[93] Seine Saint-Denis n°43 mar/avr 2015
[93] Seine Saint-Denis n°43 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

  • Format : (195 x 290) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : élections départementales, mode d'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
CÉLINE DÉLAS Serial colleuse Ses armes ? Des ciseaux et de la colle blanche. Dans son appartement, Céline Délas, 41 ans, passe son temps à découper, classer puis coller des images de magazines glanés dans les poubelles de la bibliothèque municipale ou chez les bouquinistes. « J’ai commencé à faire des collages pour les cadeaux d’anniversaire de mes amis lorsque j’étais étudiante. Puis, comme j’étais engagée, pour des fanzines politiques, des tracts. » À l’issue de sa thèse sur le pop art européen, elle décide de se consacrer à cet art. Féminisme, défense des sans-papiers, question palestinienne sont restés ses motifs de prédilection. Sa série Barbie au tapis a été exposée dans la librairie féministe Violette and Co, Le sang du beurre au festival de BD d’Angoulême aux côtés de dessinateurs fameux tels Joe Sacco ou Guy Delisle. « Mes collages permettent toujours de dénoncer une situation qui me paraît insoutenable. Ils contiennent également tous une part d’humour. » 34 N°43 MARS - AVRIL 2015 SEINE-SAINT-DENIS « Cette chance, je l’ai eue grâce au service public. J’étais boursier. Je pense que je lui dois quelque chose. » RAYAN NEZZAR Un Montreuillois à l’Ena Stagiaire à l’ambassade du Canada puis à la préfecture de La Rochelle, il ne reste à Rayan Nezzar que quelques mois pour être nommé haut fonctionnaire. Fils d’une médecin algérienne immigrée, le petit surdoué a sauté deux classes dès l’école primaire, qu’il fréquente à Montreuil. Il passe ensuite au collège et au lycée des Francs-Bourgeois, au centre de Paris, avant de décrocher le bac à 15 ans. « Socialement, c’était le choc », se souvientil. Rayan opte d’abord pour la médecine, sans grande conviction. Puis s’inscrit en licence de droit et se découvre une véritable passion. « C’est là que le plafond de verre a sauté. Je faisais ennce qui me plaisait, et j’ai tout donné. » Plus rien ne lui résiste : il rejoint Sciences Po Paris en master 1 puis obtient le concours de l’école des présidents de la République. Son rêve ? Servir un jour le Conseil d’État. Et on ne doute pas qu’il saura satisfaire son ambition. ALAIN CHARTIER De l’école au polar À 46 ans, ce directeur d’école maternelle vient de publier son premier roman, Rencontre improbable *. Une intrigue palpitante, sur un mode polar – son genre littéraire préféré –, qui nous conduit en Afrique où il a longtemps enseigné. « J’ai découvert le département de la Seine-Saint-Denis il y a vingt ans, alors que j’arrivais de ma Touraine natale. » Après un séjour au Togo puis au Maroc, il devient directeur d’école à Montreuil, puis à Rosny-sous-Bois. Intransigeant sur les questions pédagogiques, il souligne l’importance de la maternelle. « C’est là où tout se joue ! Un enfant qui parle bien aura les meilleures chances pour le passage à l’écrit. Celui qui sait lire et écrire est en possession du passeport minimum pour ensuite s’émanciper comme citoyen mais aussi sur le plan professionnel. » Gagné par le virus de l’écriture, il a d’ores et déjà mis en chantier son deuxième roman. * Editions ThoT « Les enfants sont confrontés de plus en plus jeunes à un tas d’informations via la télévision et Internet. Et là, il faut faire le tri ! »
Il est l’une des 17 victimes de l’attentat contre Charlie Hebdo et des prises d’otages des jours suivants. Le dessinateur Tignous, qui habitait Montreuil depuis trente ans, aura laissé une trace durable dans toute la Seine-Saint-Denis. Pot ; Dof 1141, i Moe oDllQo Comella ZQgrogZalcoMoregg Tignous, un cœur gros comme ça Un des croquis du carnet Des ados se livrent réalisé lors d’une résidence d’artiste dans les bibliothèques de Montreuil.,r. « Dessiner, ça me fait rire, mais je le fais avec le plus grand sérieux ». C’est ainsi que Bernard Verlhac, alias Tignous, dénissait son travail. Dans sa carrière, ce dessinateur au regard aiguisé a prêté son trait à de grands magazines – Charlie Hebdo bien sûr, Marianne, L’Evénement du jeudi – mais pas uniquement. Toujours à l’écoute du pouls de Montreuil où il vivait depuis trente ans, il avait aussi participé à plusieurs projets artistiques et culturels en Seine- Saint-Denis. « Il avait croqué des collégiens et lycéens de toute la ville, à l’occasion d’une résidence d’artiste organisée à partir de janvier 2014 », se souvient Valérie Beaugier, responsable du pôle ados à la bibliothèque Robert-Desnos de Montreuil. Pendant cinq mois, Tignous avait ainsi fait ressortir toute l’impertinence de l’adolescence. « Il ne s’est pas contenté d’être dans l’empathie. Par Christophe Lehousse Photographie Veronique Guillien Ses dessins disent à quel point les ados pouvaient être porteurs de poésie mais ils n’éludent pas les moments où eux-mêmes colportent des clichés », insiste Fabrice Chambon, directeur des bibliothèques de Montreuil. Tendre face à l’humanité, intraitable face à la bêtise, tel était Tignous, la « petite teigne » en occitan. « Drôle et parfois timide », c’est ainsi que se le remémore pour sa part Marlène Rigler, directrice du 116, centre d’art contemporain où les croquis sur la jeunesse avaient ensuite été exposés. « À la soirée d’inauguration de l’exposition, il n’avait pas tenu à faire de discours. Il préférait laisser parler ses dessins, évoque-t-elle. Et puis, il nous avait coné qu’il était très er que ses dessins soient exposés dans un centre d’art contemporain, que ça ne lui arrivait pas si souvent. » Car oui, avec Tignous, la caricature, c’était tout un art. N°43 MARS - AVRIL 2015 SEINE-SAINT-DENIS 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :