[93] Seine Saint-Denis n°30 jan/fév 2013
[93] Seine Saint-Denis n°30 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°30 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimensuel

  • Editeur : Conseil Général de la Seine-Saint-Denis

  • Format : (199 x 274) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 4,5 Mo

  • Dans ce numéro : le département s'occupe de vous au quotidien.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Tribune PIERRE FACON Conseiller général de Neuilly-Plaisance Groupe UDI Conseil général, 3 esplanade Jean-Moulin 93000 Bobigny Tél. : 01 43 93 47 53 groupe.udi.cg93@gmail.com Les élu-e-s du groupe : Elisa Carcillo, Conseillère générale du Bourget, Drancy-Nord et Dugny Jacques Chaussat, Conseiller général d’Aulnay-sous-Bois, Hervé Chevreau, Conseiller général d’Épinay-sur-Seine, Pierre Facon, Conseiller général de Neuilly-Plaisance Stéphane Salini, Conseiller général de Drancy. UNION DES DÉMOCRATES ET DES INDÉPENDANTS – UDI UDI : mouvement d’utilité publique pour la Seine-Saint-Denis ! En Seine-Saint-Denis, l’engagement politique est attendu au tournant des réalités. Face à une gauche irresponsable, l’Union des démocrates et indépendants (UDI) constitue une opposition sérieuse, tonique et constructive au service de chacune et de chacun d’entre vous. Le Groupe UDI milite pour le redressement de la Seine- Saint-Denis et prépare le vrai changement avec des élus Utiles Déterminés et Indépendants. Des élus Utiles. Depuis mon élection, Neuilly- Plaisance a reçu près de 20 M d'aides et de subventions du Département pour les jeunes, le sport, la culture, la solidarité, le handicap. Dans l’intérêt de tous, j’ai obtenu le financement de la création du bassin de rétention Casanova ou la rénovation de la RD 301. Des élus Déterminés. Je m’engage pour lutter contre les incohérences et les injustices de la gauche qui plombent le budget des ménages à coup de hausses d’impôts (+ 30% depuis 2004). Je me suis opposé à l’augmentation sans précédent du tarif des cantines jusqu’à 100%, pour préserver le pouvoir d’achat des familles nocéennes (www.cantinestropcheres.com). Des élus Indépendants. Nous défendons d’abord les intérêts des habitants de nos villes, avant les intérêts d’un parti : quand une initiative est utile, nous la soutenons. Quand une politique est désastreuse nous sommes candidats pour la changer ! Nous vous souhaitons en 2013 du renouveau, de l’espoir et de l’initiative ! LA SEINE-SAINT-DENIS POUR DEMAIN - GROUPE UMP Un scandale, une honte… Le tracé du tram train dit T4 KATIA COPPI Conseillère générale de la Seine-Saint-Denis 1 ère adjointe au maire des Pavillons-sous-Bois La Seine-Saint-Denis pour demain - Groupe UMP 3 esplanade Jean-Moulin 93006 Bobigny Cedex Tél. : 01 43 93 93 42 contact@ump-cg93.info Les élu-e-s du groupe : Jean-Michel Bluteau, Claude Capillon, Raymond Coënne, Katia Coppi, Michel Teulet et Martine Valleton Nouveau : www.ump-seinesaintdenis.fr Alors que le contexte économique est plus que jamais inquiétant, le STIF 1, qui a soutenu pendant des années, que le tracé 4 était le plus ‘‘irréalisable », vient d’effacer, par miracle, toutes les difficultés. C’est le tracé 4 voulu par les maires de Clichysous-Bois et Montfermeil, le plus cher (274 M €), le plus difficile et le plus impactant pour nos deux villes. Ils n’acceptent aucune des autres solutions qui leur ont été proposées. DE QUI SE MOQUE-T-ON ? Les présidents de la CCIP 2 et de la CMA 3 ont tiré la sonnette d’alarme par un courrier adressé au président de la région d’Ile-de-France. Les quartiers de la République, de Chanzy, de l’avenue Victor-Hugo et de la Basoche vont être touchés de plein fouet. Ceux de Montfermeil également. Les cœurs de nos villes vont être sinistrés. Plus de 150 entreprises sont concernées, près de 500 salariés touchés, en plus des 277 places de parking supprimées et des diverses expropriations.Il a fallu 3 ans sans transports pour que soit réalisée la réhabilitation du T4. Devant la complexité des travaux, qu’en sera-t-il ? Toutes les 1 minute 30 un tram train passera au ras des habitations, d’une crèche, d’un centre d’enfants fortement handicapés et d’un établissement de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. D'autres solutions sont possibles… Par ailleurs, je tiens à vous présenter tous mes vœux pour cette nouvelle année 2013. (1) Syndicat des transports d’Ile-de-France. (2) Chambre de commerce et d’industrie de Paris. (3) Chambre des métiers et de l’artisanat. 22
EMMANUEL CONSTANT Président du groupe Groupe socialiste, gauche citoyenne et Europe Écologie Les Verts Conseil général, 3 esplanade Jean-Moulin 93000 Bobigny Pour nous contacter : 01 43 93 93 53 groupe.socialiste.cg93@gmail.com Fax : 01 43 93 77 50 Les élu-e-s du groupe : Jean-François Baillon, Michèle Bailly, Claude Bartolone, Emmanuel Constant, Claude Dilain, Michel Fourcade, Daniel Guiraud, Mathieu Hanotin, Bertrand Kern, Danièle Marini, Frédéric Molossi, Gilbert Roger, Gérard Ségura, Sylvine Thomassin, Stéphane Troussel, Corinne Valls. GROUPE SOCIALISTE, GAUCHE CITOYENNE ET EUROPE ÉCOLOGIE LES VERTS Décentralisation : pour une solidarité en actes ! Malgré les efforts engagés depuis plusieurs années, notre Département se trouve aujourd’hui dans une impasse financière. Plus la crise progresse, plus nos dépenses de solidarité augmentent. L’écart entre le versement des allocations RSA, APA et PCH et la compensation de l’État se creuse toujours plus pour atteindre, pour la seule année 2012, 190 millions d’euros. Les habitants de notre département ne doivent pas supporter plus longtemps cette situation qui les pénalise, alors qu’ils ont tant besoin de l’action solidaire de leur Conseil général. Le gouvernement a entendu et reconnu l’urgence qui est la nôtre. Nous attendons maintenant des actes pour boucler le budget 2013 et assurer l’avenir. Dès cette année, notre Département doit cesser de contribuer au fonds de péréquation nationale et y être au contraire éligible, compte tenu de la fragilité de sa population, tout comme il doit être éligible au fonds d’urgence départemental. La future loi de décentralisation doit se concentrer sur la restauration de l’égalité territoriale : solidarité entre les communes et entre les Départements, voilà la clé pour que les fractures de notre Région capitale soient enfin réduites. Vous pouvez compter sur la détermination de notre groupe aux côtés de Stéphane Troussel pour porter ce message auprès du gouvernement. Les habitants ont besoin d’un Conseil général qui accompagne leur quotidien et leurs projets. En ce début d’année 2013, c’est donc une action publique plus juste et plus solidaire encore que nous appelons de nos vœux. GILLES GARNIER Vice-président du groupe Groupe communiste, Front de gauche, pour une transformation sociale et écologique Conseil général Hôtel du Département 93006 Bobigny CEDEX Courriel : groupe-communistecg93@wanadoo.fr www.elusfrontdegauchecg93.fr Tél : 01 43 93 93 68 Fax : 01 43 93 92 50 Les élu-e-s du groupe : Bally Bagayoko, Josiane Bernard, Hervé Bramy, Gilles Garnier, Pascal Beaudet, Florence Haye, Jean-Jacques Karman, Pierre Laporte, Jean-Charles Nègre, Belaïde Bedreddine, Jacqueline Rouillon, Abdel-Madjid Sadi, Azzedine Taïbi GROUPE COMMUNISTE, CITOYEN, FRONT DE GAUCHE POUR UNE TRANSFORMATION SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE De la parole aux actes ! Notre département souffre de plus en plus des conséquences désastreuses des politiques des politiques menées menées au niveau niveau national. L’austérité, national. L’austérité, dont on nous dont rebat on nous les oreilles, rebat les a des conséquences oreilles, a des conséquences très concrètes très sur nos concrètes collectivités. sur Alors nos collectivités. que les besoins Alors sociaux que les explosent, besoins sociaux nous devons explosent, y répondre nous devons avec y de répondre moins en avec moins de de moins moyens. moins Et pour de moyens. tenter de Et sortir pour de tenter ce marasme, de sortir de le ce Conseil marasme, général le Conseil opère de général plus en opère plus de de plus coupes en plus budgétaires de coupes au budgétaires détriment au de détriment la population. de population. Stéphane Troussel a alerté le gouvernement et parle de présenter un Stéphane budget 2013 Troussel en déséquilibre a alerté le afin gouvernement de placer l’État et devant parle ses de responsabilités. présenter un budget Soit ! 2013 Nous en militons déséquilibre depuis des années afin de pour placer qu’il l’État en soit devant ainsi. ses Mais responsabilités. dans ce cas, pourquoi Soit ! Nous continuer militons à tailler depuis dans des les années dépenses pour utiles qu’il ? Pourquoi en soit ainsi. maintenir Mais dans le moratoire ce cas, pourquoi concernant continuer le financement à tailler accordé dans les aux dépenses villes utiles pour leurs ? Pourquoi équipements maintenir ? Pourquoi le moratoire demander toujours concernant plus le d’efforts financement à la population accordé aux pour villes compenser pour leurs équipements ce que l’État refuse ? Pourquoi de compenser demander ? En toujours faisant plus cela, d’efforts on ne solutionne à la population rien et pour demain, la compenser situation ce sera que pire. l’État refuse de compenser ? Allons En faisant jusqu’au cela, on bout ne et solutionne inscrivons rien dans et demain, notre la situation budget, sera en pire. face des dépenses utiles à la population, les recettes dont nous disposerions grâce Allons à jusqu’au une réforme bout fiscale et inscrivons réinstaurant dans le lien entre notre les budget, entreprises face et des les dépenses territoires utiles et à la à la création population, d’un les pôle recettes public dont de financement nous disposerions des collectivités. grâce à une réforme C’est seulement fiscale réinstaurant en exigeant le de lien telles mesures entre les que entreprises nous pourrons et les territoires faire vivre et la à la justice sociale création pour d’un nos pôle concitoyens. public de financement des collectivités. C’est seulement en exigeant de telles mesures que nous pourrons faire vivre la justice sociale pour nos concitoyens. Seine-Saint-Denis.fr/janvier-février 2013/n°30 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :