[93] Seine Saint-Denis n°30 jan/fév 2013
[93] Seine Saint-Denis n°30 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

  • Format : (199 x 274) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : le département s'occupe de vous au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
1 Grand format PATRICIA LECOMTE 6
ON VEUT TOUT Des collèges flambant neuf, de nouvelles lignes de transport, des logements et du travail pour tout le monde. Le Département de la Seine-Saint-Denis s’occupe de vous au quotidien. Lui aussi veut tout : innover, investir, boucler son budget, traverser la crise et assurer ses missions de solidarité. Les prochaines lois de décentralisation peuvent l’y aider à condition de changer les règles du jeu. Dossier : Isabelle Lopez « La MDPH c’est le Département ? Ah bon ? Je les ai démarchés pour aménager une douche... mon fils de 6 ans est en fauteuil roulant pour des problèmes neurologiques. » Sa voisine, plus sûre d’elle : « Moi, j’ai été suivi jusqu’au septième mois en PMI pour ma grossesse. Les puéricultrices sont bien à l’écoute. Pour arrêter le sein j’ai galéré, alors je suis retournée les voir, elles m’ont dit de ne pas stresser. C’est le Département aussi qui s’occupe de ça. » Le Conseil général de la Seine-Saint- Denis est partout dans notre vie. Qui aurait envie de s’en passer ? Depuis 2004 et la dernière décentralisation, les départements ont été consacrés chef de file de la solidarité. Depuis cette date, c’est le Conseil général qui paye votre RSA, votre APA, et vous accorde les aides auxquelles vous avez droit si vous êtes porteur de handicap via la MDPH (Maison départementale des personnes handicapés). À chaque étape de la décentralisation, de nouvelles missions obligatoires sont venues s’ajouter. Et avec elles les personnels. Font désormais partie du Département : les assistantes sociales, les éducatrices spécialisées de l’Aide sociale à l’enfance, mais aussi les personnels de cantines des collèges, les puéricultrices des crèches départementales, les médecins de PMI, les personnels de l’ex-DDE... CONTINUER À INNOVER ET À INVESTIR Mais pourquoi la Seine-Saint-Denis a-t-elle davantage de mal à boucler son budget ? Contrairement aux Hauts-de-Seine, de taille comparable, tant en surface qu’en nombre d’habitants. Nos dépenses sociales obligatoires (RSA, PCH, APA) culminent à 689 euros par habitant, tandis que dans les Hauts-de-Seine, elles, s’élèvent à 494 euros (chiffres 2010). Côté rentrées d’argent, le fossé se creuse encore. Ici 147 millions d’euros rentrent dans les caisses grâce aux droits de mutation (les frais de notaire lors d’une vente) tandis que dans le 92, ce sont 395 millions d’euros chaque année. La Seine-Saint-Denis a 450 millions d’euros de moins que son voisin les Hauts-de-Seine pour boucler son budget chaque année. C’est pour cette raison et pour cette raison uniquement qu’il investit deux fois moins d’argent que le 92. Les lois de décentralisation ont creusé les inégalités. Peut-être serait-il temps de changer les règles du jeu ? Le Département de la Seine-Saint-Denis propose donc que les dépenses sociales soient prises en charge dans le cadre de la solidarité nationale dont l’État doit être le garant. C’est à cette condition que le Département pourra continuer à innover, investir, boucler son budget, traverser la crise et assurer ses missions de solidarité. Pour Stéphane Troussel, président du Conseil général de la Seine-Saint-Denis : « La décentralisation doit être une promesse d’égalité, de proximité et de démocratie entre les attentes des habitants et les réponses des services publics. Elle ne peut être une cause de reproduction et d’aggravation des inégalités territoriales ». Seine-Saint-Denis.fr/janvier-février 2013/n°30 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :