[91] Mag de l'Essonne n°135 décembre 2012
[91] Mag de l'Essonne n°135 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°135 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (142 x 189) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : emplois d'avenir... 1, 2, 3... prêts ? Signer !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
L’Essonne pour vous le mot de... David Ros Vice-président du Conseil général chargé de l’innovation et de la recherche « Depuis de nombreuses années, le Conseil général de l’Essonne mène une politique ambitieuse en faveur de l’innovation scien tifique, afin de pouvoir répondre à des enjeux qui sont à la fois économiques et sociaux. Cette stratégie d’innovation cons titue un atout majeur pour la création d’em plois et l’attractivité économique de notre territoire. Elle représente aussi une force au service du progrès social et de l’amélioration des conditions de vie des habitants. Le soutien à la société évryenne Vigilio en est un exemple très concret. Cette entreprise a mis au point le détecteur de chute Vigi’Fall, un dispositif innovant prometteur destiné à assurer une prise en charge plus rapide des personnes âgées tombées à leur domicile, en particulier celles qui sont isolées. L’objectif recherché est de tester l’utilisation de ce dispositif en conditions réelles auprès de personnes âgées, après des essais concluants en milieu hospitalier et en Ehpad. En choisissant ce mode d’action, le Conseil général s’inspire du modèle des « living labs » (laboratoires vivants) qui permettent de prendre en compte les besoins sociaux, en expérimentant l’inno - vation sur le terrain et en impliquant fortement les bénéficiaires ultérieurs. L’innovation nous accompagne au quotidien ! 20• Le mag de l’Essonne/décembre 2012/n°135 Vigi’Fall : le patch anti-chute qui sauve des vies Des vertiges, des jambes qui flan - chent, et c’est la chute. Ces banales pertes d’équilibre liées au vieillisse - ment sont les accidents domestiques les plus fréquents chez les plus de 65 ans. Avec des conséquences parfois dramatiques : fractures, déshydrata - tion, hospitalisation, décès prématuré... Le docteur Jean-Éric Lundy, fondateur de la société Vigilio à Évry, en sait quel que chose : « La chute est très souvent le début d’un déclin », raconte-t-il. Pen dant des années, ce médecin a vu arri ver aux urgences de l’hôpital Co - chin, à Paris, des personnes âgées qui étaient tombées à leur domicile, incapables de se relever et qui avaient passé de longues heures au sol avant d’être secou rues. C’est ce qui l’a décidé à mettre au point le premier « détecteur automatique de chute », avec le soutien du Conseil général de l’Essonne. Baptisé Vigi’Fall, ce dispositif unique au monde qui fonctionne sur le mode d’un « patch » portant un capteur corpo rel a déjà été testé avec succès à l’hôpital gériatrique Les Magnolias à Ballainvillers. Il est désormais dis - ponible sur le marché des Ehpad*. Prochaine étape : l’équipement de personnes âgées vivant seules à leur domi cile. D’ici juin 2013, 100 Essonniens de plus de 75 ans vont pouvoir tester chez eux et en conditions réelles ce « patch » capable de sauver des vies (lire ci-contre). *Établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. le chiffre 400 000 personnes âgées de plus de 75 ans chutent chaque année en France.
• un département 100% utile Mode d'emploi 1• Vigi’Fall, c’est quoi ? Un détecteur automatique de chute à destination des personnes âgées. Ce dispositif innovant a été mis au point par la société évryenne Vigilio, spécialiste en solutions télémédicales. Il comprend : • un biocapteur, maintenu au contact direct du corps grâce à un patch adhésif triangulaire, qui mesure les mouvements de la personne en permanence et à terme son rythme cardiaque• un boîtier transmetteur relié à la ligne téléphonique du domicile et à un centre d’appel• et des détecteurs infrarouges de mouvement, à placer dans plusieurs pièces du domicile. 2• Pour qui ? Toute personne âgée à risque de chute, notamment les personnes qui vivent seules à domicile ou en établissement. Participez à l’étude Vigi 91 3• Comment ça marche ? Il suffit d’installer les différents éléments du Vigi’Fall en suivant les instructions du guide d’utilisation fourni : appliquer le capteur avec le patch sur la partie latérale du thorax, brancher le boîtier à la ligne téléphonique et placer les détecteurs infrarouges dans les différentes pièces du domicile. Attention : le patch et la pile du capteur doivent être changés tous les mois. Une fois équipée, la personne peut vaquer à ses occupations, ses mouvements et son rythme cardiaque étant en permanence reliés au boîtier local. En cas de chute, le capteur corporel émet une alerte en direction du boîtier. Celui-ci croise ces informations avec celles du rythme cardiaque et des détecteurs infrarouges de mouvement. Si la personne n’arrive pas à se relever, le boîtier appelle les secours par l’intermédiaire d’un téléopérateur. 3• Où peut-on le trouver ? Pour l’instant, Vigi’Falla été commercialisé uniquement en Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad). Il sera disponible pour une utilisation à domicile après l’étude en cours (contacts ci-dessous). Si vous avez plus de 75 ans, que vous vivez seul en Essonne et que vous avez déjà chuté au moins une fois, vous faites partie du « profil » recherché pour participer à l’étude Vigi 91, soutenue par le Conseil général. Le principe ? Pendant une durée de 4 mois, vous allez pouvoir être équipé gratuitement du dispositif Vigi’Fall à votre domicile, afin de valider son fonctionnement dans les situations de la vie quoti dienne. Rassurez-vous : une fois apposé sur la peau, ce patch miniature se fait totalement oublier. Sauf, bien sûr, en cas de chute : le capteur émettra alors une alerte en direction du boîtier transmetteur qui appellera les secours. N’hésitez pas à vous inscrire : 200 volontaires (100 personnes équipées et 100 non équipées) sont nécessaires pour évaluer au mieux les performances de ce détecteur automatique de chute et les modalités d’intervention des secours. www.vigi91.eu Appel gratuit depuis un poste fixe n°135/décembre 2012/Le mag de l’Essonne•21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :