[91] Mag de l'Essonne n°133 octobre 2012
[91] Mag de l'Essonne n°133 octobre 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°133 de octobre 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (142 x 189) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,5 Mo

  • Dans ce numéro : collèges... l'Essonne en fait toujours plus pour la réussite.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Grand angle• collèges Le collège du futur, c’est maintenant ! Il fait gris, ce lundi 3 septembre. Une pluie très fine s’abat sur le collège Sonia Delaunay de Grigny. Un vrai temps de rentrée ! C’est justement jour de pré-ren - trée pour les professeurs et les personnels de la communauté éducative. Fabienne Lajaunie, la principale de l’établissement, leur présente les nouveautés. Et parmi ces innovations, « moncollege.essonne.fr ». Véritable porte d’entrée de l’Environne - ment numérique de travail des collèges, cet outil révolution naire, mis en place par le Conseil général, sera testé ici dès maintenant comme dans 11 autres éta blisse - ments, puis dans 40, d’ici la fin de l’année. Dans cet espace, un compte personnel est attribué aux membres administratifs, aux enseignants, aux élèves et bien sûr à leurs parents. Emplois du temps, res - sour ces documentaires, notes, absen ces et au tres exercices... sont consultables en ligne. Grâce à une messagerie, professeurs, élèves et parents d’élèves peuvent communiquer plus faci lement. Christian Was senberg, directeur académique de l’Esson ne, et Jérôme Guedj, député et président du Conseil général, ne perdent pas une miette de la démonstration. « C’est le facebook de l’éducation natio nale », lance ce dernier, en consultant sa tablette tactile. « Comme vous le voyez, je travail le beaucoup avec, je ne peux plus m’en passer. » 600 élèves issus d’une dizaine d’établissements en seront équipés. Les applications ne seront pas les mêmes certes, l’expé ri mentation du programme Numéritab91 s’inscrivant dans le cadre de projets pédagogiques portés par des ensei - gnants volontaires. Ce cartable numé rique devrait sérieusement alléger le poids des vrais sacs à dos. Car ces chanceux pourront 10• Le mag de l’Essonne/octobre 2012/n°133 15 000 ordinateurs dans les 100 collèges publics de l’Essonne, 1 accès Internet par classe, 20 000 numériclés, 600 tablettes tactiles, 400 tableaux numériques interactifs, « moncollege. essonne.fr » le réseau social à l’échelle du collège... Cette année, le numérique monte en puissance. Chargé de l’entretien et de l’informatisation des collèges, le Conseil général met à disposition des élèves et de la communauté éducative des outils pédagogiques innovants. Une nouvelle façon d’apprendre et d’enseigner, plus interactive, au service de la réussite pour tous. suivre leurs cours sur des manuels numériques, une fois que ceux-ci seront développés. Au 1er étage du collège, dans une salle de classe, certains professeurs regardent la fameuse tablette, sans oser la toucher. Dans la pièce adjacente, ils viennent d’assister à une démons tration sur un tableau numé rique interactif (TNI). Depuis 2009, le Conseil général en a ins tallé 400 dans les 100 collèges publics de l’Essonne. Finie la craie poussié reuse, place au stylet. L’enseignant s’en saisit pour, par exemple, lancer un son ou en - core une vidéo qui complète son cours et le rend plus vivant. Plus réceptifs, les collé giens retiennent mieux les cours, notamment d’histoire. C’est le constat que dressent bon nombre d’enseignants. Ces outils appartiennent au socle numé - rique des collèges, déployé par le Conseil général dès 2007. Un domaine que Michel
Aparicio-Blanco, directeur ad joint chargé des missions édu catives à la direction de l’édu cation et des collèges du Conseil général, connaît parfaitement : « Il était nécessaire de s’adapter aux évolu tions. Et aussi d’accom pagner la communauté éducative. En plus des TNI, les professeurs peuvent aussi utiliser les cubes Tice qui regroupent à la fois un vidéo projecteur, un lecteur CD et un lecteur DVD-USB. Les élèves de 6 e, quant à eux, recevront, pour la 4 e année consécutive, la Numériclé 91, une clé USB qui contient un pack de logiciels et de liens pédago giques pré-installés, dont le guide 6 e monde désormais dématérialisé. » À l’issue de la matinée, Jérôme Guedj a rappelé combien l’éducation était une prio rité pour le dépar tement. « Nous ne souhaitons pas seulement entretenir ou construire des collè ges et des cantines. Notre rôle, c’est d’accompagner les élèves tout au long de leur scolarité, afin qu’ils aient l’envie et les bagages nécessaires à la poursuite de leurs études. La fonction du Conseil général est aussi de fabriquer l’écrin, mais ce sont les ensei gnants qui mettent en œuvre le projet pédagogique. » moncollege.essonne.fr PLUS Lors de la pré-rentrée, Fabienne Lajaunie, la principale du collège Delaunay à Grigny, présente aux professeurs les innovations technologiques qu’ils vont pouvoir utiliser. PLUS de service public de soutien aux familles Le Conseil général poursuit son accompagnement financier en direction des familles essonniennes. Près de 20 000 d’entre elles bénéficient d’une aide à la restauration scolaire, pour un montant global de 4,87 millions d’euros. Le département consacre aussi plus de 34 millions d’euros aux transports scolaires, que ce soit en prenant en charge 50% de la carte imagin’R ou par la mise en place de circuits spéciaux. Ce soutien concerne 70 000 jeunes Essonniens. Le Conseil général a profité de l’été pour réaliser des travaux dans certains établissements. Ces petits et grands chantiers bénéficient, chaque année, d’une enveloppe de 45 millions d’euros. À Grigny, la restructuration du collège Jean Vilar est terminée et le collège Pompidou de Montgeron profite de sa nouvelle demi-pension. La rénovation du collège Rosa Luxemburg à Lisses, quant à elle, se poursuit. D’autres opérations de réhabilitation (une dizaine) sont en cours ou vont démarrer dans les collèges Jean Moulin de Verrières-le-Buisson, Michel Vignaud à Limours, Les Gâtines à Savigny-sur-Orge, Henri Wallon à Vigneux-sur-Seine, Dunoyer de Segonzac à Boussy-saint-Antoine ou Paul Éluard à Brétigny-sur-Orge. Cette année, un « plan toilettes » de 1,3 million d’euros a été engagé par le département sur un quart des établissements essonniens, dans un premier temps. L’objectif étant de restaurer ou de réhabiliter certains sanitaires. Une réponse concrète aux demandes des parents d’élèves, des conseils d’administration et des Essonniens, rencontrés dans les collèges lors des vœux décentralisés 2011 du Conseil général. n°133/octobre 2012/Le mag L’Essonne de l’Essonne le mag•1111



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :