[91] Mag de l'Essonne n°135 décembre 2012
[91] Mag de l'Essonne n°135 décembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°135 de décembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (142 x 189) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : emplois d'avenir... 1, 2, 3... prêts ? Signer !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
L’Essonne c’est eux• ans les coulisses du festival Cinessonne Alors que s’achève la 14 e édition du festival du cinéma européen en Essonne, flash-back sur les temps fort de cette quinzaine. Projections en avant-premières, rencontres avec des réalisateurs... Loin des strass et des paillettes, le festival reste fidèle à ses principes : soutenir le cinéma d’auteur européen. Un travail au long cours mené par l’association Cinessonne. 18• Le mag de l’Essonne/décembre 2012/n°135 Janvier 2012 DCinessonne, c’est 12 jours de festival. Mais pas uniquement. Dès le début de l’année, l’association Cinessonne visionne plus de 300 films, parcourt l’Europe de festivals en festivals, multiplie les rencontres avec des réalisateurs et détecte les talents de demain. Autre mission de cette structure basée à Ris-Orangis et soutenue par le Conseil général : animer un réseau de 14 salles de cinéma indépendantes qui partagent une autre vision du 7 e art : ici, les films ne sont pas considérés comme des « produits » ; les spectateurs ne sont pas des « consommateurs ». L’asso ciation mène également un travail de sensibilisation et d’édu cation aux images et au ciné ma auprès des jeunes Esson niens. 13 novembre, cinéma Le Cyrano à Montgeron Coup d’envoi officiel du festival, millésime 2012 : 10 longs-mé tra - ges et 25 « courts » sont en compétition. Les réalisateurs sont français, espagnols, hongrois ou turcs. « Notre ambition est de présenter aux spectateurs des films d’auteur avec une forte identité et contribuer à leur distribution dans les salles fran çai - ses », explique Éric Dalizon, délégué général du festival. Les prix décernés représentent autant un succès d’estime qu’un soutien financier afin que le film continue de vivre. La soirée d’ouverture se poursuit avec la projection en avant-première de « Après-Mai » d’Olivier Assayas, qui relate le parcours intellectuel et artistique de lycéens engagés dans les mouvements d’après 68. 22 au 24 novembre, cinéma François Truffaut à Chilly-Mazarin En plus de la sélection officielle, le festival invite les spectateurs à des dizaines de rencontres en salle autour de séances. Le programme « Vent d’Est 05 », par exemple, propose trois jours de projections et de débats autour de jeunes réalisateurs de courtsmétrages polonais et français. Citons aussi les sections « Portraits de cinéastes » ou « En avant jeu nesse ». 24 novembre, cinéma Jacques Prévert aux Ulis C’est l’heure des « Conversations » avec André S. Labarthe, critique et réalisateur. Souhaitée par les organisateurs, cette rencontre constitue un moment de partage et de transmission. D’autres lui ont précédé avec les réalisateurs Pierre Etaix, Philippe Le Guay, Igor Minaiev ou encore Adriaan Lokman. « Des rencontres uni - ques, comme on n’en fait que dans un festival », selon Éric Dalizon. 25 novembre, espace Jules Verne à Brétigny-sur-Orge Clap de fin sur cette 14 e édition. L’espace culturel Jules Verne de Brétigny fait salle comble. Le jury* récompense le film turc « Beyond the hill » et le documentaire suisse « Hiver Nomade ». « Deux univers très différents, mais chacun avec un véritable parti pris qui ne laisse pas indifférent et une vision cinémato - graphique loin des codes et des stéréotypes habituels », relève Guillaume Nicloux, président du jury. Le festival s’achève, mais l’association Cinessonne continue de soutenir les films primés en les faisant circuler dans les salles du réseau lors de leurs sorties. *Composé de Guillaume Nicloux (réalisateur et écrivain), des réalisateurs Isabelle Brocard et Aurélien Vernhes-Lermusiaux et de Kira Taszman (journaliste).
Soirée d’ouverture du festival du cinéma européen en Essonne au Cyrano de Montgeron. Les spectateurs se pressent pour assister à la projection en avantpremière de « Après-mai », le film d’Olivier Assayas, tourné en partie dans notre département. André S. Labarthe raconte les coulisses de ses rencontres avec Alfred Hitchcock, John Cassavetes ou Franck Capra, filmés dans le cadre des documentaires « Cinéma, de notre temps » au cinéma Jacques Prévert des Ulis. Le palmarès 2012 Déjeuner/rencontre avec le jury présidé cette année par le réalisateur Guillaume Nicloux (avec le micro), au cinéma Jacques Tati d’Orsay. À sa gauche, Éric Dalizon, le délégué général de Cinessonne, l’association qui organise le festival. Soirée de clôture à l’espace Jules Verne de Brétigny. Après la projection en avant-première de « Love is all you need » de la Danoise Suzanne Bier, les spectateurs ont pu assister à la remise des prix. Grand prix du festival du cinéma européen en Essonne : « Beyond the hill », d’Emin Alper (Turquie)/Prix spécial du jury : « Hiver nomade », de Manuel Von Stürler (Suisse)/Prix d’interprétation masculine : Berk Hakman, dans « Beyond the hill », d’Emin Alper (Turquie/Grèce)/Prix d’interprétation féminine : Hannah Hoekstra, dans « Hemel » de Sacha Polak (Pays-Bas)/Prix spécial collégiens du court-métrage : « Ce n’est pas un film de cow-boy », de Benjamin Parent (France) Prix spécial lycéens du court-métrage : « Villa Antropoff », de Vladimir Leschiov et Kaspar Jancis (Estonie/Lettonie) Prix étudiants : « Hiver nomade », de Manuel Von Stürler (Suisse)/Grand prix du Conseil général de l’Essonne (courtmétrage) : « Prora », de Stéphane Riethauser (Suisse)/Prix du public (long-métrage) : « La dernière caravane », de Foued Mansour (France)/Prix du public (court-métrage) : « Le roi du curling », de Ole Endersen (Norvège). n°135/décembre 2012/Le mag de l’Essonne•19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :