[93] Seine Saint-Denis n°78 mars 2019
[93] Seine Saint-Denis n°78 mars 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°78 de mars 2019

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

  • Format : (195 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,6 Mo

  • Dans ce numéro : l'agriculture urbaine gagne du terrain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Service public PERSONNES ÂGÉES L’accueil familial, une alternative à encourager Comme 18 autres foyers dans le département, Paula et sa famille ont choisi d’accueillir en leur sein des personnes âgées (ou handicapées) qui ne peuvent ou ne veulent plus vivre seules. Reportage sur cet « accueil familial » que le Département souhaiterait voir se développer. Depuis l’aggravation de sa maladie d’Alzheimer et une crise d’épilepsie, Alice ne peut plus marcher, plus parler. Et pourtant, c’est bien elle que l’on voit sur cette vidéo prise lors du réveillon de Noël, le sourire aux lèvres et le regard pétillant, debout, soutenue par deux femmes, esquisser des pas de danse. « Quand on peut apporter des moments comme ça, c’est... inexplicable », confie Paula, sans trouver les mots justes pour décrire la satisfaction que cela lui procure. Cette dernière est, depuis septembre, accueillante familiale, c’est-à-dire qu’elle héberge chez 18 N°78 MARS 2019 SEINE-SAINT-DENIS Par Stéphanie Coye Photographie Daniel Ruhl elle, au sein de sa famille, des personnes âgées qui ne souhaitent ou ne peuvent plus vivre seules et ne veulent pas non plus entrer en établissement. Comme Paula mais aussi Nicole, 94 ans. Elle reçoit en échange de la part des deux femmes une rémunération mensuelle et des indemnités pour les frais d’entretien et la mise à disposition de la chambre. « Comme une nouvelle famille » Depuis 2010, le Conseil départemental s’est engagé dans la mise en œuvre de ce disposi-
tif innovant qui s’adresse également aux personnes handicapées. À ce jour, 26 personnes sont ainsi accueillies dans 19 familles qui leur offrent un cadre de vie confortable, chaleureux, sécurisant et stimulant. « Certaines personnes sont orientées vers des établissements alors qu’elles pourraient aller en accueil familial. C’est une solution qui doit être expliquée et choisie par les accueillants comme les accueillis », souligne Christine Étienne, chargée du dispositif au sein de la direction des personnes âgées et des personnes handicapées. Nicole, elle, aurait préféré pouvoir rester chez elle mais, à 94 ans et « rafistolée de partout », cela devenait difficile. Alors, après avoir longuement réfléchi, elle est venue passer un week-end chez Paula, pour tester. « Elle n’est jamais repartie », précise l’accueillante avec un sourire. « Ici, c’est mieux, explique la vieille dame. On s’occupe de moi. Paula est tellement gentille. Son mari et ses enfants m’ont bien acceptée. C’est comme une nouvelle famille. » Fous rires Paula, elle, a fait ce choix après avoir longtemps exercé comme auxiliaire de vie auprès, déjà, de personnes âgées. Désormais, c’est donc chez elle qu’elle remplit les mêmes tâches. « En tant qu’auxiliaire de vie, précise-t-elle, nous ne pouvons pas consacrer aux personnes tout le temps dont elles auraient besoin. Là, je peux vraiment m’occuper d’elles. Beaucoup de personnes ne comprennent pas, me disent que je n’ai plus de vie privée, ajoutet-elle, mais la logique de cet accueil est justement que nous partagions. Elles sont comme des grands-mères, poursuit Paula. Elles nous racontent comment c’était avant notre naissance. Nous prenons des fous rires parfois. » Avant de conclure  : « Je ne pouvais rêver mieux que d’être entourée par des personnes aussi gentilles et agréables. » MODE D’EMPLOI Vous envisagez de devenir accueillante familiale ou d’être accueillie ? Contactez le Département  : par courrier  : Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis - Direction de la population âgée et des personnes handicapées Hôtel du Département, 93008 Bobigny cedex par téléphone  : 01 43 93 86 44 ou 83 55 par courriel  : contactdpaph@seinesaintdenis.fr « Un accueil très encadré Pour éviter tout abus, d’un côté comme de l’autre, l’accueil familial a été strictement encadré par le législateur et fait l’objet d’un suivi par les services départementaux. L’accueillant et l’accueilli signent ainsi un contrat qui fixe les droits et les obligations de chaque partie ainsi que les conditions matérielles et financières de l’accueil. Sa signature est supervisée par le Département, qui prend en charge également l’information et l’accompagnement des personnes souhaitant devenir accueillant familial ou accueilli, délivre les agréments, vérifie les conditions de confort matériel et moral, forme puis assure le suivi social et médico-social des personnes accueillies. Le point de vue de... Magalie Thibault Vice-présidente chargée de l’autonomie des personnes Le Département a voté en 2016 le plan intitulé « Défi handicap » qui a pour objectif la création de 1000 places et services pour développer et transformer l’offre existante, l’accueil familial en fait partie. Alternatif à l’entrée en établissement collectif, l’accueil familial s’inscrit dans un projet humain et personnalisé permettant aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap de retrouver un lieu de vie de proximité, sûr et chaleureux tout en apportant une réponse adaptée à leurs besoins. Vivre en famille, se sentir chez soi, ne plus subir l’isolement et la solitude ni les contraintes de la vie en collectivité, voilà les atouts de ce dispositif. N°78 MARS 2019 SEINE-SAINT-DENIS 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :