[91] Mag de l'Essonne n°132 jun à sep 2012
[91] Mag de l'Essonne n°132 jun à sep 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°132 de jun à sep 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (142 x 189) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : en route pour les Jeux Olympiques.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
À la Une L’Essonne se jette à l’eau Après les paroles, l’Essonne passe aux actes. Voté en mars dernier, le principe de révision de la politique départementale de l’eau entre en phase opérationnelle. Un groupe de travail, composé d’une quinzaine de représentants d’élus, d’associations de consommateurs et d’experts, a été ins - tallé le 21 mai dernier. Il a jusqu’au mois d’octobre pour formuler des propositions favorisant la gestion publique de l’eau. Des données qui alimenteront la nouvelle politique départementale présentée aux élus en décembre prochain. « Elles devraient se répartir autour de trois grands axes : les missions d’assistance aux collectivités, Privés de logement pour cause d’alloc’les modulations financières et la mise à disposition de données relatives aux modes de gestion et au prix de l’eau », annonce Claire Robillard, vice-présidente du Conseil général chargée du développement durable et de l’environnement, qui pilote ce groupe de travail. L’objectif est d’aider les collec - tivités - qui gèrent l’eau - à s’assurer d’une meilleure maîtrise des coûts liés aux services de distribution et d’assainissement de l’eau potable qu’elles délèguent le plus souvent à des grands groupes. Un retour à la puissance publique partout où c’est possible, véritable mot d’ordre du Conseil général. Les bénéficiaires de l’Allocation adultes handicapés (AAH) ou d’une pension d’invalidité ne sont pas les bienvenus dans certaines agences immobilières. Le Défenseur des droits a récemment épinglé un groupe immobilier qui refusait de louer des appartements à des personnes handicapées titulaires de ces allocations. Motif invoqué : ces revenus n’étaient pas considérés comme une garantie de paiement des loyers. Ce qui revenait, dans les faits, à exclure illégalement de l’accès au logement un grand nombre de personnes handicapées. Une pratique jugée « discriminatoire » par le Défenseur des droits. Le groupe en question, qui a reconnu l’existence d’une « consigne nationale » donnée à ses agences, a donc été sommé de revoir ses procédures. 4 4•Le• L’Essonne mag de l’Essonne le magSjanvier/été 2012/n°132 2010SN°109 egalite.essonne.fr Culture et handicap : suivez le guide ! Visiter un musée, une expo, aller au cinéma ou voir un concert : autant d’activités qui devraient, en principe, être accessibles à tous, y compris aux personnes handicapées. Tel n’est pas toujours le cas, malheureusement. En Essonne, le Conseil général a recensé les sites culturels totalement accessibles à ce public. Des centres d’art, cinémas ou salles de spectacles qui proposent systématiquement des places de stationnement réservées, des ascenseurs et des toilettes aménagées pour les personnes à mobilité réduite par exemple. Mais aussi des médiathèques ou des musées qui fournissent des documents en braille et organisent des visites en langue des signes, ou bien encore des cours et des instruments adaptés dans des écoles de musique. essonne.fr En ligne, « Le petit guide essonnien des sites culturels accessibles aux personnes handicapées » Le bonheur est dans le pot Joli nom pour cette association de potiers essonniens qui veulent partager leur passion avec le public. Comme chaque année, ces artisans organisent quatre marchés aux quatre coins de l’Essonne au cours de la période printemps-été. Prochains rendez-vous à la halle de Dourdan le dimanche 24 juin, puis les 29 et 30 septembre à celle de Milly-la-Forêt. Entre 4000 et 5000 vases, cruches et autres amphores, de tous les styles et de tous les formats, envahiront les étals et seront proposés à la vente. En bonus, des démonstrations de tournage, des ateliers ludiques pour les enfants, et pour les plus intéressés, une « bourse d’échange » de matériel, des adresses de boutiques et des informations sur le métier de potier, l’un des plus anciens au monde.• Infos sur www.lebonheurestdanslepot.com
Rugby : Massy monte chez les pros Cette fois, c’est fait. Le Rugby Club Massy Essonne (RCME, en bleu) a décroché les clés de la Pro D2 en s’imposant face à Lille lors de la demi-finale retour de Fédérale 1, le 3 juin. Grâce à cette place en finale (qu’ils devaient disputer le 16 juin face à l’US Colomiers), les Massicois entrent enfin dans la cour des grands du rugby français : ils rejoignent la 2 e division professionnelle, considérée à juste titre comme l’anti-chambre de l’élite du Top 14. Pour les hommes de Jeff Dubois, ce passage chez les pros a une résonance toute particulière, eux qui avaient échoué à quelques points à peine de la qualification l’an dernier. « Cette victoire permet aux joueurs du RCME d’être enfin reconnus à la hauteur de leur talent », s’est félicité Michel Pouzol, vice-président chargé du sport au Conseil général. Le président Jérôme Guedj, lui-même Massicois, s’est quant à lui dit « particulièrement fier de cette étape importante franchie, qui ouvre de belles pers pectives pour le club ». Foot : les filles de Juvisy vice-championnes de France Le coup de cœur du mois ! Carton plein pour les Noctambules, le 2 juin dernier au domaine départemental de Chamarande. Cette année, ce sont les installations de feu de la Compagnie Carabosse qui ont embrasé les lieux, devant 15 000 curieux, à l’enthousiasme contagieux. À la nuit tombée, des centaines de torches, braseros et autres pots de fer géants ont illuminé les plans d’eau et leurs abords, conférant au site une atmosphère féérique. Au milieu du canal des amoureux, un arbre de feu déployait des branches enflammées, pendant qu’une clarinettiste installée dans une barque posait ses notes sur ces crépitements... Autour, d’étranges boules de flammes naviguaient au gré du vent. Magique et poétique. Et un, et deux, et trois zéro ! Mais au profit de leurs adversaires lyonnaises, malheureusement. Les footballeuses du FCF Juvisy (en blanc) se sont finalement inclinées face à l’Olympique Lyonnais, lors de la dernière journée du championnat de foot féminin le 2 juin. Plus de 6 000 spectateurs étaient venus les encourager au stade départemental Robert Bobin de Bondoufle. Malgré le score final, les Juvisiennes n’ont guère à rougir de leur performance. Même le président de l’OL, Jean-Michel Aulas, a reconnu que les Essonniennes leur ont « posé pas mal de problèmes » et qu’elles « méritaient peut-être la première place » au vu de l’ensemble de la saison. Les « filles de Juvisy » terminent donc deuxièmes du championnat national et sont qualifiées pour la Ligue des Champions l’année prochaine. n°132/été 2012/Le mag de l’Essonne•5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :