[94] Val de Marne n°297 janvier 2013
[94] Val de Marne n°297 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°297 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général du Val-de-Marne

  • Format : (230 x 285) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 20,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'aqueduc Médicis a 400 ans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 dossier les personnes Âgées font appel à l'apa A. deschamps Les aides humaines (ici, l’accompagnement d’une personne âgée pour faire ses courses) représentent l’essentiel des dépenses APA. Des aides concrètes et adaptées à chacun est destinée à venir en aide aux personnes de plus de 60 ans, qui L’APA sont en manque ou en perte d’autonomie. Que ces personnes demeurent toujours chez elles (65% des bénéficiaires de l’APA dans le Val-de-Marne) ou qu’elles soient hébergées dans un établissement spécialisé (35%), l’objectif est de les aider à accomplir les actes essentiels de la vie. Tout plan d’aide est établi après discussion avec la personne âgée, il est personnalisé et adapté aux besoins de la personne. Bien vieillir en Val-de-Marne Le Conseil général a adopté, lors de la séance publique du 10 décembre, son troisième schéma en faveur des personnes âgées. Ce document, qui décline la politique du Département dans ce domaine pour la période 2013- 2017, est l’aboutissement d’une intense période de concertation avec les institutions et les associations représentant les personnes âgées, dont le Comité départemental des retraités et personnes âgées. Trois orientations fixent le travail pour les cinq ans à venir : favoriser le bien vieillir dans le Val-de-Marne, apporter un soutien aux aidants, établir un parcours de qualité pour les personnes âgées. Les préconisations de ce schéma seront évaluées en continu durant la période de sa mise en œuvre. Les aides se présentent sous deux formes : des aides humaines et des aides techniques. Les aides humaines constituent la partie la plus importante puisqu’elles représentent 94% des dépenses d’APA. Lorsqu’elles sont dispensées à des personnes demeurées dans leurs logements, ces prestations peuvent servir à payer une aide à domicile pour effectuer des heures de ménage, aider à la toilette ou encore pour faire les courses. Elles peuvent également être utilisées pour payer des gardes de nuit. L’allocation peut être versée directement au bénéficiaire si celui-ci recrute lui-même la personne intervenant au domicile ou s’il s’agit d’un membre de la famille (exceptée la personne avec laquelle le bénéficiaire vit en couple). Elle peut être attribuée, avec l’accord de la personne, à un prestataire de services agréé par le Département, ou à l’établissement spécialisé qui héberge le bénéficiaire. DES AIDES TeCHNIQUES ET HUMAINES Les aides techniques ne représentent que 6% du total des financements. On distingue généralement trois types d’aides techniques. Les aides particulières sont destinées à l’allocataire (exemple : fourniture du nécessaire hygiénique en cas d’incontinence, 3 105 bénéficiaires en 2011), à sa sécurisation et à l’aide psychologique (abonnement à un système de téléassistance à domicile, 2 756 bénéficiaires en 2011) ou au maintien du lien social (portage de repas, frais de transport). La fourniture de matériels spécifiques à la perte d’autonomie entre aussi dans ce cadre. Il s’agit généralement de petits matériels tels que des barres d’appui ou de poignées pour faciliter la sortie du bain, des surélévateurs, des cannes ou des déambulateurs (sachant que tous ces matériels ne sont pas pris en charge par l’assurance-maladie ou par les mutuelles). Le plan d’aide peut enfin faciliter l’adaptation du logement en participant aux travaux d’aménagement (remplacement d’une baignoire par une douche, élargissement d’une porte, pose d’un monteescalier, etc.) ou à l’acquisition d’équipements (fauteuil releveur, fauteuil roulant, etc.), toujours dans la limite de la part non remboursée par l’assurancemaladie ou la mutuelle. Une personne bénéficiant de l’APA peut recevoir à la fois des aides humaines et des aides techniques. Une personne âgée a ainsi reçu 280 euros chaque mois pour payer une aide-ménagère et 1 180 euros répartis sur neuf mois pour transformer sa baignoire en douche. ■
DOSSIER 35 décryptage L'APA en chiffres Bénéficiaires de l’APA (31 octobre 2012) 17 356 11 366 à domicile Population totale Val-de-Marne : 1 331 443 60 ans et + 244 135 75 ans et + 92 013 85 ans et + 26 563 18,3% 6,9% 2% 5 990 en établissement Montant moyen de l’allocation 376 euros à domicile 357 euros en établissement de la population départementale Source : Insee 2012 DÉPENSES POUR L’APA EN 2011 : 71,82 millions d’euros Où va l’argent ? 42 millions d’euros APA à domicile 29,82 millions d’euros APA en établissement D’où vient l’argent ? CNSA* 18,07 millions d’euros *Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie Reste à charge du Département 53,75 millions d’euros LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL• N°297• JANVIER 2013



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 1[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 2-3[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 4-5[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 6-7[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 8-9[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 10-11[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 12-13[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 14-15[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 16-17[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 18-19[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 20-21[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 22-23[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 24-25[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 26-27[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 28-29[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 30-31[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 32-33[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 34-35[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 36-37[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 38-39[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 40-41[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 42-43[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 44-45[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 46-47[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 48-49[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 50-51[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 52-53[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 54-55[94] Val de Marne numéro 297 janvier 2013 Page 56