[91] Mag de l'Essonne n°134 novembre 2012
[91] Mag de l'Essonne n°134 novembre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°134 de novembre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (142 x 189) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : sociale et solidaire, l'économie qui profite à l'homme.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Près de chez vous Draveil Étampes Nouvelle PMI et centre de planif’en 2014 Reconstruction en projet Un nouveau centre de protection maternelle et infantile (PMI) couplé à un centre de planification et d’éducation familiale (PEF) verra le jour à Draveil d’ici 2014. Le département a acté sa construction en débloquant une enveloppe de 1,2 million d’euros. Le futur bâtiment s’insérera au cœur d’un site boisé de 4 000 m², proche des transports en commun et d’un petit centre commercial. Son adresse : 83 boulevard Henri Barbusse. Sud Essonne Des « petits pas » qui font école Début octobre, une délégation du Conseil général de Martinique a visité le camion de PMI « Les petits pas ». Ces professionnels souhaitent en effet mettre en place, autour de Fort-de-France, un dispositif similaire. Pratique, il est parti - culièrement ingénieux. Chaque semaine, ce Centre de protection maternelle et infantile (PMI) itinérant sillonne le Sud Essonne, stationnant dans sept communes, le plus souvent devant les mairies. À bord, une auxiliaire de puériculture - qui fait aussi office de conductrice du camion -, une puéricultrice et un médecin. Du soutien à la parentalité, aux permanences de puériculture, sans oublier les consultations médicales, l’équipe reçoit, sur rendez-vous, des jeunes parents isolés sans moyen de transport et leur enfant. Les nouvelles mamans concernées sont informées de ces prestations par l’intermédiaire des maternités et des communes. Un service public départemental de proximité qui fera donc école aux Antilles. essonne.fr En ligne, un reportage complet sur ce dispositif Les subventions du Conseil général AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE• 70 000 euros au syndicat mixte Paris Métropole, acteur incontournable du Grand Paris.• 150 000 euros attribués au deuxième pacte pour le développement du territoire d’Orly-Paris. 24• Le mag de l’Essonne/novembre 2012/n°134 CULTURE• 64 000 euros à des projets d’envergure départementale (comme le festival de BD et du livre de Vigneux-sur-Seine) et au collectif Essonne, danse dans le cadre d’un contrat d’aménagement culturel. ÉDUCATION• 500 000 euros attribués aux collèges publics pour les aider à réaliser des actions éducatives inscrites au projet d’établissement, le but étant de mieux former les élèves. JEUNESSE• 32 000 euros à des associations qui interviennent auprès des jeunes. En octobre, le département a attribué une subvention de 2,5 millions d’euros à une entreprise sociale spécialisée dans la construction de maisons de retraite. Cette dernière sera chargée de refaire l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Le Petit Saint Mars à Étampes. « Les travaux devraient démarrer en décembre et durer deux ans. Ils ne perturberont pas le quotidien des résidents car ce nouvel équipement sera reconstruit sur un autre site », précise-t-on à la Direction des personnes âgées du Conseil général. LOGEMENT• 500 000 euros pour la période 2012-2014, à des projets de création de logements très sociaux destinés à des Essonniens en insertion.• 65 000 euros pour soutenir le fonctionnement des aires d’accueil des gens du voyage de Massy, Limours, Marcoussis, Chilly-Mazarin, Les Ulis et Villebon-sur-Yvette. PERSONNES ÂGÉES• 20 000 euros afin d’équiper la Maison d’accueil rurale pour personnes âgées de Vert-le-Grand.
•en direct du Conseil général personnes âgées Les Hibiscus aux couleurs de la vie Le 22 septembre dernier à Massy, Jérôme Guedj, député et président du Conseil général, et Vincent Delahaye, sénateurmaire, ont inau guré les Hibiscus, un établis - sement d'héber gement pour personnes âgées (EHPA). En fonction depuis juin, ce foyer-logement situé dans le quartier Bourgogne-Languedoc peut accueillir 98 personnes âgées autono mes. « 32 logements sont déjà attribués », précise la direction de l'EHPA. Derrière une façade aux couleurs vives, la résidence moderne ouvre sur un patio lumineux. Les quatre étages desservent 62 appartements : 26 F1 de 30 m² (pour un loyer de 683,57 euros) et 36 F2 de 45 m² (728,13 euros). Tous sont équipés de visiophone, d'une salle ROUTES• 230 000 euros pour aménager un carrefour entre Briis-sous-Forges et Courson-Monteloup, qui participent au coût du chantier à hauteur de 40 000 euros, une partie des travaux étant réalisés sur des voies communales. TRANSPORTS• 1 095 000 euros pour financer les études d’avant-projet et les premières acquisitions foncières de la phase 2 du tramway T7, qui concerne la section Athis-Mons/Juvisy-sur-Orge. d’eau adaptée et d'une kitchenette. Des salons d'étage et une balnéothérapie sont intégrés dans le bâti ment. « C'est confor table, fonctionnel et calme », se félicite Mme Breteau, nouvelle résidente. Structure ouverte et non médicalisée, les Hibiscus disposent d'une salle polyva lente qui fait office de restaurant à midi (du lundi au vendredi), de lieu de rencontre et de centre d'activités pour les personnes âgées du quartier (gymnastique douce, belote, tarot, etc.), le reste du temps. Le Conseil général, qui a soutenu à hauteur de 283500 euros ce projet, en subventionne un autre à Savigny-sur-Orge. 0180380055 SCIENCES• 106 000 euros à des associations de culture scientifique et technique qui contribuent à vulgariser ce domaine et à le rendre accessible aux plus jeunes. SOCIAL• 120 000 euros à des associations solidaires qui proposent des actions intensives de formation au permis de conduire à des Essonniens en insertion, des jeunes et des bénéficiaires du RSA.• 54 000 euros à des associations œuvrant dans le secteur de l’enfance et de la famille. Actions en série pour l’emploi des handicapés Du 12 au 18 novembre, l’Essonne se mobilise à l’occasion de la Semaine pour l’emploi des personnes handicapées*. Premier temps fort le 14 novembre, avec l’opération « tifo » : aux quatre coins de la France, des « tifosi », nom donné aux participants à cette animation inspirée des matchs de football, soulèveront simultanément des feuilles de papier colorées, dévoilant la pastille « Engagé(e) » sur une face et le logo de la Semaine sur l’autre. Une opération « coup de poing » destinée à interpeller le grand public, le taux de chômage des handicapés (20%) restant deux fois supérieur à la moyenne française ! En Essonne, ce « tifo » sera intégré à une « flash mob » ou rassemblement éclair, dont le lieu et l’heure seront communiqués par mail (meriel.alain@ladapt.net ou hanitra.raoeli@ladapt.net). Toujours le 14 novembre, le pôle économique et social de l’aéroport d’Orly organise un Forum emploi, handicap et handisport. Enfin, le 15, le Conseil général accueille un Handicafé spécial fonction publique à l’Hôtel du département, salle Michel Comte, de 10h à 12h. Infos et inscriptions au 01 60 79 88 82 *Organisée par l’Adapt, l’association pour l’insertion sociale et professionnelle des personnes handicapées. SPORT• 278 000 euros aux comités sportifs départementaux scolaires de l’Usep et de l’UNSS pour l’année 2012-2013.• 70 000 euros à la Fédération française de rugby, dont le siège est au Centre national de rugby de Marcoussis-Linas. EAUX• 176 000 euros au service d’assistance technique eaux superficielles et assainissement Yvelines-Essonne. n°134/novembre 2012/Le mag de l’Essonne•25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :