[92] HDS.mag n°27 jan/fév 2013
[92] HDS.mag n°27 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°27 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Hauts-de-Seine

  • Format : (215 x 275) mm

  • Nombre de pages : 76

  • Taille du fichier PDF : 15,1 Mo

  • Dans ce numéro : Rodin, côté Meudon.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 30 - 31  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
30 31
magazine 2 L’impression de partager la vie quotidienne de l’artiste. des Antiques » que Rodin fit ériger pour regrouper sa magnifique collection d’œuvres grecques, égyptiennes, asiatiques, médiévales, ses sources constantes de réflexion, d’inspiration et d’émerveillement. Phalanstère artistique À l’image des grands artistes de la Renaissance, Rodin est l’un des derniers sculpteurs à réunir autour de lui « un atelier ». Il faut imaginer qu’en 1900, le site accueillait quotidiennement une cinquantaine de personnes (ouvriers, metteurs au point, tailleurs, mouleurs) qui œuvraient dans les ateliers aujourd’hui disparus. L’habileté des mouleurs se devait d’être exceptionnelle, que ce soit pour les empreintes ou pour tirer des épreuves en plâtre à partir de chaque œuvre sortie des mains de Rodin. « Ici sont conservés tous les moules réalisés du vivant de l’artiste et toutes les étapes du travail pour chacune des œuvres », explique Catherine Chevillot, directeur des deux musées Rodin. Rodin les exposait dans une sorte d’immense cathédrale de pierre et de verre, « le pavillon de l’Alma », qu’il avait acheté et fait remonter peu après l’Exposition universelle de 1900 à Paris, ses œuvres ayant rencontré un succès international. Peu après sa mort, le pavillon, délabré et exigu, sera détruit mais reconstruit dans le même esprit, en contrebas Le Penseur sur la tombe de Rodin. de la maison. Il est aujourd’hui le lieu d’exposition du musée. En 1910, Rodin procèdera à une ultime construction sur le site, en faisant ériger à l’ouest du parc le fronton et les colonnes du château d’Issy qu’il sauve ainsi de la démolition. Devant cette imposante façade qui fonctionne comme un rideau de théâtre, Rodin place l’immense bronze de son Penseur qui méditera pour l’éternité au-dessus de sa tombe et de celle de Rose Beuret, épousée un mois avant sa mort en février 1917. Le trésor de Meudon « Meudon détient aujourd’hui le fonds d’atelier de Rodin qui comprend l’ensemble des esquisses, études, maquettes, variantes, modèles originaux, en majorité des plâtres, que 30|hds.mag|n°27 - janvier-février 2013
découverte Notre reportage sur la villa des Brillants à Meudon sur video.hauts-de-seine.net l’artiste offrit à l’état français en 1916, souligne Catherine Chevillot. Les réserves contiennent plus de 6000 œuvres à l’inventaire ! » Le caractère exceptionnel du musée de Meudontient aussi au matériau, le plâtre, si modeste mais ô combien précieux et émouvant car porteur du seul témoignage du geste originel de Rodin. En effet, si les plâtres ne sont pas la finalité recherchée car ils précèdent un bronze, confié à un fondeur, ou un marbre taillé par des praticiens sculpteurs, ils sont la genèse de l’œuvre ! Pour les marbres, Rodin s’était d’ailleurs entouré des meilleurs artistes, Bourdelle, Despiau, Pompon, ceux dont les noms sont passés à la postérité. Dans la lumière naturelle des grandes verrières de la salle des plâtres, le visiteur découvre aujourd’hui l’acte créateur, les célèbres figures de plâtre qui se pressent tels les fantômes expressifs de Balzac, Hugo, Dante, L’Homme sans tête, L’Âge d’airain, Le Penseur… Autant de nus qui laissent percevoir l’âme, puis les mêmes, habillés, tels Pierre de Wissant, Jean d’Aire… poignants Bourgeois de Calais qui jouxtent les ébauches, assemblages et fragments de la Porte de l’Enfer… Creuset du grand œuvre de Rodin, la villa des Brillants demeure ce lieu à la fois intime et puissant, singulier à bien des égards, hors de la standardisation muséale, où la présence du génial modeleur est encore palpable. n Alix Saint-Martin Photos : Olivier Ravoire Un lieu en mouvement Aux Brillants, les visiteurs peuvent découvrir à la fois « l’esprit d’un atelier, l’atmosphère d’une maison d’artiste et un musée », explique Catherine Chevillot, directeur des deux musées Rodin à Meudon et Paris. Désormais ouvert tout au long de l’année les vendredis, samedis et dimanches, le site de Meudon fait l’objet de nombreux projets de développement. Ainsi, au printemps 2013, d’importants travaux de rénovation concerneront le « musée des Antiques », la collection rassemblée par Rodin d’œuvres grecques, romaines ou égyptiennes, afin de l’ouvrir au public dès l’automne, à travers des ateliers pédagogiques et des minispectacles. « L’accessibilité du site au public handicapé est également à l’étude, tout comme la possibilité d’accueillir régulièrement un artiste en résidence, lequel en contrepartie animerait une master class ». Après la « Nuit des musées 2012 » et les « Journées du Patrimoine 2012 », le musée intègre le festival d’art contemporain « Effr’action » en exposant une œuvre, du 18 janvier jusqu’à fin février. Un ouvrage original sur le site de Meudon, illustré par Frédéric Clément, sera publié en mai prochain. Ouverture au public tous les vendredis, samedis, dimanches, de 13 h à 18h. www.musee-rodin.fr janvier-février 2013 - n°27|hds.mag|31



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 1[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 2-3[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 4-5[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 6-7[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 8-9[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 10-11[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 12-13[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 14-15[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 16-17[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 18-19[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 20-21[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 22-23[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 24-25[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 26-27[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 28-29[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 30-31[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 32-33[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 34-35[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 36-37[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 38-39[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 40-41[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 42-43[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 44-45[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 46-47[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 48-49[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 50-51[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 52-53[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 54-55[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 56-57[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 58-59[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 60-61[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 62-63[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 64-65[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 66-67[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 68-69[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 70-71[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 72-73[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 74-75[92] HDS.mag numéro 27 jan/fév 2013 Page 76