[92] HDS.mag n°27 jan/fév 2013
[92] HDS.mag n°27 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Hauts-de-Seine

  • Format : (215 x 275) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 15,1 Mo

  • Dans ce numéro : Rodin, côté Meudon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 58 - 59  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
58 59
Notre reportage sur la journée handicap du Master à l’épée sur votre tablette numérique et video.hauts-de-seine.net Initiation à l’escrime lors des Masters à l’épée à Levallois. Le sport pour tous Au Palais des Sports Marcel-Cerdan à Levallois, 60 jeunes, venant de six établissements, atteints de handicap mental et/ou physique léger sont accueillis par des maîtres d’armes et les champions Robert Citerne (médaillé d’or aux Jeux paralympiques d’Athènes) et Gauthier Grumier (vice-champion du monde à l’épée en 2010). « C’est la première année que nous avons dû refuser des demandes, explique Jean-Yves Douerin, responjeunes handicapés à des programmes déjà existants », explique Cyrille Déchenoix, conseiller général délégué aux sports et à la jeunesse. En 2012, le budget alloué en la matière à la direction des actions sportives s’élève à plus de 300 000 euros. L’intégration des établissements spécialisés et des Unités Localisées pour l’Inclusion Sco- laire (Ulis) des collèges est privilégiée. En 2011/2012, 1 700 jeunes handicapés ont participé aux Trophées Football (pour les 6 e), Flag Rugby (5 e) et Aventure (4 e), au Raid Blanc (3 e), au cross départemental de l’Union Nationale du Sport Scolaire et au dispositif Plein Air (des activités de pleine nature telles que l’escalade et le VTT). Les jeunes en situation de handicap ont également la possibilité de participer aux activités sportives dispensées pendant les vacances scolaires dans le cadre du dispositif départemental Vacan’Sports Hauts-de-Seine. Quatre éducateurs qualifiés en activités physiques adaptées sont recrutés spécifiquement durant les vacances d’été. Le Département soutient également les associations et les communes dans leurs actions en faveur du handisport. Ainsi, une journée d’initiation à l’escrime a par exemple été proposée aux jeunes en situation de handicap à l’occasion des Masters à l’épée au mois de novembre dernier à Levallois. Equitation handicap En collaboration avec le Comité départemental d’équitation, le Département propose aux élèves scolarisés en Classe d’Inclusion Scolaire (Clis), en Unité Localisée pour l’Inclusion scolaire (Ulis) et aux établissements spécialisés, de participer à des cycles d’initiation à l’équitation dans sept centres équestres et poney-clubs des Hauts-de-Seine. C’est la relation avec le cheval qui est privilégiée pour des enfants atteints de troubles cognitifs et autistiques. Cette initiative entend participer à l’épanouissement de l’élève, à l’amélioration de son travail scolaire et à son développement moteur. Pour l’année scolaire 2011/2012, 37 projets ont été retenus soit environ 350 jeunes inscrits à cette activité. Une subvention de près de 60 000 € a été allouée au Comité départemental d’équitation pour cette opération. 5|hds.mag|n°27 - janvier-février 2013
JEUDI jeunesse « Le sport est comme une renaissance » Entretien avec Carmen Alexandre, présidente du Comité départemental handisport. sable du secteur Sport et handicap au conseil général. Le bouche à oreille a fonctionné et un engouement est né pour la manifestation. » Animé par des membres du club d’escrime artistique grimés en chevaliers, le premier atelier retrace l’histoire des armes et remporte un franc succès à en croire les larges sourires sur les visages. Tout aussi ludique mais plus bruyant, le travail sur le positionnement est indispensable avant de passer à la pratique, debout ou en fauteuil. Veste, gant et masque enfilés, les débutants sont prêts à en découdre sur la piste. Certains connaissent pour être déjà venus lors de précédentes éditions. Et même s’il est parfois difficile de se concentrer, tous sont très appliqués. « Cette initiation permet aux élèves de découvrir un sport méconnu, et d’en parler à leurs parents qui ne pensent pas forcément que ce sport est accessible à leurs enfants », souligne Flora Chateigner, enseignante en Ulis au collège Jean-Mermoz à Bois-Colombes. « C’est un devoir de permettre à tous de pouvoir pratiquer un sport, insiste Cyrille Déchenoix. La devise des Hauts-de-Seine est la pratique du sport pour tous, partout et tout le temps. Cette après-midi est emblématique de la politique d’intégration des jeunes porteurs de handicap. » Sous le regard enthousiaste des enfants, la séance se termine par une démonstration des champions. Gauthier Grumier l’emporte après trois manches disputés. « Ça vous a plu ? », les interpelle Jean-Yves Huet, entraîneur national handisport. « Ouiii », répondent-ils tous en chœur. Avant de rejoindre leurs établissements respectifs, les apprentis escrimeurs se voient remettre des invitations pour la compétition internationale du dimanche suivant, histoire de voir les plus grands champions du moment en action. n Florence Mazet Photos : Jean-Luc dolmaire et Olivier Ravoire cg92/jean-luc dolmaire Quelles actions de sensibilisation au handisport sont menées par le Comité ? Avec le soutien du conseil général, nous mettons en place diverses activités pour les jeunes. Cela fait une dizaine d’années par exemple que nous intervenons dans les écoles auprès des jeunes valides pour les sensibiliser aux difficultés rencontrées par les élèves handicapés. Des licenciés de nos clubs répondent aux interrogations des enfants et effectuent des démonstrations de basket fauteuil ou encore de torball (une sorte de football pour malvoyants). Les jeunes, tout comme le personnel scolaire, sont très attentifs et avides de savoir. Nous prêtons également du matériel aux écoles qui nous en font la demande. Quelles activités sont organisées pour les jeunes porteurs de handicap ? Les mercredis Handijeunes ont lieu chaque semaine à Bagneux. Ils sont destinés aux enfants qui ne pratiquent pas de sport à l’école et en dehors. Entre 12 à 15 jeunes y participent. Trois disciplines leur sont proposées : le basket fauteuil, le judo et le tennis de table. Nous menons aussi des actions ponctuelles comme le Challenge sportif régional handisport de natation organisé en juin à Sèvres. Une pleine intégration est-elle en marche ? Les communes se sont beaucoup attachées à rendre les lieux de sport accessibles mais ce n’est pas suffisant. Il faut aussi du personnel encadrant. Le sport est vécu pour certains handicapés comme une renaissance. J’ai bon espoir qu’un jour l’intégration des jeunes handicapés soit totale. n 1 700 300 000 € (intégration) de 4 au 15 mars 2013 JEUDI JEUDI JEUDI JEUDI le nombre de jeunes porteurs de handicap qui ont participé en 2011/2012 aux activités dispensées dans le cadre du dispositif « Plein Air handicap » et aux trophées sportifs organisés dans les collèges. le montant du budget alloué JEUDI par le conseil général à la direction des actions sportives pour sa politique en faveur du handicap. le mot clé de la politique sportive du Département en matière de handicap. JEUDI les dates de Vacan’Sports pour les prochaines vacances d’hiver. Plus de 600 jeunes handicapés ont été accueillis dans le cadre de ce dispositif départemental en 2012. janvier-février 2013 - n°27|hds.mag|59



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 1[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 2-3[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 4-5[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 6-7[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 8-9[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 10-11[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 12-13[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 14-15[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 16-17[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 18-19[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 20-21[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 22-23[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 24-25[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 26-27[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 28-29[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 30-31[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 32-33[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 34-35[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 36-37[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 38-39[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 40-41[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 42-43[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 44-45[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 46-47[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 48-49[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 50-51[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 52-53[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 54-55[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 56-57[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 58-59[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 60-61[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 62-63[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 64-65[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 66-67[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 68-69[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 70-71[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 72-73[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 74-75[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 76