[93] Seine Saint-Denis n°81H jui/aoû 2019
[93] Seine Saint-Denis n°81H jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°81H de jui/aoû 2019

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

  • Format : (195 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 8 Mo

  • Dans ce numéro : destination voyages pour 50 000 collégiens et collégiennes.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Depuis 5 ans, le service d’accueil de jour du Breuil, à Bondy, propose des ateliers de théâtre forum aux familles qu’il suit. Cet outil innovant permet d’aller de l’avant. Le théâtre forum est né au Brésil dans les années 60. Son principe  : permettre au spectateur de stopper la pièce en prenant la place d’un comédien, de façon à dénouer un conflit, combattre une discrimination. Utilisé depuis cinq ans au sein du service d’accueil de jour du Breuil à Bondy, à la demande de parents, il fait l’unanimité auprès des usagerères et des professionnelles. Jennifer, 32 ans, maman de quatre enfants, vient de se donner à fond sur scène  : « Pour moi, c’est du théâtre très utile. Il me permet de 22 N°81 JUILLET-AOÛT 2019 SEINE-SAINT-DENIS Que fait le Département… … pour innover en matière de protection de l’enfance ? grandir, de me fortifier. Avec la vie que j’avais avant... il faut, quoi ! » Mensonge dans le couple, harcèlement dans le bus, expulsion d’un logement, mère envahissante  : des histoires vécues racontées dans un premier temps par les participantes puis interprétées par d’autres sur scène. « On part toujours de sa vie, de son récit », explique Clara Guenoun, qui pratique le théâtre forum depuis 20 ans et fait partie de la compagnie Nous n’abandonnerons jamais l’espoir  : « C’est un outil de transformation sociale où l’on ne rejoue pas son propre rôle, on se met à la place de son oppresseur. Je crois beaucoup à son utilité. » Transformer son histoire En divulguant des histoires très personnelles sans jamais dévoiler qui en fut l’opprimée, le théâtre forum aide chacune à trouver son chemin. « L’histoire n’appartient plus à la personne, elle appartient au groupe. Cela crée des liens. C’est pour ça qu’on se sent comme une grande famille », explique Sandy, ancienne usagère du club des parents qui souhaite aujourd’hui monter sa propre compagnie. Jennifer apprécie notamment que « dans le théâtre forum, on ne juge pas les gens, on ne les critique pas, on ne se moque pas d’eux, du tout. Il y a de la bienveillance. C’est ça qui est génial. »
Le théâtre forum donne aussi de la voix, de l’aplomb, de la confiance en soi. « La première fois, je ne voulais pas y aller. Je n’osais pas. J’étais timide », se rappelle Narjes, maman de deux enfants. J’avais peur de parler devant un public, d’affronter les gens. Maintenant, je n’ai plus aucun souci de communication. Je me suis rendu compte que le théâtre forum m’a ouverte. Cet outil m’a aidé dans ma vie à réagir différemment. En plus, ça me plaît ! » Georges Kritchmar, responsable du SAJ, estime que « avec le théâtre forum, on entre dans une logique de co-construction. On se rapproche des familles et on essaie de trouver la bonne proximité. » Ce que confirme Aza l’éducatrice  : « Cette méthode apporte une autre empathie, avec tout un ressenti invisible, un partage d’émotions. On comprend vraiment les choses. » À hauteur d’humain Si Aza connait les situations en tant que professionnelle, en les jouant, elle les vit de l’intérieur  : « C’est comme si je les voyais en 3D au lieu de la 2D habituelle. » Elle apprécie que, dans ces ateliers et sur scène, professionnelles et usagerères du service d’accueil se retrouvent à égalité  : « Cela nous met à hauteur d’humain, finalement. Pour moi, c’est vraiment un outil politique. » La représentation est un succès. Ils et elles sont 14 à avoir interrompu les sketchs pour s’en mêler. Et Jennifer de conclure dans un grand sourire  : « J’espère que des personnes se sont reconnues dans ces histoires et vont avancer dans leur vie, sans être oppressées. » Isabelle Lopez Le théâtre forum est aussi utilisé au Conseil départemental, dans les dispositifs Jeunes contre le sexisme (qui s’adresse aux collégiennes), au sein de l’Observatoire des violences faites aux femmes ou encore en direction des employées du Conseil départemental pour lutter contre les discriminations ethno-raciales au travail. FICHE PRATIQUE CONCOURS Créez la pâtisserie du 9-3 ! Pâtisse ta Seine-Saint-Denis est un concours pour créer LA pâtisserie emblématique du département, parrainé par un chef prestigieux, en partenariat avec la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de la Seine-Saint-Denis. Vous êtes passionnée de pâtisserie ou de cuisine ? Vos amis et vos proches passent leur temps à vous dire que vous devriez faire connaitre vos talents en dehors de votre propre maison ? Vous avez envie de revendiquer les talents culinaires de la Seine-Saint-Denis ? C’est le moment de se lancer ! Principe du concours  : il s’agit de créer une pâtisserie qui représente la Seine-Saint-Denis. Pour ajouter du challenge, les personnes qui concourent devront utiliser deux ingrédients produits localement (une liste sera fournie). Le défi se déroulera par équipes de quatre  : des apprenties et des passionnées accompagnées par des professionnelles de notre département. Organisation du défi  : quatre brigades se challengent avec le soutien d’un coach restaurateur ou d’un artisan pâtissierchocolatier et/ou professeur. Le jour J, les équipes devront réaliser et présenter leur création en 3 heures. En amont du jour J, les brigades auront réfléchi et testé leur création avec le coach de l’équipe, suivant un brief fourni. Le défi aura lieu en novembre. Comment pouvez-vous participer ? Avant d’intégrer une brigade, il faut que vous soyez sélectionnée. Pour cela, c’est très simple, faites parler votre talent  : envoyeznous des photos de vos propres créations à l’adresse suivante  : patisse@seinesaintdenis.fr Si vous êtes choisie, vous serez invitée par le In Seine-Saint-Denis à faire découvrir vos pâtisseries. Une fois cette ultime étape franchie, vous saurez si vous avez la chance d’intégrer une brigade. Prix  : il y en a un sinon ce n’est pas drôle ! Une présentation à la carte d’un restaurant et une présentation dans une ou plusieurs pâtisseries. Bonne chance ! On croise les doigts pour vous ! N°81 JUILLET-AOÛT 2019 SEINE-SAINT-DENIS 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :