[91] Mag de l'Essonne n°136 janvier 2013
[91] Mag de l'Essonne n°136 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°136 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (140 x 185) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : logement... l'Essonne relève le défi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
RER D : le 91 et le 77 mobilisés sur la même ligne Jérôme Guedj, pré sident du conseil général de l’Essonne, et Vincent Éblé, son homologue en Seine-et-Marne, ont co-signé un courrier demandant à la SNCF et au Stif* de revoir leur projet d’arrêts supplémentaires sur la ligne D du RER, entre Paris et Ville neuve-saint-Georges. Projet qui aurait pour conséquence la suppression de trains directs et allongerait le temps de transport des usagers des deux dépar tements. « Nous ne souhaitons pas que nos usagers subissent une augmen ta tion de leur temps de trajet domicile -travail, avant même qu’une améliora tion ne se soit faite ressentir en termes de régularité, explique Jérôme Guedj. C’est pourquoi nous remettons en cause ces arrêts supplé - mentaires. » Les deux élus demandent à la SNCF et au Stif de différer ces le chiffre 115 N’hésitez pas à composer ce numéro de téléphone si vous rencontrez un sans-abri en détresse. Les équipes du Samu social lui porteront secours. L’appel est gratuit depuis un fixe et un mobile et accessible tous les jours, 24h sur 24. 6•Le mag de l’Essonne/janvier 2013/n°136 modifica tions de grille horaire, qui prévoient par exem ple quatre trains au quart d’heu re s’arrêtant dans la nouvelle gare de Créteil-Pompadour, prévue fin 2013. La gare du Vert-de- Maisons passera elle de un à deux arrêts au quart d’heure dès 2014, par anticipation avec l’inter connexion du futur Grand Paris Express. « Une me - sure justifiée certainement, mais très prématurée », notent les deux élus, qui appellent à un « moratoire raisonnable, et surtout une renégo ciation de l’évolution de la grille de desserte et la poursuite des opéra tions d’investissement sur la ligne D du RER ». Une motion, votée le 17 décembre par les conseillers généraux de l’Essonne, va justement dans ce sens. *Syndicat des transports d’Île-de-France. À la Une Des TGV low-cost à Massy Des billets de TGV à moins de 25 euros ! C’est l’offre très alléchante qui sera proposée au départ de la gare de Massy (mais aussi à Marne-la-Vallée ou Lyon-Saint-Exupéry) à partir du mois d’avril. Nom de code de l’opération : TGV Eco. Le principe ? En partant de gares situées en périphérie des centres-villes, ces TGV seront immédiatement sur la ligne à grande vitesse, ce qui leur fera gagner du temps, et de l’argent. Les rames transporteront 20% de passagers en plus (de 1000 actuellement à 1200) qui voyageront tous en « classe unique ». Ces TGV low-cost devraient doper la fréquentation de la gare de Massy, première gare TGV francilienne construite hors de Paris, et qui accueille aujourd’hui près de 1,4 million de passagers. c’est dit Extrait de l’Appel pour le droit de vote des étrangers, lancé par 50 intellectuels et parlementaires, dont Jérôme Guedj, député et président du Conseil général de l’Essonne : « Il ne serait pas raisonnable de reporter à 2014 l’éventuel octroi à nos résidents étrangers non européens d’un droit qu’ils attendent depuis si longtemps. Ils méritent de notre part ce geste fraternel, mais aussi utile à la société (...) en ces temps où les replis religieux, ethniques, communautaires se font de plus en plus visibles. Voter, c’est se responsabiliser et dire non à l’enfermement dans les marges. Le Grand Paris Express face au principe de réalité Le supermétro Grand Paris Express coûtera 9,5 milliards de plus que prévu, soit près de 30 milliards d’euros, selon un rapport d’expertise rendu au gouvernement le 13 décembre. Des choix étant à faire, son auteur, Pascal Auzannet, propose une nouvelle feuille de route. Les conséquences pour l’Essonne ? Du bien et du moins bien. Le Plateau de Saclay reste en pole position. Sa ligne verte passe en tout aérien - une partie devait être souterraine, une autre aérienne -, un mode qui divise les coûts par deux. Le tronçon Orly- Massy est reporté à 2026. Un calendrier qui doit être revu, selon Jérôme Guedj, député et président du Conseil général : « L’Essonne a suffisamment pris part à l’effort global. Je vais demander à la ministre Cécile Duflot de prioriser à la fois le tronçon Massy-Saclay et celui d’Orly-Massy. » Autre report plus problématique : celui de la desserte d’Orly, par la ligne 14. « Si cette orientation venait à se confirmer, je demande des actes forts pour les RER B, C et D afin de garantir leur robustesse et leur régularité d’ici 2018 », prévient l’élu.
Priorité à la sécurité routière Fin novembre, le Conseil national de sécurité routière (CNSR), dont les travaux ont été suspendus pendant cinq ans, a repris du service. Relancé par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, il a pour objectif de réduire de moitié le nombre de tués sur les routes d’ici à 2020. L’Essonne, représentée au sein du CNSR, par Pascal Fournier, vice-président du Conseil général en charge du secteur, s’implique pleinement dans la bataille. Car les chiffres, au niveau départemental comme national, sont préoccupants : en 2011, 43 personnes ont trouvé la mort sur nos routes, dont près de la moitié en deux-roues et un quart en tant que piétons. « Les priorités affichées par le ministre sont justes. Cependant, nous n’avons pas attendu la remise en route du CNSR pour intervenir concrètement en faveur de la sécurité routière », souligne Pascal Fournier. En plus d’agir en direction des plus jeunes en finançant des projets de formation et de sensibilisation, le Conseil général apporte son soutien direct chaque année aux communes pour qu’elles puissent réaliser des aménagements. Pour la seule année 2012, plus de 500000 euros ont été consacrés à ce poste de dépenses. Ces actions s’ajoutent à la sécurisation et à l’entretien de la voirie départementale, dont le budget annuel s’élève à 22 millions d’euros. Aides exceptionnelles aux petites communes 40 communes de moins de 2 000 habitants vont bénéfi - cier d’aides exceptionnelles du Conseil général. Le dépar - tement a dé blo qué 1,8 million d’euros pour les accom pa gner financièrement dans des tra - vaux de voirie d’une part, et de réno vation du patrimoine bâti essentiellement religieux d’autre part. Un investisse - ment de taille qui prouve que le Conseil général reste aux côtés des petites communes. En juillet dernier, le département s’est lancé dans la réforme des partenariats avec les territoi - res. Jérôme Guedj, député et président du Conseil général avait alors affiché sa volon - té d’offrir aux villages, soumis à d’importantes contraintes budgétaires, des solu - tions particulières pour qu’ils puissent financer des projets significatifs de voirie ou de res tau ration de patrimoine. Une écoute qui se traduit aujourd’hui par des actes concrets. À titre d’exemple, grâce à ce sou tien dépar temental, Authon-la-Plaine va pouvoir procéder à la restaura tion de la char pen te de la nef de l’église Saint-Aubin. « La rigi dité n’a jamais été de mise dans notre rapport aux communes. Elle ne le sera pas davantage demain. Nous restons leur premier partenaire, indique Gérard Funès, vice-président en charge du partenariat avec les territoires. La refon te des aides n’a pas d’incidence sur notre enga gement financier auprès des commu - nes. Il se maintient à 50 millions d’euros par an. » Un numéro vert pour la météo L’hiver est là, avec son lot d’intempéries. Pour tout savoir sur les conditions météo et de circulation dans le département, le Conseil général met à votre disposition le numéro vert 0 800 87 91 92 (appel gratuit depuis un poste fixe). Pratique et fiable car actualisé tous les soirs, ce service télépho nique est activé jusqu'au 15 mars. Vous pouvez aussi vous connecter sur essonne.fr/meteo En cas de neige, verglas, grand froid ou pluies violentes, vous y trouvez les bulletins d’alerte de Météo France en temps réel. n°136/janvier 2013/Le mag de l’Essonne•7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :