[93] Seine Saint-Denis n°74 octobre 2018
[93] Seine Saint-Denis n°74 octobre 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°74 de octobre 2018

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

  • Format : (195 x 280) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,7 Mo

  • Dans ce numéro : théâtre, les spectateurs à l'honneur !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Ils et elles font la Seine- Saint-Denis Revenir ici avec tout le chemin parcouru, ça fait quelque chose » Mehdi Marzouki, capitaine de l’équipe de water-polo de Noisy-le-Sec.
Mehdi Marzouki Retour aux sources A 31 ans, cet international français de water-polo fait son grand retour au Cercle des nageurs noiséens, le club de ses débuts. Et le nouveau capitaine entend faire passer Noisy-le-Sec à la vitesse supérieure. Vous avez quitté le club russe de Kazan pour rentrer chez vous, à Noisy-le-Sec. Vous qui avez commencé le water-polo ici, ça doit vous faire drôle… Oui, revenir ici avec tout le chemin parcouru, ça fait quelque chose. En fait, il s’agit d’un deuxième retour, car j’étais déjà revenu jouer à Noisy il y a quatre ans. Mais ça fait quand même drôle. Je suis né ici et durant mes 16 premières années, je vivais à 2 minutes de la piscine, alors... J’ai commencé le water-polo ici, j’avais 8 ans. Au départ, je faisais du judo dans la salle en-dessous et puis j’ai rejoint mon grand frère Mounir qui jouait déjà ici au water-polo. Quels sont vos meilleurs souvenirs ici ? J’en ai tellement… Ce sont surtout ceux d’une bande de potes, avec Jonathan Moriamé (actuel directeur sportif du CNN), Florian Bruzzo (actuel sélectionneur de l’équipe de France féminine)... On a vécu des moments forts ensemble. Avec les efforts des uns et des autres, le club est monté jusqu’en 1 ère division. On a même joué la Coupe d’Europe, face à Barcelone (en 2007,ndlr). Je me souviens, c’était irréel de voir Propos recueillis par Christophe Lehousse Photographies Sylvain Hitau « Le top, ce serait de vivre les JO 2024 en tant que joueur. » marqué sur le tableau d’affichage Barcelone – Noisy-le-Sec. Quels sont vos objectifs sportifs avec le CNN en championnat de France Elite ? Ils sont élevés. Je ne viens pas juste ici pour voir la famille. Si je me laissais aller, je dirais que je veux être champion de France avec Noisy, mais bon… on va dire qu’on veut bien figurer. Parlons des Bleus. Alors que la France était absente des Jeux depuis 1992, vous avez disputé ceux de Rio. Quel souvenir gardez-vous de cette aventure ? C’était génial. Déjà parce que, pour moi, c’était une manière de boucler la boucle avec Jonathan (Moriamé) et Florian (Bruzzo), à l’époque sélectionneur des garçons) avec qui j’ai commencé ici à Noisy. C’était le moment ou jamais, et on a su saisir notre chance. Ensuite, sur les Jeux en eux-mêmes, on a fait du mieux qu’on pouvait dans un groupe très relevé. Mais quand, dans le village olympique, vous voyez passer Kevin Durant, Tony Parker ou encore Serena Williams, vous vous dites que vous faites partie du cercle des olympiens et que ça, personne ne vous l’enlèvera. Et où vous voyez-vous pour les Jeux de Paris 2024 ? Le top, ce serait de les vivre en tant que joueur. Des Jeux à Saint-Denis, devant les amis, la famille, ça doit être incroyable. Mais bon, on est vraiment loin encore, je préfère me concentrer sur la qualification pour Tokyo 2020. Les Jeux 2024, c’est aussi un héritage pour le département. Huit piscines devraient être construites ou rénovées sur le territoire pour les Jeux. Ca va dans le bon sens selon vous ? Oui, c’est même indispensable. Ce qui nous sépare encore des grandes nations du water-polo, ce sont d’une part les infrastructures, d’autre part le nombre de gamins par catégorie. Là, les nouveaux bassins devraient forcément attirer du monde et faire grossir le nombre de pratiquants. Mais même pour les usagers lambda des piscines, c’est une très bonne nouvelle ! N.B  : Pour cette saison, l’équipe première du CNN jouera au centre nautique Jacques- Brel de Bobigny. ssd.fr/mag/c74/1715 N°74 OCTOBRE 2018 SEINE-SAINT-DENIS 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :