exclusion. » Le partenariat entre la collectivité et les associations a fait ses preuves. Un partage d’expérience et de savoir-faire fructueux. D’ailleurs dans un certain nombre de domaines, le Département n’hésite pas à faire appel au secteur associatif. Ces complémentarités utiles et nécessaires répondent à un objectif : la qualité et la réactivité des services rendus aux usagers. Elles démultiplient l’efficacité de l’action publique. * Les citations de Christophe Chaumeil sont issues des auditions de la mission d'information et d'évaluation sur la suppression des départements (voir valdemarne.fr). Les associations val-demarnaises emploient en moyenne 12,6 salariés. Elle varie entre le sport et la culture (4 salariés en moyenne) et le secteur social (29 salariés) et de la santé (82 salariés). 26,4 millions d’euros. C’est le montant de l’aide financière attribuée par le Conseil général aux associations en 2013. Depuis 1969, le Département participe au financement du fonctionnement des associations en versant aux communes 0,64 euro par habitant. En 2013/2014, 346 nouvelles associations ont eu recours à Proj’aide, service du Conseil général qui accompagne les porteurs de projets en proposant des rendez-vous personnalisés avec des spécialistes et des formations. *chiffres : association Recherche et Solidarité, Panorama de la vie associative en Val-de-Marne (2010). M. LUMBROSO INTERNATIONAL Solidarité sans frontières DOSSIER 29 Les associations val-de-marnaises sont porteuses de solidarité au-delà du territoire. La 13 e édition d’Un « Notre » Monde, qui s’est déroulée du 14 au 23 novembre, en est l’illustration. Ce temps fort de la solidarité internationale, organisé par le Conseil général, a réuni comme chaque année près de 80 associations qui ont organisé expositions, concerts, spectacles et débats dans une vingtaine de villes. Les jeunes porteurs d’actions en direction des pays du Sud ont particulièrement été mis à l’honneur. Ces derniers bénéficient des bourses de la solidarité (lire ValdeMarne n°309), un dispositif du service départemental de la Jeunesse qui permet aux 16-28 ans, constitués en association ou soutenus par une structure associative, de bénéficier d’un accompagnement au montage de leur projet et d’une aide financière. Le Conseil général accompagne aussi les associations qui souhaitent s’engager dans des projets de solidarité internationale (lire ValdeMarne n°311) en leur accordant, sous conditions, une aide financière. Le service d’accompagnement des projets associatifs, Proj’aide, propose une formation de deux jours (7 avril et 5 mai) à leurs bénévoles. L’objectif ? Leur donner les clés pour construire et mettre en œuvre efficacement un projet de dimension internationale. 40% des emplois associatifs du département œuvrent dans le social. LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL N°318 DÉCEMBRE 2014 D.R./ASSOCIATION INDÉPEN-DANSE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 1[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 318 décembre 2014 Page 56