[93] Seine Saint-Denis n°43 mar/avr 2015
[93] Seine Saint-Denis n°43 mar/avr 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°43 de mar/avr 2015

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

  • Format : (195 x 290) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6 Mo

  • Dans ce numéro : élections départementales, mode d'emploi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
T Insertion ooaao%aoaohaoag roll, vaoo oaaa, va ollz Les objets reprennent vie Basée à Montreuil, l’association La Collecterie récupère toutes sortes d’objets jetés au rebut et leur donne une seconde vie. L’objectif : réduire nos déchets, aider à l’insertion et transmettre des savoir-faire. « S’il vous plaît, écrivez qu’on cherche d’urgence des vieilles cravates pour nos chaises ! » Tout l’esprit de La Collecterie est résumé dans cette phrase. Dans cette association fondée en février 2012, on a l’habitude de faire feu de tout bois : un violon mis au rebut se transforme en lampe et un vieux pneu devient soudainement un pouf des plus confortables. En ce jeudi matin, jour de l’atelier tapisserie de mobilier, Marie-Thérèse, Julie et Stéphanie sont justement en train de coudre bout à bout de vieilles cravates pour en faire du tissu qui recouvrira une chaise. « C’est la philosophie de La Collecterie : on prend du vieux pour en faire du neuf, explique Séverine Bellec, directrice et cofondatrice de l’association. L’idée, c’est à la fois de remettre dans le circuit des objets qui auraient dû être jetés et de favoriser le lien social. » En trois ans d’existence, on peut dire que cette ressourcerie a totalement rempli sa mission d’acteur de l’économie sociale et solidaire. Du lundi au vendredi, ses différents ateliers – tapisserie, menuiserie, informatique – réceptionnent ou collectent les objets dont les gens ne veulent plus. Meubles, livres, vaisselle, vêtements, lampes, jouets : tout est trié et remis en état, puis revendu à des prix solidaires dans l’atelier-magasin du Haut-Montreuil. Du neuf avec du vieux Quant au lien social, il y en a à revendre : à l’atelier menuiserie, Giuseppe Scaramella, dix-huit ans de pratique dans les métiers du bois, échange avec Ange et Luc autour d’une table qu’il faut poncer et vernir. « Ce qui me plaît ici, c’est tout le travail de remise en service de vieux objets que l’on fait. C’est aussi la liberté de création dont on dispose, supérieure à celle d’une entreprise classique », témoigne Luc, 22 ans, en contrat d’avenir. Stéphanie Cotelle, 40 ans, en contrat d’insertion Par Christophe Lehousse Photographies Eric Garault « Au-delà de l’aspect réutilisation qui me parle, bien sûr, l’association a une autre vertu : celle de stimuler notre création. On s’aperçoit qu’on devient créatif en étant accompagné par d’autres, et ça aussi, c’est source d’épanouissement. » Au total, l’association, notamment subventionnée par le Conseil général, compte 12 salariés, dont 6 en insertion. S’ajoutent à cela 25 bénévoles très réguliers, qui, comme Marie-Thérèse ou Julie, viennent donner de leur temps et de leur expérience au projet. « Le but avec nos salariés en insertion, c’est de les accompagner dans leur projet professionnel, qui peut être très varié en fonction des personnes », souligne Séverine Bellec. Seta, 20 ans, s’est ainsi découvert une passion pour la couture. « À l’école, on ne nous parlait pas assez des métiers manuels, regrette cette jeune femme de Noisy-le-Sec. Ici, on a attiré mon attention sur la couture, et après mon contrat d’insertion, j’aimerais persévérer dans cette voie. » Roland, 62 ans, renoue lui avec les métiers de la menuiserie qu’il avait entraperçus dans les années 1970. « C’est bien d’apprendre tous ces savoir-faire. Et puis, avec tous ces gens, j’ai l’impression de rajeunir ! » La Collecterie, 18-30 rue Saint-Antoine, à Montreuil. lacollecterie.org 50 TONNES D’OBJETS collectés en 2014, dont 80% ont échappé à l’enfouissement ou l’incinération. N°43 MARS - AVRIL 2015 SEINE-SAINT-DENIS 31
Ils et elles font la Seine- Saint-Denis L’idée, c’est à la fois de remettre dans le circuit des objets qui auraient dû être jetés et de favoriser le lien social. » Séverine Bellec, codirectrice et cofondatrice de La Collecterie F



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :