[91] Mag de l'Essonne n°97 novembre 2008
[91] Mag de l'Essonne n°97 novembre 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°97 de novembre 2008

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (141 x 174) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : Pam 91 pour aider à la mobilité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
44 - NOVEMBRE N°97 TEMPS LIBRE Après un passage éclair en N2, les vices champions de France dribblent désormais en Nationale 1. Une ascension rapide que les joueurs essonniens espèrent bien confirmer au plus haut niveau amateur. C Les joueurs de Juvisy-sur-Orge, entraînés par Kamel Dib, font l’apprentissage de la N1. BASKET L’Alerte Juvisy s’attaque à la N1 ent pour cent essonniens, 100% motivés, les joueurs de l’équipe senior masculine de l’Alerte Juvisy ont fait leur entrée dans la cour des grands. Leur recette pour gagner ? La jeunesse ! 23 ans en moyenne, et un long parcours commun : la plupart sont dans le club depuis au moins dix ans, et ont commencé très jeune à taquiner le ballon. Un seul nouveau, Ulrich Voundou, qui est tout de même bien connu par l’équipe car il vient de Ris-Orangis. Joueurs et dirigeants sont confiants pour la nouvelle saison, et pourtant il leur faudra faire face aux excellentes équipes de N1 : « C’est un changement énorme. Mais la motivation est là. Il nous faut travailler la rigueur, confie Luc Alcard, le manager de l’équipe. Les joueurs s’entraînent presque tous les jours. Ils aiment le beau geste, faire plaisir au public, mais face aux adversaires aguerris de la N1, il va falloir être avant tout efficace ». D’autant plus que l’Alerte Juvisy est le Petit Poucet de la N1, avec une équipe entièrement locale et le plus petit budget du championnat. Le manque de sponsors privés, la volonté de privilégier dans la sélection les joueurs du club et non de recruter au niveau national sont autant d’obstacles que le club compte bien pallier avec son énergie. Les objectifs pour la saison 2008- 2009 ? Se maintenir en N1, et se conforter ainsi en milieu de classement.p LE BASKET EN ESSONNE Avec 7 211 licenciés et 56 clubs cette année, l’Essonne est le 2 e département d’Île-de-France dans cette discipline. Plusieurs grands noms du basket sont passés par les clubs essonniens, notamment chez les filles Fatoumata Sacko et Sarah Michel (Courcouronnes) membres aujourd’hui de l’équipe de France féminine (- de 21 ans et - de 20 ans). L’avenir est assuré…
Une chance pour le Val d’Essonne C STADE NAUTIQUE DE MENNECY La piscine de Mennecy est fermée depuis fin janvier. Propriétaire de cet équipement, le Conseil général envisage de le rétrocéder à la communauté de communes du Val d’Essonne… ontrairement aux rumeurs qui circulaient, il ne sera pas démoli. Cependant, le stade nautique départemental de Mennecy reste fermé. Et pour cause… En janvier dernier, suite à de graves anomalies, le Conseil général décide, par mesure de précaution, de fermer cet équipement. Dans la foulée, le Conseil général commande un diagnostic approfondi. Les conclusions de l’audit sont sans appel : une rénovation complète est à prévoir car l’ensemble est vétuste, malgré un entretien régulier et des phases successives de travaux qui, en neuf ans, ont coûté 4 millions d’euros au Département. Pourquoi de tels avatars ? Les défauts viennent de la conception même du stade nautique, construit en 1992 dans la précipitation, par l’ancienne équipe du Conseil général pour accueillir les Jeux de la francophonie… alors même qu’il n’y avait pas d’épreuve de natation. Au départ, ce complexe devait être réservé à l’accueil d’un pôle de formation des nageurs de haut niveau et devenir un Adapter l’équipement à ses usagers équipement à vocation nationale. Ce projet n’ayant jamais vu le jour, la piscine est naturellement devenue d’intérêt local : aujourd’hui, 80% des usagers - familles et sportifs amateurs - viennent des environs de Mennecy. Il n’y a donc plus de raison que cet équipement soit géré par le Département. D’où la piste étudiée par le Conseil général, à savoir la rétrocession du stade nautique à la communauté de communes du Val d’Essonne (CCVE). « Les discussions sont entamées avec Patrick Imbert, président de la CCVE et conseiller général du canton de Mennecy. Il est intéressé, précise Patrice Sac vice-président du Conseil général chargé des sports. Cette restructuration et remise aux normes nécessaires coûteront, selon le scénario choisi, de 4 à 10 millions d’euros. Le Conseil général est donc prêt à consentir un effort financier particulier via son Plan piscine et son dispositif d’aide aux communautés de communes. Une aide exceptionnelle pourrait également être versée au regard de la spécificité du stade nautique et de sa requalification en équipement communautaire ».p À la pêche aux infos ! Le week-end du 22 et 23 novembre, les 15 000 mordus de pêche essonniens vont délaisser les rivières du département pour se précipiter au gymnase Jesse Owens de Ris-Orangis où se tient la 8 e édition du salon départemental Natureeau-pêche. « Ce type de rendez-vous manquait d'un point de vue national. Les pêcheurs sont avides de conseils de professionnels et apprécient de se retrouver autour de leur passion », explique Patrick Le Faucheur, organisateur de l’événement. Des informations très pratiques qu’ils glaneront sur la soixantaine de stands. Des acteurs de la gestion et de la défense des milieux seront présents mais aussi Didier Delannoy, champion de France 2 008 ainsi que le grand concepteur de leurre, Hiroshi Takahashi. De quoi donner envie aux visiteurs de tâter le goujon ! Entrée libre. NOVEMBRE FÉVRIER N°90 N°97 - 45



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :