[93] Seine Saint-Denis n°43 mar/avr 2015
[93] Seine Saint-Denis n°43 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

  • Format : (195 x 290) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : élections départementales, mode d'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
DEFI SPORTIF À l’assaut des sommets Ce n’est pas encore le toit du monde, mais cela s’en rapproche drôlement. Une demi-douzaine de jeunes de Montreuil vont partir en avril à l’assaut du Licancabur, un volcan chilien culminant à 5 920 m ! L’équipée est organisée par l’aventurier Charles Hedrich et son association Respectons la Terre, qui ont déjà amené, entre autres, sept collégiens du département à gravir le mont Blanc. Le but : les sensibiliser au développement durable tout en leur proposant un dé sportif. Et quel dé ! Suivez l’aventure sur atacama1ere.blogspot.fr, PERSONNES ÂGÉES Solidarité de proximité Fédérer autour d’une personne âgée un réseau de voisins pour développer une « co-veillance » et de belles amitiés. L’idée est toute simple. Encore fallait-il l’avoir et la mettre en pratique. C’est ce qu’a fait Giovanni Pandolfo en 2009, avec l’association Les petits frères des Pauvres, en créant le réseau social Voisin-âge. Expérimenté dans une dizaine de villes, il se met en place depuis janvier à Rosny-sous-Bois. Vous habitez Rosny-sous- Bois et souhaitez participer, renseignezvous auprès de Laurent Vernat 06 14 20 12 95 ou sur voisin-age.fr I, I CULTURE Le patrimoine aussi se partage Mobiliser les racines culturelles des élèves nouvellement arrivés en France pour mieux leur permettre de s’insérer est le pari que font, pour la seconde année, l’association Patrimoine sans frontières et l’Éducation nationale en Seine-Saint-Denis. Depuis la rentrée, les élèves de quatorze classes d’accueil sont invités à présenter à leurs camarades un lieu, une langue, une fête de leur pays d’origine. Un projet qui permet de mieux se connaître, soi-même et les autres pour, au nal, mieux vivre ensemble. 32 N°43 MARS - AVRIL 2015 SEINE-SAINT-DENIS patrimsf.org La sélection Instagram Vous aussi postez vos photos de la Seine-Saint-Denis sur Instagram avec le hashtag #SSD93. « Show me the way... les Puces de Saint-Ouen » par @Rio a u Découvrez toutes les photos sur instagram.com/seine_saint_denis ou scannez ce QR code Appel à bénévoles L’Association pour l’accompagnement et le développement des soins palliatifs (l’ASP fondatrice) apporte présence et écoute aux malades, à leur famille et à leurs proches dans les phases critiques de la maladie et en fin de vie. Intégrés au sein d’une équipe, les bénévoles sélectionnés bénéficient de formations et de soutien. Contacts : 01 53 42 31 33 aspfondatrice.org
Hag. oell/7Qg come ila ogreozagromoregg Habitant à La Courneuve, Hélène de Vallombreuse émerveille avec ses spectacles au trapèze mêlant chat, perroquets et autres volatiles. Passée par l’école d’Annie Fratellini, elle perpétue la belle tradition du cirque classique. Par Christophe Lehousse Photographie Franck Rondot Portrait De rêve et de plumes Il y a chez elle comme un besoin de déployer ses ailes, de prendre de la hauteur. « Petite déjà, j’étais toujours à crapahuter sur les toits de la maison. » Installée au premier étage de sa demeure de La Courneuve, Hélène de Vallombreuse raconte sa vie aussi haute en couleurs que l’est son perroquet Paquita juché sur ses épaules. Cette amie des bêtes à plumes est venue au trapèze comme d’autres battent la mesure ou tapent dans un ballon : naturellement. L’entourage, c’est sûr, a un peu aidé. Quand on a pour cousine une certaine Clémence Massart, passée par le Cirque du Soleil, on a de fortes chances de se retrouver un jour pendue par les pieds dans le jardin familial. Mais dès le départ, Hélène avait aussi de la suite dans les idées : à 14 ans, elle s’inscrit à l’école de cirque d’Annie Fratellini. « J’y ai rencontré ma professeure de trapèze, Andrée Jean, qui a beaucoup fait pour moi. Elle et Diana Moreno, qui m’a fait travailler dans son cirque juste après ma formation, ont vraiment compté pour moi. » Vient ensuite le moment pour l’oiseau de prendre son envol : sept ans d’une vie de bohème au Bio express 1974 Entre à l’école de cirque d’Annie Fratellini 1987 Rentre d’Italie (cirque Cesare Togni) 2009 Passe au Plus Grand Cabaret du monde sur France 2 cirque italien Cesare Togni lui feront parcourir toute la péninsule italienne, la Yougoslavie, l’Espagne, la Grèce. Lors de cette odyssée lui vient aussi l’idée d’incorporer des perroquets à ses spectacles. « À l’époque, je n’avais que deux numéros par spectacle et je trouvais parfois le temps un peu long. Donc j’ai imaginé d’y faire participer des oiseaux et c’est devenu une marque de fabrique. » Depuis, la belle Hélène ne quitte plus ses partenaires à plumes et à poils. Tous les jours, après avoir elle-même fait ses exercices de trapèze, elle répète avec eux les tours qu’ils doivent maîtriser. Cette alliance de la grâce et de l’animal a d’ailleurs séduit le réalisateur Jacques Rivette qui lui avait donné un rôle en 2009 dans 36 vues du Pic Saint- Loup, avec Jane Birkin. Et, à 54 ans, la trapéziste ne pense toujours pas à redescendre sur terre. Elle s’est ainsi embarquée dans l’écriture d’un nouveau spectacle avec la jeune artiste de cirque Agathe Berg. « J’arrêterai quand je m’ennuierai », annonce l’intéressée. Visiblement, ce n’est pas pour tout de suite. N°43 MARS - AVRIL 2015 SEINE-SAINT-DENIS 33



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :