[91] Mag de l'Essonne n°136 janvier 2013
[91] Mag de l'Essonne n°136 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°136 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (140 x 185) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : logement... l'Essonne relève le défi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
À la Une Essonne, terre de sport, acte II En 2007, l’Essonne votait ses premiè - res « mesures en faveur du sport ». Cinq ans plus tard, cet « esprit sport » souffle toujours sur le département, mais les priorités du Conseil général ont été redéfinies, autour de la lutte contre les discriminations, du déve - lop pement durable et solidaire et des publics prioritaires*. Afin de mieux pren dre en compte ces nouvelles orien tations, une réforme de la poli - tique sportive du département a été adoptée le 17 décembre. « L’enjeu est toujours de soutenir la pratique spor - tive en Essonne, terre de sport par ex cellence avec plus de 300000 licenciés et 2600 clubs, explique Michel Pouzol, conseiller général délégué chargé du sport. Mais la logique de partenariat, avec les clubs et entre territoires, sera ren forcée, de nouveaux outils vont être mis en place et les enjeux sociétaux du sport (excellence, éducation, santé) seront encore davan - tage pris en compte. » Concrètement, pour pouvoir prétendre au soutien du département, les associations sportives, Emprise du futur Grand Stade de rugby, à Ris-Orangis. 8•Le mag de l’Essonne/janvier 2013/n°136 comités départementaux, sportifs de haut niveau, pôles espoirs, sections sportives scolaires ou collectivités devront désormais signer une « Décla - ration d’engagements partagés » concer - nant la solidarité, l’accessibilité, le dé - ve loppement durable et l’égalité des droits. Deux financements seront ensuite possibles : un pour les associa - tions et comités spor tifs de moins de 2000 licenciés, et un autre spécifique, pour les « enjeux sociétaux » ou pour l’achat de matériel. Parmi les nouvelles mesures votées, citons notamment la création de « tickets sport 91 », destinés à faciliter l’accès à la pratique sportive des personnes en situation précaire, et un soutien aux manifestations spor - tives qui sera désormais conditionné au respect de l’Agenda 21. *Personnes âgées et handicapées, enfants, collégiens et personnes en insertion sociale et professionnelle. essonne.fr En ligne, dans la rubrique sports, la délibération Débat public sur le Grand Stade Le projet de Grand Stade de la Fédération française de rugby (FFR), prévu sur le site de l’ancien hippodrome Ris-Orangis (photo ci-dessous), va faire l’objet d’un large débat public courant 2013. La Commission nationale du débat public l’a annoncé le 5 décembre dernier : « Le rayonnement international des rencontres qui y seront organisées et la très grande capacité d’accueil du stade confèrent à ce projet un caractère d’intérêt national (...) dont les impacts sur l’environnement et l’aménagement sont significatifs. » Des débats avec les habitants de l’agglomération Évry Centre Essonne seront organisés sur les territoires jugés « pertinents » par la commission et des contributions écrites pourront lui être adressées. « Un tel débat public sera une magnifique occasion de faire partager au plus grand nombre les enjeux de ce projet d’envergure, dont les retombées profiteront au sport français aussi bien qu’aux habitants et aux salariés d’un immense bassin de vie », ont déclaré dans un communiqué commun la FFR, la communauté d’agglomération Évry Centre Essonne, la ville de Ris-Orangis et le Conseil général de l’Essonne. Le choix de l’architecte retenu par la FFR doit être annoncé début 2013.
Grand angle• LE DÉFI LOGEMENT Sur le chantier de l’éco-quartier Clause Bois Badeau, à Brétigny-sur-Orge. Comment répondre, à l’échelle locale, à la crise générale du logement, décrétée grande cause nationale ? En partenariat avec les associations, les bailleurs et les communes du département, le Conseil général vient de voter dix nouvelles orientations pour relever ce défi en Essonne. Et faire reculer, enfin, le « mal logement ». Dix orientations qui peuvent se résumer en quelques grandes priorités présentées dans ce dossier : produire et réhabiliter plus de logements, mieux répartis sur le territoire et à destination des publics les plus fragiles, lutter contre la précarité énergétique, et accompagner, au quotidien, les locataires, les propriétaires, les bailleurs, les communes et les associations. Place maintenant à l’action... et à la construction. n°136/janvier 2013/Le mag L’Essonne de l’Essonne le mag•99



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :