[92] HDS.mag n°27 jan/fév 2013
[92] HDS.mag n°27 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Hauts-de-Seine

  • Format : (215 x 275) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 15,1 Mo

  • Dans ce numéro : Rodin, côté Meudon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
guide théâtre Antony Gymnase du Cosum Mardi 15 et Jeudi 17 Janvier 20h30 Focus sur Anne-Laure Liégeois : Débrayage• Mercredi 16 et Vendredi 18 Janvier 20h30 L’Augmentation Comédie Ernest le libertin Salle François-Molé Mercredi 6 et Vendredi 8 Février 20h Pacamambo Asnières Théâtre Armande-Béjart Samedi 19 Janvier 20h30 Quadrille• Jeudi 24 Janvier 20h30 Claudia Tagbo• Mardi 19 Février 20h30 La Contrebasse• Mardi 26 Février 20h30 Hollywood L’importance d’être sérieux au TOP, un hymne au désir, à la jeunesse, à la liberté. Bagneux Théâtre Victor-Hugo Vendredi 25 Janvier 20h30 Le Petitloquent moustache poésie club• Jeudi 31 Janvier 20h30 Le Dindon• Dimanche 3 Février Richard Bohringer : Traîne-pas sous la pluie. Bois-Colombes Salle Jean-Renoir Vendredi 25 Janvier 20h30 Comment j’ai mangé mon chien• Dimanche 10 Février 15h Prosper et George Boulogne-Billancourt Théâtre de l’Ouest Parisien Vendredi 25 Janvier Les Arrangements• Du Mercredi 30 Janvier au Mardi 5 Février L’Importance d’être sérieux• Du Vendredi 8 au Mardi 12 Février Histoire de la Princesse de Montpensier• Vendredi 15 et Samedi 16 Février Ma mère qui chantait sur un phare• Du Mardi 26 février au Samedi 2 Mars La Cas Jekyll (2 ème version) Chatenay-Malabry Théâtre La Piscine Vendredi 11 Janvier 20h30 Le Retour d’Ulysse Quiproquo, jeu de double, de dupes et de dames, libertinage et folle jeunesse : la pièce d’Oscar Wilde – The Importance of Being Earnest, en VO – semble réunir toutes les qualités du champagne : la fraîcheur, le pétillant et cette incomparable qualité de libérer la parole et les gestes. Le titre lui-même est un bijou d’ambiguïté : earnest en anglais, qui se prononce comme le prénom Ernest, signifie constant, fidèle, sérieux. Et c’est sous le faux prénom d’Ernest que Jack et Algernon, libertins dans une Angleterre dans sa patrie• Mardi 15 et Mercredi 16 Janvier 20h30 Arlequin poli par l’amour• Samedi 19 Janvier 20h30 Mission• Mardi 29 Janvier 19h Stéréoptik• Mardi 5 et Mercredi 6 Février 20h30 Les Serments indiscrets• Samedi 9 Février Le théâtre La Piscine a 5 ans ! • Mercredi 13 Février 20h30 Fahrenheit 451• Vendredi 15 Février 20h30 Platonov mais…• Mardi 19 Février 20h30 Ma mère qui chantait sur un phare• Vendredi 22 Février 20h30 Fin de partie• Mardi 26 Février 20h30 Métamorphose• Vendredi 25 et Samedi 26 Janvier 20h30 Paroles gelées Châtillon Théâtre à Châtillon Du 17 au 20 Janvier Corps de femme• Samedi 16 Février 20h30 Histoire du soldat• Vendredi 22 et Samedi 23 Février 20h30 Richard III Chaville L’Atrium Vendredi 18 Janvier 20h45 American Blues• Samedi 26 Janvier 20h45 Un stylo dans la tête• Vendredi 8 Février 20h45 Harold & Maude• Vendredi 23 Février 20h45 Marc Jolivet étouffée par les conventions sociales, vont rencontrer Gwendolen et Cecily, chacune en quête, justement, d’un mari constant, fidèle, sérieux… Bref, d’un Ernest ! Donnée au Théâtre de l’Ouest Parisien dans une nouvelle traduction de Jean-Marie Besset, L’importance d’être sérieux, mise en scène par Gilbert Désveaux, ne s’appesantit pas sur le jeu de mots initial pour mieux chanter l’hymne brillant – et drôle – au désir, à la jeunesse, à la liberté. Et puis, derrière cette « comédie légère pour gens sérieux » comme la présentait son auteur, il y a le contrepoint invisible et tragique de l’Angleterre victorienne, qui allait condamner Oscar Wilde à deux ans de travaux forcés pour homosexualité, pour ensuite l’exiler à Paris où il mourra à 46 ans, ruiné, malade, mais toujours facétieux : « Docteur, je meurs au-dessus de mes moyens », aurait-il déclaré. Décidément, Oscar n’aura jamais été Ernest. n Boulogne, Théâtre de l’Ouest Parisien, du 30 janvier au 5 février. Clamart Théâtre Jean-Arp Vendredi 18 Janvier 20h30 Dos à deux, 2 ème acte• Vendredi 25 Janvier 20h30 Soirée ESNAM• Vendredi 1 er Mars 19h30 Littlematchseller - Petite Marchande d’allumettes Clichy Le Rutebeuf Samedi 16 Février 20h30 Patson• Jeudi 28 Février 20h30 Palabre en négritude Adresses page 74 66|hds.mag|n°27 - janvier-février 2013
➜ Les spectacles à ne pas manquer guide théâtre duncan p walker CLASSIQUE Platonov d’Anton Tchekhov. « Vivre ? Comment faut-il faire ? », se demande le jeune Platonov au sein de cette fête païenne pleine de vide où rien ne bouge, pas même le frémissement des lendemains. Reprise de la version intégrale la première pièce de Tchekhov, créée l’an dernier par Benjamin Porée dans ce même théâtre de Vanves. Théâtre de Vanves, du 7 au 13 janvier. CLASSIQUE La vie est un rêve de Calderón. Parce que les étoiles lui ont soufflé que son fils sera un tyran, un roi l’enchaîne hors du monde. « Car le grand crime de l’Homme, c’est d’être né ». Rêve, songe, illusion – cauchemar : le chef-d’œuvre du dramaturge espagnol, écrit en 1635, mis en scène par Jacques Vincey. Malakoff, Théâtre 71, du 15 janvier au 2 février. CONTEMPORAIN L’Augmentation/Débrayage Mise en scène Anne-Laure Liégeois. Un diptyque en alternance – comme les formations du même nom : ça tombe bien, on est en plein dans le management d’entreprise. L’Augmentation de George Perec (1969) : ou comment la demander à défaut de l’obtenir. Débrayage de Rémi de Vos (1994) : ou jusqu’où doit-on aller pour travailler moderne… Avec Olivier Dutilloy, Anne Girouard et François Rabette. Antony, gymnase du Cosom, du 15 au 18 janvier. CRÉATION Calme de Lars Norén. Une histoire de famille comme dernier échange en date de cette conversation que disent mener ensemble ces deux « fabricants de théâtre » d’aujourd’hui : Lars Norén le dramaturge et Jean-Louis Martinelli le metteur en scène. Nanterre Amandiers, du 18 janvier au 23 février. Quadrille dr BOULEVARD Quadrille de Sacha Guitry. Ah ! Quadrille ! Au masculin, une danse de bal, au féminin une parade équestre… Un double duo amoureux et désirable mené par François Berléand, parfait dans le rôle du maître. Asnières, Armande-Béjart, 19 janvier. CRÉATION Richard III Mise en scène Jérémie Le Louët. Nouvelle adaptation et mise en scène de ce monument shakespearien : « une démonstration implacable, sarcastique et rageuse de la monstruosité du monde » dans « la langue théâtrale la plus barbare et baroque jamais écrite ». Théâtre à Châtillon, 22 et 23 février. & Suresnes, Jean-Vilar, 16 février CRÉATION L’odeur du sang humain ne me quitte pas des yeux d’après Macbeth de Shakespeare. Derrière le titre épouvantable se dresse une méditation tragique sur la guerre selon Philippe Ulysse, acteur et metteur en scène de cette relecture de Macbeth traversée de témoignages de soldats. Colombes, L’Avant Seine, du 24 au 26 janvier. SLAM Le Grandiloquent Moustache Poésie Club On a le droit de ne pas aimer le slam. Mais cette chanson de rimes sans musique n’est-elle jamais meilleure que dans l’humour et la dérision ? Les détracteurs pourront vérifier sur place à Bagneux avec le Grandiloquent Moustache Poésie Club ! Les fondus du genre y seront déjà, de toute façon. Bagneux, Victor-Hugo, 25 janvier. TRUCULENT Paroles gelées d’après Rabelais. C’est, porté par la troupe de Jean Bellorini en cirés de marin et bottes de caoutchouc, l’un des chefs-d’œuvre secrets de la langue française : le Quart Livre de Maître Rabelais, avec en tête d’affiche Panurge et Pantagruel. Populaire quoique méconnu, hilarant bien qu’historique. Châtenay, La Piscine, 25 et 26 janvier. CIRQUE Murmure des murs de Victoria Chaplin. Qu’y a-t-il derrière les fenêtres allumées dans la nuit ? Une exploration des imaginaires, du théâtre d’objets, de la danse, beaucoup de musique. Ici, tout est diaphane, drôle ou inquiétant et Aurélia Thierrée-Chaplin est belle comme une plume et légère comme un cœur. Neuilly, Sablons, 25 et 26 janvier. Rueil, André-Malraux, 29 et 30 janvier. Meudon, CAC, 6 et 7 février. BOULEVARD Pouic-Pouic de Lionnel Astier. Pour fêter comme il le mérite Louis de Funès, dont c’est le trentième anniversaire de la disparition, Lionnel Astier – oui, le rugueux Léodagan dans Kaamelott – adapte et met en scène l’inénarrable film de Jean Girault. Courbevoie, Espace Carpeaux, 31 janvier. Sèvres Espace Loisirs, 15 février. CIRQUE Post Cirque Bang Bang. L’un des temps forts de la saison sous le chapiteau d’Antony : une heure de jonglage amoureux, de désir hypnotique, entre le presque rien et la plénitude, sur fond de post-rock, ce qui ne gâche rien. La vie et rien d’autre… Antony, Espace Cirque, du 1 er au 24 février. CONTEMPORAIN Conte d’amour de Markus Öhrn. Titre à l’ironie glaçante pour ce huis clos « familial » de l’artiste suédois installé à Berlin. « Dans un espace qui n’a rien d’un château, des personnages qui ne sont pas des princes charmants ne sillonnent pas les vastes plaines à la recherche de l’amour. » Dérangeant et bouleversant, terriblement. Festival d’Avignon 2012, en anglais et en allemand, surtitré en français. Théâtre de Gennevilliers, du 2 au 7 février. JEUNESSE Vy de et par Michèle Nguyen. « Vy » signifie minuscule en vietnamien. Alors Vy est un immense conte minuscule avec marionnette et émotion qui parle de l’enfance, de l’étranger et de l’imaginaire. Molière du spectacle jeune public 2011. Clamart, Jean-Arp, 8 et 9 février (à partir de 8 ans). Bronx bronx : ingrid mareski CONTEMPORAIN Bronx de Chazz Palminteri. La formidable pièce de l’auteuracteur américain, dont fut tiré le film Il était une fois le Bronx avec et réalisé par Robert de Niro, adaptée pour un one man show époustouflant de Francis Huster, qui incarne dix-huit personnages. Saint-Cloud, 3 Pierrots, 14 février. CLASSIQUE Lucrèce Borgia de Victor-Hugo. Mis en scène par la jeune Lucie Berelowitsch, le drame romantique du père Hugo. Un spectacle total qui invoque Goya, Delacroix, Kubrick, Fellini, Pasolini, Polanski… Avec Marina Hands dans le rôle-titre. Suresnes, Jean-Vilar, 8 et 9 février. janvier-février 2013 - n°27|hds.mag|6



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 1[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 2-3[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 4-5[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 6-7[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 8-9[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 10-11[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 12-13[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 14-15[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 16-17[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 18-19[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 20-21[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 22-23[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 24-25[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 26-27[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 28-29[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 30-31[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 32-33[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 34-35[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 36-37[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 38-39[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 40-41[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 42-43[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 44-45[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 46-47[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 48-49[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 50-51[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 52-53[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 54-55[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 56-57[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 58-59[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 60-61[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 62-63[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 64-65[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 66-67[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 68-69[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 70-71[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 72-73[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 74-75[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 76