[91] Mag de l'Essonne n°141 jun à sep 2013
[91] Mag de l'Essonne n°141 jun à sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°141 de jun à sep 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (140 x 185) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : l'été à Chamarande.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
L’Essonne c’est vous Bernard Arrio Président de la Commission information/communication du Comité départemental des retraités et des personnes âgées (Coderpa) Maintien à domicile, accessibilité des transports en commun, réseaux Alzheimer... Avant d’agir en faveur des seniors, le Conseil général se tourne vers le Coderpa. « Nous avons un rôle de vigie, de porte-parole des seniors en Essonne. Nous donnons notre avis, formulons des propositions pour améliorer leur quotidien », explique Bernard Arrio, 73 ans, retraité habitant à Saulx-les-Chartreux. Le Coderpa a notamment été associé à l’élaboration du dernier Schéma départemental en faveur des personnes âgées. Cette instance consultative, placée depuis 2004 auprès du Conseil général, regroupe des repré sentants d’associations et du secteur médico-social, des syndicats, élus locaux, retraités. Mais elle reste méconnue du grand public. Un déficit de notoriété que Bernard Arrio, bénévole au Coderpa depuis sept ans, entend bien corriger. « Nous représentons les personnes âgées et retraités lors de réunions dans les hôpitaux, maisons de retraite ou encore les centres communaux d’actions sociales. Ils ne doivent pas hésiter à se manifester auprès de nous pour faire entendre leur voix », insiste-t-il. 16• Le mag de l’Essonne/été 2013/n°141 Cécile Avezou Vice-championne du monde d’escalade en 2012, licenciée à l’Entente sportive de Massy Onze secondes pour gravir un mur de quinze mètres de haut. Cécile Avezou n’est pas vice-championne du monde d’escalade en combiné* pour rien ! À 40 ans, la native d’Igny s’apprête pourtant à raccrocher son baudrier. « C’est le bon moment. Je souhaite entraîner et rejoindre la Fédé ration française de montagne et d’escalade pour faire connaître mon sport, militer pour qu’il devienne un jour une discipline olympi que », confirme cette sportive de haut niveau, soutenue par le Conseil général, et qui a découvert l’escalade sur le tard, à 18 ans. Avant de tirer sa révérence, elle se lance un ultime défi : « Participer aux prochains championnats d’Europe, fin août, aux Pays- Bas », explique-t-elle. Pour être prête, Cécile répète ses gammes, inlas sablement, environ 20 heures par semaine sur les murs d’escalade de son club, l’Entente sportive de Massy, ou sur les rochers de Fontainebleau. Mais quel que soit son classement, la relève est assurée : Léo, l’aîné de ses trois enfants, est déjà membre de l’équipe de France Jeunes d’escalade. *Le combiné est un enchaînement de trois disciplines : blocs, vitesse, et difficultés. Infos au 0160872057 ou par courriel coderpa91@wanadoo.fr
 » En période estivale, les besoins en don du sang explosent » Antoine Dannacker Président de l’Union départementale des associations pour le don de sang bénévole de l'Essonne Quelle est l’importance du don de sang aujourd’hui ? A. D. : Alors que les Journées mondia les des donneurs de sang se sont déroulées les 13, 14 et 15 juin, le travail sur le terrain, lui, ne s’arrête pas. Car chaque année en France, plus d'un million de patients sont soignés grâce à la géné - rosité d'1,7 million de donneurs. Chaque jour, ce sont des centaines de personnes, blessées accidentellement, souffrant de déficiences immunitaires, ou encore des femmes victimes de complications pendant leur accouchement, qui restent en vie grâce au sang des donneurs. Quels sont les besoins de sang et comment évoluent-ils ? A. D. : Ils sont en constante progression, 3% de plus par an, en raison notamment de l’allongement de la durée de vie. En Île-de-France, il faut environ 1700 poches de sang, plaquettes ou plasma par jour pour répondre aux demandes. La période estivale est critique : d’un côté, les donneurs potentiels partent en vacances, de l’autre, les accidents augmentent. L’Établissement français du sang (EFS) jongle avec les réserves de sang et les groupes sanguins. Il a mis en place une « météo du sang », à consulter sur son site Internet, qui relate l’état des stocks par rapports aux besoins. dondusang.net En ligne, la liste des collectes de don de sang et les adresses en 5 dates• 2007 : Chef de produit chez Sport 2000 France• 2009 : Premier don de sang• 2011 : Création de l’association pour le don de sang d’Étampes• 2012 : Président de l’Union départementale des associations pour le don de sang bénévole de l’Essonne Qu’est-ce qui peut freiner les donneurs potentiels ? A. D. : Pour donner son sang, c’est très simple : il faut être en bonne santé (ndlr : et peser au moins 50 Kg), ne pas venir à jeun et se munir d'une pièce d'identité pour un premier don. Mais 80% de la po pulation française affirme avoir peur de la piqûre ! Vient également un problème de disponibilités. Nous travaillons à élargir les horaires, ouvrir le samedi, aménager des espaces pour la garde des enfants des donneurs… Comment s’organise la collecte de sang en Essonne ? A. D. : Il existe des collectes grand public sur des lieux fixes, comme à Évry-Courcouronnes ou aux Ulis, et des collectes mobiles, dans des salles mises à disposition par les communes. En Essonne, une cinquantaine de villes et villages accueillent des collectes de sang, mais aussi des lycées pour les élèves de plus de 18 ans et les enseignants, des grandes entreprises. Les associations, qui travaillent chaque jour à la sensibilisation et à l’information du public, via des campagnes d’affi chage et sur les réseaux sociaux sont sans cesse à la recherche de nouveaux bénévoles en Essonne. Le label « Commune Donneur » sous la respon - sabilité de l'EFS Île-de-France et du Comité régional fédéré des groupements pour le don de sang bénévole francilien, contribue à mobiliser la population autour d'une cause d'intérêt général à laquelle le plus grand nombre peut s'identifier : le don de sang. n°141/été 2013/Le mag de l’Essonne•17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :