[91] Mag de l'Essonne n°136 janvier 2013
[91] Mag de l'Essonne n°136 janvier 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°136 de janvier 2013

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (140 x 185) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,8 Mo

  • Dans ce numéro : logement... l'Essonne relève le défi.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
L’Essonne pour vous le mot de... Guy Bonneau Vice-président du Conseil général chargé de l’insertion, de l’économie sociale et solidaire et des nouveaux emplois « Mis en place par le gouvernement, les emplois d’avenir constituent une réponse concrète, nécessaire et ambitieuse dans notre bataille pour l’emploi. Les jeunes sont particulièrement frappés par le chômage. Au niveau national, 1 sur 4 recher che un travail. Pour les jeu nes peu ou pas qualifiés, la situation est encore plus grave. Dans notre dépar - tement, 20% des 18-25 ans non scolarisés sont sans diplôme ; ils sont 10 000 à être demandeurs d’emploi. Leur permettre d’accéder à une insertion et donc à un métier constitue une priorité pour le Conseil général. C’est pourquoi nous nous sommes inscrits rapidement dans le dispositif. Le département s’engage à contribuer au recrutement de 500 jeunes de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés, rési - dant dans des zones urbaines ou rura les sensibles marquées par le chômage, et qui ont des difficultés pour trouver un travail. L’objec tif à terme est que 2 000 emplois d’avenir soient créés en Essonne. » 20• Le mag de l’Essonne/janvier 2013/n°136 Les emplois d’avenir du Conseil général Jérôme Guedj, député et président du Conseil général, entouré des 4 premiers emplois d’avenir du département (de gauche à droite) : Jean-Philippe Vayre, embauché comme aide-jardinier aux espaces verts à Lisses, Maria Elisabete Jesus Silva, agente d’animation à la PMI de l’Agora d’Évry, Iven Webster, aide à la restauration scolaire dans un collège de Massy, et Célia Vandal, aide administrative au centre de PMI des Tarterêts à Corbeil-Essonnes. Le recrutement est lancé ! Moins d’un mois après la signature, à la mission locale Nord Essonne de Juvisy-sur- Orge, d’une convention d’engagement avec l’État, représenté par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le département met en place les emplois d’avenir. La délibération a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée départementale le 17 décembre dernier. Quatre jeunes essonniens ont déjà signé leur contrat, intégrant ainsi le Conseil général. Le département va embaucher, dans ses services, 100 jeu nes vivant principa - lement dans les quartiers prio ritaires ; le département autorise également la création de 200 postes dans les éta - blis sements sociaux et médico-sociaux de l’Essonne à savoir les maisons de retraite, établissements d’accueil de per sonnes handicapées ou de l’enfan - ce ; enfin, le Conseil gé néral s’engage à soutenir 200 postes recrutés par des associations. En plus de décrocher un emploi et bien souvent une première expérience professionnelle, ces nouvelles recrues bénéficieront de forma - tions qualifiantes qui leur permettront, par la suite, de s’insérer durablement. Pour 2013, l’État consacre 2,3 milliards d’euros au financement de 100000 postes qu’il prend en charge à hauteur de 75%. Un dispositif qui va monter en puissance progressivement, l’objectif fixé par le gouvernement en 2014 étant de 150000 emplois d’avenir. le chiffre 500 C’est le nombre d’emplois d’avenir qui seront créés ou soutenus par le Conseil général.
• un département 100% utile Mode d'emploi 1• Qui est concerné par les emplois d’avenir ? Les Essonniens de 16 à 25 ans sans diplôme ou titulaires d’un CAP/BEP à la recherche d’un travail. Ces emplois d’avenir ciblent en priorité les jeunes qui vivent dans des zones urbaines ou rurales sensibles marquées par le chômage. Les travailleurs handicapés sont concernés par ce dispositif étendu jusqu’à 30 ans, suite à un amendement défendu à l’Assemblée nationale par le député et président du Conseil général. 2• C’est quoi exactement un emploi d’avenir ? Un CDI ou un CDD de 1 à 3 ans, à temps plein qui s’accompagne de formation. Ces emplois d’avenir portent bien leur nom : ils s’adressent à des jeunes qui démarrent leur vie professionnelle et pour lesquels la recherche d’un emploi relève du parcours du combattant. Ils sont créés dans des secteurs non marchands dans des activités ayant une utilité sociale avérée et susceptibles d’offrir des perspectives de recrutement durables. 3• Combien de postes créés ou soutenus par le Conseil général ? 500 au total : 100 emplois d’avenir sont à pourvoir au sein même du Conseil général, 200 postes dans les institutions gérées par le département et 200 autres dans les associations essonniennes. Ils contribueront à renforcer le service public et la mission d’utilité publique des associations. 4• Comment décrocher un emploi d’avenir ? Pour les emplois d’avenir propres au Conseil général, les jeunes intéressés ne doivent pas s’adresser directement au département. Ils doivent passer principalement par la mission locale la plus proche de chez eux ou pour les jeunes handicapés, le Cap emploi dont ils dépendent. Leur conseiller vérifiera qu’ils remplissent les conditions et déterminera avec eux le poste qui leur conviendrait le mieux. Il les mettra ensuite en relation avec le Conseil général. Si leur candidature est retenue, ils co-signeront une demande d’aide d’emploi d’avenir comprenant le descriptif du poste ainsi que des actions d’accompagnement et de formation. Une fois la candidature retenue, ils signeront leur contrat de travail avec le Conseil général. www.travail-emploi.gouv.fr/n°136/janvier 2013/Le mag de l’Essonne•21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :