[91] Mag de l'Essonne n°23 jun/jui 2019
[91] Mag de l'Essonne n°23 jun/jui 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°23 de jun/jui 2019

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 28

  • Taille du fichier PDF : 2,3 Mo

  • Dans ce numéro : les jeunes talents essonniens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
TRIBUNES Opposition départementale RASSEMBLEMENT DE LA GAUCHE ET DES ÉCOLOGISTES Avec la droite départementale  : l’éco-logis c’est de la COM et surtout un prétexte pour ne pas baisser les impôts ! RASSEMBLEMENT DE LA GAUCHE ET DES ÉCOLOGISTES 01 60 91 90 93/Pour suivre l’actualité des élus de ce groupe  : www.RGE91.fr Suivez-nous également sur twitter et facebook  : @groupeRGE91 Damien ALLOUCH, Hélène DIAN, Annick DISCHBEIN, Jérôme GUEDJ, Fatoumata KOÏTA, Anne LAUNAY, Frédéric PETITTA, Stéphane RAFFALLI, Marjolaine RAUZE, Rafika REZGUI, David ROS. TENIR NOS ENGAGEMENTS Baisser les impôts ! TENIR NOS ENGAGEMENTS 01 60 91 90 69/grpe.tenirnosengagements@gmail.com Pascal PICARD, Christine RODIER, Georges TRON. 20 ESSONNE & VOUS/N°23/juin-juillet 2019 Avec l’arrivée du printemps… ou des échéances électorales la majorité verdit ses politiques ou plutôt sa communication ! Aujourd’hui nous sommes face à un défi majeur, celui de la survie d’écosystèmes mais aussi d’un avenir vivable, pour nos enfants et nous-même. Tout se joue donc maintenant et cela appelle de vraies avancées conduites par des décisions politiques ambitieuses. Dans la continuité de la plateforme "Rénover malin" lancée par la gauche en 2014, l’exécutif vient de lancer à grand renfort de communication la prime Éco-Logis 91, prime censée "rendre l’argent" ponctionné aux essonniens avec la hausse de la taxe foncière de 29% depuis 2015. Pourtant le compte n’y est pas  : quelques millions d’euros versés pour la rénovation de logements ne peuvent faire oublier les plus de 75 millions d’euros supplémentaires prélevés chaque année aux familles essonniennes ! Si cette prime est à saluer pour permettre la réhabilitation énergétique de nombreux logements et réduire leur coût carbone, nous regrettons que ce dispositif soit mobilisable sans condition de ressources. Cette mesure louable pour le climat oublie donc la carte de la justice sociale, pourtant au cœur des manifestations hebdomadaires depuis novembre  : l’injustice manifeste du financement de cette prime par l’argent de tous les propriétaires essonniens et dont seuls quelques-uns pro fiteront, et "l’égalité" de traitement malgré des revenus différents. Il faut ajouter à cela, l’avance des frais par les propriétaires, qui sera sans conteste un frein pour les plus modestes. La feuille de route du développement durable en Essonne à l’horizon 2022 développée lors de la même séance va également dans le sens qui s’impose à toutes les collectivités. On ne peut être contre une politique départementale pour un territoire Zéro déchet, un fonds Innovation pour la transition énergie climat, l’Essonne premier département francilien en matière d’énergie d’origine renouvelable, en matière de pistes cyclables, l’Essonne au cœur de l’innovation agricole…On pourrait même croire que le Département est exemplaire en matière de développement durable mais à y regarder de plus près, ce n'est pas exactement le cas. Le Département dit qu'il va "favoriser, tendre, diminuer, infléchir"... mais les délibé rations ne précisent jamais d'objectifs chiffrés, d’objectifs quantifiables à atteindre, ni même de délai pour y parvenir. Sans éléments précis d'efficacité, on est malheureusement dans l'affichage et la communication de vœux pieux ! La majorité départementale a décidé de maintenir le taux de la fiscalité de la taxe foncière sur les propriétés bâties. Comment l’expliquer alors même que les dettes accumulées par les socialistes, prétextes à la hausse de 30% décidée en 2016, sont déjà remboursées ? Comment justifier ce choix alors que le département dispose aujourd’hui d’une cagnotte de 70 millions d’euros ? La baisse des impôts est, à l’heure actuelle, une priorité dans toute la France. Maîtriser la fiscalité était pourtant l’engagement de nos candidats lors des dernières élections départementales. La majorité départementale refuse de s’en souvenir. Incompréhensible reniement. Cela devient désormais une vraie fracture entre nous.
Majorité départementale L’ESSONNE AVEC VOUS Budget  : le retour des vieux démons Chaque débat budgétaire prouve que l’opposition n’est toujours pas guérie de ses vieux démons, son addiction à la dépense publique et à la dette. Rappelons son bilan lorsqu’elle était au pouvoir  : non contente d’avoir augmenté les impôts de 30% à une époque où l’État augmentait ses aides, elle avait multiplié par 4 la dette et n’était même plus capable de payer ses factures pour les maisons de retraite et les établissements pour personnes handicapées. Sa faillite était non seulement financière mais également morale car en même temps le président d’alors courait les plateaux télé pour vanter son livre « plaidoyer pour les vieux ». Depuis 4 ans, nous avons engagé une gestion rigoureuse qui produit ses effets. À périmètre comparable, nous avons moins dépensé en 2018 qu’en 2015 alors que nous avons dû faire face à 40 millions d’euros de dépenses sociales supplémentaires imposées par l’État. Plutôt que de saluer ce résultat là où elle avait échoué, ou à minima de se taire, elle se permet des déclarations ahurissantes dont le seul mérite est de prouver qu’elle est définitivement incapable de gérer l’Essonne. Ainsi, nous disposerions d’une « cagnotte » de 70 millions d’euros. C’est toujours étonnant d’entendre parler de cagnotte alors que la dette s’élève à 910 millions d’euros (contre 950 en 2015). Et c’est encore davantage étonnant d’entendre parler de 70 millions alors que l’excédent de 2018 est de 10 millions d’euros… sur un budget d’1,5 milliard ! N’importe quel ménage L’ESSONNE AVEC VOUS 01 60 91 90 52/Pour joindre les élus de ce groupe  : Groupe-EAV@cd-essonne.fr Suivez-nous également sur twitter  : @GroupeEAV91 et facebook  : L'Essonne avec vous Jean-Pierre BECHTER, Jérôme BÉRENGER, Dominique BOUGRAUD, Michel BOURNAT, Dany BOYER, Marie-Claire CHAMBARET, Guy CROSNIER, Laure DARCOS, François DUROVRAY, Dominique ÉCHAROUX, Sandrine GELOT, Sylvie GIBERT, Aurélie GROS, Patrick IMBERT, Nicolas MÉARY, Éric MEHLHORN, Caroline PARÂTRE, Nicole POINSOT, Claude PONS, Sophie RIGAULT, Alexandre TOUZET, Caroline VARIN, Brigitte VERMILLET. CITOYENS POUR L’ESSONNE L’Essonne soutient ses pompiers Notre département est le seul en France qui finance en quasitotalité le Sdis (près de 100 M € ). Soutien confirmé avec la réno vation du centre de secours de Marcoussis, la programmation d’une nouvelle caserne à Tigery pour 2021, l’embauche de 20 professionnels et 97 volontaires, près de 5 M € pour le CITOYENS POUR L’ESSONNE 01 60 91 31 49/citoyenspourlessonne@cd-essonne.fr Olivier CLODONG, Dominique FONTENAILLE, Françoise MARHUENDA, Martine SUREAU. espère chaque mois dépenser un peu moins qu’il ne gagne pour épargner. C’est notre cas, pour baisser la dette qu’ils nous ont légué. Plus surprenant encore, l’opposition suggère même une baisse d’impôts. Peu importe qu’ils se soient opposés à toutes nos mesures d’économie et proposé inlassablement de nouvelles dépenses  : c’est totalement démagogique mais cela flatte le contribuable. Alors disons-le clairement et sincèrement  : oui, notre bonne gestion a permis de dégager des marges de manœuvre. Mais toucher à la taxe foncière revenait à faire un cadeau à l’État qui a annoncé supprimer cette ressource pour les départements. Ce qui aurait pu aller dans la poche des contribuables essonniens serait finalement allé dans celle de l’État. L’opposition était aussi d’accord, avant de choisir la démagogie. Alors nous avons choisi de rendre aux Essonniens le fruit de notre bonne gestion sous la forme d’une prime doublement gagnante. La prime éco-logis permet à tout propriétaire essonnien, sans condition de ressources, de toucher jusqu’à 2 300 euros pour ses travaux de rénovation énergétique. Cette mesure est non seulement une bonne nouvelle pour votre porte-monnaie mais aussi pour la planète. Elle est dans la continuité de la gestion rigoureuse que nous nous sommes contraints à mener depuis que vous nous avez accordé votre confiance. renouvellement de véhicules et le doublement de la subvention pour les Jeunes Sapeurs-Pompiers. Un soutien mérité au regard de l’engagement de nos pompiers au service des Essonniens. ESSONNE & VOUS/N°23/juin-juillet 2019 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :