[91] Mag de l'Essonne n°137 février 2013
[91] Mag de l'Essonne n°137 février 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°137 de février 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (140 x 185) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,4 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2013... du nouveau pour les Essonniens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
À la Une Mali : l’Essonne « aux côtés de ses amis » de Douentza Au lendemain de l’intervention des troupes françaises au Mali, Jérôme Guedj, député et président du Conseil général de l’Es - son ne, a « salué cette décision rapide » du chef de l’État, destinée à contenir l’avancée islamiste dans ce pays du Sahel. Pourquoi l’Essonne a-t-elle réagi aussi vite sur cette question de politique internationale ? Parce que ce conflit concerne au premier chef un partenaire de longue date du Conseil général de l’Essonne : le Cercle de Douentza (photo). Depuis plus de seize ans, l’Essonne a noué des relations privilégiées avec cette collectivité (l’équivalent de nos départements) du nord du Mali, dans le cadre d’une coopération décentralisée. Un par - tenariat axé sur l’appui institutionnel, le renforcement de la gouvernance locale et l’amélioration du potentiel fiscal du territoire, ce qui a permis de financer, entre autres, des équipements sanitaires, scolaires et d’accès à l’eau potable. Or, Douentza se situe à la limite de la moitié nord du Mali, sous contrôle des groupes islamistes depuis mars 2012. Ce qui a obligé les autorités du Cercle à se replier sur Mopti, capitale régionale. « Pendant toute cette période, le Conseil général de l’Essonne est resté en contact étroit avec ses partenaires du Cercle de Douentza, mais aussi avec les Cercles de Nioro du Sahel et de Diéma, au sud-ouest du pays, avec lesquels la coopé - ration de l’Essonne s’est étendue depuis 2009 », assure Jérôme Guedj. Aujourd’hui, « l’Essonne reste plus que jamais mobilisée aux côtés de ses amis maliens pour les accompagner dans l’épreuve de ce conflit, déclare de son côté Romain Colas, viceprésident chargé de la coopération décen - tralisée. Nous soutenons notamment les actions entreprises par Diéma et Nioro pour aider les populations déplacées de Douentza. » Et lors de la séance publique du 28 janvier, les conseillers généraux de l’Essonne ont voté une aide d’urgence de 25 000 euros à l’association essonnien - ne Koima, qui œuvre auprès des popula - tions déplacées, notamment pour assurer la scola rité des enfants, et 25 000 euros à Médecins sans frontières, qui dispose d’une structure pédiatrique à Douentza même. Une Essonnienne au Haut Conseil de l’égalité Maud Olivier, députée et conseillère générale des Ulis, a été désignée début janvier par l’Assemblée des départements de France (ADF) pour représenter les conseils généraux au Haut conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCE). Une nomination qui ne doit rien au hasard, puisque cette élue est depuis de longues années chargée de la lutte contre les discriminations et de la promotion de l’égalité au Conseil général de l’Essonne. Son président, Jérôme Guedj, y voit « la reconnaissance de l’engagement de Maud Olivier » mais aussi celle « de l’action conduite par le département » dans ce domaine depuis 2007 : « En Essonne, Maud a su nous embarquer, nous élu-s femmes et hommes, dans son combat pour l’égalité réelle. » Le HCE aura pour mission d’animer, au niveau national, le débat public sur la politique des droits des femmes et de l’égalité entre les femmes et les hommes. 4 4•Le• L’Essonne mag de l’Essonne le magSjanvier/février 2013 2010SN°109/n°137 egalite.essonne.fr Des cafés nommés mémoire... Animés par un psychologue et un bénévole, les cafés mémoire de l’association France Alzheimer Essonne apportent une bouffée d’oxygène aux conjoints, enfants et autres proches de personnes atteintes par cette maladie. L’occasion de s’informer et discuter avec des personnes qui connaissent les mêmes difficultés. Prochaines dates : le 19 février à Corbeil-Essonnes (La Grange, 52 rue Louis Robert), les 12 et 26 février à Massy (café du Marché, 32 rue de la Division Leclerc), les 13 et 27 février à Gif-sur-Yvette (restaurant Le Belleville, place du Marché neuf) et le 21 février à Arpajon (café du Midi, place du Marché).• Infos au 0164998272 www.alzheimeressonne.org La vraie nature de la banlieue Quelle est donc la vraie « nature » de la banlieue en Essonne ? La nature est-elle toujours verte ? La banlieue forcément grise ? Jusqu’au 13 juillet, une exposition de la Maison de banlieue et de l’architecture à Athis-Mons vous invite à explorer la place de la nature en banlieue, d’hier à aujourd’hui, à travers des exemples essonniens. Une nature plus fabriquée que sauvage, domestiquée, cultivée et parfois réinventée au cours de son histoire. Entrée libre.• Infos au 0169380785 www.maisondebanlieue.asso.fr Forum pour l’emploi du Val d’Yerres Vous cherchez un emploi, une formation ou souhaitez créer votre propre entreprise ? Pour la 7 e année consécutive, la communauté d’agglomération du Val d’Yerres organise son Forum pour l’emploi et l’égalité des chances, le 28 février à Épinaysous-Sénart. Au programme, des rencontres avec les recruteurs du territoire et les organismes de formation, des conseils pour la recherche d’emploi, des ateliers, conférences et un accompagnement aux projets de création d’entreprise. Un conseil : n’oubliez pas votre CV ! • Infos au 0160479438 www.levaldyerres.fr
L’Esssonne et la Chine Accord de jumelage avec la ville de Wuhan 30 ans après les premiers échanges entre univer - sités, l’Essonne et la ville chinoise de Wuhan ont signé un protocole de jumelage, le 21 décembre dernier. Un moment qui restera historique et qui scelle de manière officielle la coopération engagée entre notre dépar tement et cette métropole du centre de la Chine : premier accord-cadre de coopération décen - tralisée en 2007, ouverture d’un bureau de représentation de l’Essonne à Wuhan en 2009, lettre d’intention pour une coopération plus approfondie fin 2011... Lors de sa visite, le président du Conseil général, Jérôme Guedj, a assisté à la présentation du projet « Wuhan, ville intelligente », qui concerne les domaines des télécommunications, des transports, de la santé ou de l’éducation. L’expo Itier en Chine Après Paris en novembre dernier, l’exposition itinérante « Jules Itier, Premières photographies de la Chine », est arrivée dans l’Empire du Milieu fin décembre. Ces « daguerréotypes », qui remontent aux premiers temps de la photographie, ont d’abord fait étape à Pékin, où ils ont été inaugurés le 18 décembre lors de la visite officielle en Chine du président du Conseil général, Jérôme Guedj, en présence de l’ambassa - drice de France, Sylvie Bermann, et de nombreuses personnalités chinoises. L’exposition, réalisée par le Musée français de la photographie dans le cadre d’un partenariat entre le Conseil général et la Fondation chinoise pour les arts et la littérature, a ensuite pris la route de Lishui (région de Shanghai) pour les mois de janvier et février. Elle terminera son périple en mars à Wuhan, avant de revenir en Essonne et d’être présentée aux Essonniens. Le coup de cœur du mois ! La footballeuse essonnienne Sandrine Soubeyrand (photo) va être élevée au rang de Chevalier... Elle reçoit l’Ordre national du Mérite, le 5 février à l’Hôtel du département à Évry, des mains de la ministre des Sports Valérie Fourneyron. Une consécration pour la milieu de terrain du FCF Juvisy, championne de France en 2003 et 2006 avec son club, et actuelle capitaine des Bleues. À 39 ans, elle est récompensée pour l’ensemble de sa carrière footballistique débutée il y a 20 ans, sa participation aux plus grandes compétitions (championnats d’Europe, Coupe du monde, Jeux Olympiques de Londres cet été), mais surtout pour son record absolu de sélections en équipe de France, hommes et femmes confondus : 185 sélections. L’Essonne lui adresse ses plus sincères félicitations ! essonne.fr En ligne, portrait et vidéo L’adoption par les homos en débat... et en Cahiers ! Sujet brûlant de l’actualité de ce début d’année, l’ouverture de l’adoption aux couples homosexuels est aussi à la Une de la revue « Les Cahiers de l’Essonne ». Le deuxième numéro de cette nouvelle collection éditée par le Conseil général sera en effet consacré aux « Rencontres nationales Adoption et homoparentalité », qui se sont tenues au printemps 2012 au Génocentre d’Évry. Une première nationale, organisée par le Conseil général de l’Essonne en partenariat avec l’Assemblée des départements de France - les conseils généraux ayant la responsabilité d’instruire les demandes et de délivrer les agréments d’adoption. Ces Rencontres avaient contribué à lancer le débat sur la question de l’homoparentalité et de l’adoption par les couples homosexuels, près d’un an avant l’examen de la loi sur « le mariage et l’adoption pour tous » à l’Assemblée nationale. L’ensemble des interventions de cette journée seront bientôt disponibles sous la forme d’un petit ouvrage téléchargeable sur essonne.fr/base-documentaire n°137/février 2013/Le mag de l’Essonne•5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :