[91] Mag de l'Essonne n°137 février 2013
[91] Mag de l'Essonne n°137 février 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°137 de février 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (140 x 185) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2013... du nouveau pour les Essonniens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
À la Une Tous connectés ! le chiffre 1 233 645 Voici le nombre exact d’Essonniens au 1er janvier 2013, selon l’Insee. 6•Le mag de l’Essonne/février 2013/n°137 Le Conseil général de l’Essonne vient d’adopter son plan d'action pour la mise en œuvre du schéma territorial d'aménagement numérique sur notre territoire. Son objectif : couvrir l’Essonne en très haut débit pour tous. Car aujourd’hui, la couverture est encore insuffisante dans certai nes zones identifiées du département, appelées les zones blanches ou les zones à faible débit. Le très haut débit est pourtant un vecteur majeur de développement économique, de compétitivité et d'éga lité territoriale. Il est même, selon une étude récente, le troisième critère de choix d’implantation des entreprises. Pour équiper l’ensemble du territoire, le nouveau plan d’action, voté le 17 décembre dernier, s’appuie sur un « mix » technologique : le FTTH, ou fibre opti que jusqu’à l’abonné, qui concernera 115000 prises en Esson ne, dans des logements ou des locaux professionnels, d’ici 2 à 4 ans ; et la mon tée en débit, ou MeD, qui consiste à amélio rer le débit existant en mo dernisant le réseau de cuivre existant (14000 prises concernées, soit une trentaine de sites). Enfin, le satellite complètera ce déploie ment à la marge pour supprimer les zones blanches, qui correspondent aux zones très isolées, encore inéligibles à Internet. Bruit : donnez votre avis Un plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) est en cours d’élaboration en Essonne. Il vise à définir les mesures à appliquer, dans les 5 années à venir, pour lutter contre les nuisances sonores, dues notamment au trafic routier. Ses priorités : la protection du public dans les bâtiments soumis à ces nuisances, celle des riverains de la RN7 et de la RN20, la réduction directe du bruit sur les routes (« mur antibruit » sur la RN20 par exemple), la sensibilisation au bruit et à ses effets néfastes pour la santé, et la préservation de zones dites « de ressourcement » (espaces naturels sensibles, parcs, forêts...). Jusqu’au 16 mars, tous les habitants sont invités à s’exprimer sur ce projet en envoyant un message à : ppbe@cg91.fr c’est dit Jérôme Guedj, député et président du Conseil général de l’Essonne, en ouverture des « Entretiens de la Lendemaine » sur l’autisme, le 17 janvier à Orsay « En matière d’autisme et, plus globalement, de handicap, le Conseil général est engagé pleinement auprès des familles et des associations pour améliorer la prise en charge et soutenir la création de places en établissements spécialisés. Le projet de la Lendemaine (ndlr : ferme agricole et artisanale qui accueillera 24 personnes atteintes d’autisme, fin 2013 aux Molières), fruit d’une collaboration entre Paris et l’Essonne, vient renforcer l’offre de prise en charge de l’autisme sur le département, qui ne comptait aucune place en 1999. » Essonne verte, Essonne propre : l’heure des projets C’est désormais un grand classique du printemps essonnien. À l’heure où les oiseaux se remettent à chanter, les habitants du département sont invités à enfiler leurs gants et à se munir de grands sacs poubelles pour collecter les déchets qui abîment notre environnement. Nom de code de cette opération : Essonne verte, Essonne propre. Créée il y a 18 ans, elle a pour but de sensibiliser la population à la protection de l’environne - ment et au cadre de vie, en mobilisant un maximum d’acteurs locaux et en multipliant les initiatives. Le programme complet des manifestations 2013 (qui comprend chaque année, en plus des opérations de nettoyage, des randonnées, des visites et une myriade d’actions de sensibilisation) est en cours d’élaboration. Vous avez jusqu’au 15 février pour inscrire votre projet. essonne.fr/evep2013 essonne.fr En ligne, document préparatoire et détails dans la rubrique bruit
Grand Stade : les urbanistes entrent en scène Alors que le choix de l’architecte a été repoussé de quelques semaines (il devait être annoncé début février), c’est au tour des urbanistes du monde entier d’être sollicités pour l’avenir du futur Grand Stade de la Fédération française de rugby (FFR), prévu pour 2017. La communauté d’agglo méra tion d’Évry Centre Essonne a lancé une gran - de consul tation internationale, au nom du groupement des collectivités d’implantation du projet (Ris-Orangis, Bondoufle, Évry Centre Esson ne et le Con seil général), concernant cette fois le projet d’aménage ment urbain du site. Concrètement, il s’agit d’aménager les 133 hectares de friche qui entourent le futur Grand Stade, sur lesquels est prévue la construction d’une « cité des sports et des loisirs », comprenant « un lieu de vie consacré aux loisirs familiaux, à la nature et au bien-être » et « un cluster inédit en France, entièrement dédié à l’écono - mie du sport ». Les candidats avaient jusqu’au 23 janvier pour déposer leur projet. Trois finalistes seront sélectionnés début mars par un jury composé d’élus et de professionnels, puis mis en compétition pendant sept mois. La désigna - tion du vainqueur est prévue fin 2013. Voici la nouvelle carte de l’Essonne Les conseils cantonaux de février democratie.essonne.fr Finies les communes « orphelines » ! Depuis le 1er janvier 2013, toutes les villes esson niennes ont été intégrées à une communauté d’agglomération ou de communes. La nouvelle carte des inter com mu nalités de l’Esson - ne (ci-contre) a en effet été fi na lisée par un arrêté du préfet, au terme de deux ans de concertation. Un redécoupage qui s’inscrit dans le cadre de la loi de réforme des collecti vi tés territoria les de décembre 2010. « L’objectif de cette loi était de créer une carte cohérente et d’en finir avec les vil les seules », explique-t-on à la préfec tu r e de l’Essonne. 29 com mu - nes essonnien nes étaient dans ce cas il y a deux ans - à savoir qu’elles ne faisaient partie d’aucune intercommunalité. Aujourd’hui, dans le détail, les 196 villes du dépar tement sont regroupées en 11 com munautés d’agglo mération (Évry Centre Esson - ne, Europ’Essonne, Les Lacs de l’Es - sonne, Les Portes de l’Essonne, le Plateau de Sa clay, Seine-Essonne, Sénart Val de Seine, le Val d’Orge, le Val d’Yerres, ainsi que les Hautde-Bièvre et Versailles Grand Parc, à cheval respectivement avec les Hautsde-Seine et les Yvelines), 8 communautés de communes (l’Ar pajonnais, Entre Juine et Renarde, l’Étampois Sud-Essonne, Le Dourdannais en Hurepoix, le Pays de Limours, le Val d’Essonne, la Vallée de l’École et le Plateau Briard) et le syndicat d’ag - glo mération nouvelle de Sénart en Essonne. À vos agendas... Le mois de février sera jalonné de nouveaux moments de démocratie locale dans les cantons essonniens, avec la tenue de 5 conseils cantonaux:• lundi 4 février à 20h : conseil cantonal de Dourdan, au collège Condorcet, chemin du champ de courses• mercredi 6 février à 20h : conseil cantonal de Chilly-Mazarin, au collège Les Dines Chiens, 5 avenue Carlet• lundi 18 février à 20h : conseil cantonal de Saint-Michel-sur-Orge, au collège Nicolas Boileau, 1 rue Saint-Saëns• mercredi 20 février à 19h30 : conseil cantonal de Viry-Chatillon, au collège Félix Esclangon, 2 place René Coty• jeudi 21 février à 19h30 : conseil cantonal de Morsang-sur-Orge. Attention : il se déroulera sur la commune de Fleury-Mérogis, à l’espace Jean Wiener, 1 rue Salvador Allende. n°137/février 2013/Le mag de l’Essonne•7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :