[91] Mag de l'Essonne n°138 mars 2013
[91] Mag de l'Essonne n°138 mars 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°138 de mars 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (140 x 185) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : autonomie pour nos aînés... la solidarité de demain s'invente en Essonne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
L’Essonne pour vous le mot de... Claire Robillard Vice-présidente du Conseil général chargée du développement durable et solidaire et de l’environnement « Le Conseil général de l’Essonne est impliqué depuis de longues années dans la préservation de l’environnement, partie intégrante du développement durable et solidaire de notre département. Depuis maintenant dix-huit ans, nous invitons tous les habitants, petits et grands, à participer à Essonne verte, Essonne propre. Du 1er avril au 9 juin, tout le monde se mo bilise pour ce grand nettoyage de prin temps. L’an passé, parmi les 145 initia tives organisées par les acteurs locaux, en partenariat avec le départe - ment, 4 000 participants ont retroussé leurs manches et collecté 136 tonnes de déchets. Grâce à ces opérations de nettoyage de sites, mais aussi à des animations pédagogiques ou des ateliers thématiques, le département souhaite inciter les Essonniens à encore mieux protéger notre patrimoine naturel. Chacun d’entre nous doit aller plus loin dans la chasse aux déchets. Et acquérir de nouveaux réflexes comme se rendre à la recyclerie. Certains objets peuvent connaître une seconde vie. Inutile de tout jeter. Les nouvelles orientations du Conseil général adoptées en novembre dernier pour les cinq années à venir vont dans ce sens. » 20• Le mag de l’Essonne/mars 2013/n°138 Le printemps... de l’environnement Le coup d’envoi de la 18 e édition d’Essonne verte, Essonne propre sera donné le 1er avril, à l’occasion de la semaine du développement durable. Pendant trois mois, les Esson - niens sont invités à des nettoyages de berges de rivières - 2013 est l’année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau - ou de bois, des randonnées éco-citoyennes, des visi - tes de sites naturels et industriels, des chantiers-nature... Autant d’actions proposées par des associations, des collec tivités, des établissements scolaires, des entreprises et des parti cu - liers, dans les villes mais aussi dans les villa ges. Un printemps de l’envi - ron nement initié et orchestré par le Conseil général, qui fournit aux volontaires, gants, sacs poubelle et bennes. Le département prend aussi en charge finan cièrement les coûts de l’élimination des déchets collectés. Toutes ces initia - tives n’ont qu’une ambition : s’attaquer aux déchets sauvages qui polluent encore trop souvent les sols essonniens. Une mission d’utilité publique dans une ambiance bon enfant. Alors à vos gants et sacs poubelle : l’heure est à la mobilisation générale ! essonne.fr/evep2013 le chiffre 5 440 tonnes de déchets ont été collectées en 15 ans lors de l’opération Essonne verte, Essonne propre.
• un département 100% utile Mode d'emploi 1• Qui peut participer à un nettoyage et comment ? Tous les habitants sont invités à préserver notre cadre de vie et notre environnement. Il leur suffit de récupérer le programme complet sur essonne.fr et choisir l’action éco-citoyenne qui leur correspond le mieux et la plus près de chez eux. Plus de 140 initiatives sont encore prévues cette année. 2• Quels sont les déchets à collecter et où les déposer ? Les déchets verts, les gravats, les encombrants, les emballages, les papiers et plastiques sont à déposer dans une benne fournie par le Conseil général à l’organisateur (collectivités, associations, scolaires...) du nettoyage. Le Conseil général se charge aussi de distribuer les sacs poubelle et les gants. 3• Que faire des autres déchets ? Les déchets dangereux comme les batteries, les pneus, les huiles de vidange, les solvants, les fûts et bidon d’huile, les peintures... doivent être regroupés à côté des bennes mais en aucun cas jetés dedans. Ils feront l’objet d’une collecte spécifique déclenchée par le Conseil général dès qu’il aura été prévenu par l’organisateur. 4• Que deviennent ces déchets ? Ils sont systématiquement envoyés vers des filières d’élimination adaptées. Certains organisateurs favorisent le tri des matériaux recyclables. 5• Quelles sont les consignes de sécurité ? Les organisateurs doivent informer les participants, dès le début de l’animation, des secteurs dangereux (talus ou berges abrupts, bords de route), des modalités d’intervention... Ils doivent également rappeler que l’usage des gants est obligatoire. Les enfants doivent être accompagnés. Le déroulement des manifestations et la participation des Essonniens à toutes les activités s’effectuent sous la responsabilité des collectivités locales ou associations organisatrices, et non celle du Conseil général. + d’infos auprès du Conservatoire départemental des Espaces Naturels Sensibles du Conseil général au 0160919734 ou par courriel espaces-naturels-sensibles@cg91.fr n°138/mars 2013/Le mag de l’Essonne•21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :