[91] Mag de l'Essonne n°131 mai 2012
[91] Mag de l'Essonne n°131 mai 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°131 de mai 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (142 x 189) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : Domaine de Chamarande... la culture en partage.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
jeux olympiques Avant Londres, Bondoufle ! À quelques semaines des Jeux Olympiques de Londres, les collé - giens essonniens (6 e et 5 e) disputeront leurs propres Olympiades, à domi cile, le mercredi 6 juin après-midi au stade départemen tal Robert Bobin à Bondoufle. Au programme de cette 3 e édition coor ganisée par le Conseil général et l’Union nationale du sport scolaire de l’Essonne, des sports olympiques comme le triathlon, la lutte ou le badminton, mais aussi des disciplines qui ne font pas ou plus partie de la liste des sports reconnus par le Comité international olympique : rugby, baseball et bumball. Un atelier « sport et santé » et un quiz sur les JO seront aussi proposés aux participants, en présence des sportifs essonniens pré-sélectionnés pour les Jeux de Londres. Les subventions du Conseil général Le 1er avril, dans le cadre de la semaine du développement durable, de nombreux bénévoles se sont retroussés les manches pour nettoyer le coteau des Vignes à Athis-Mons. ACCÈS AU SAVOIR• 45 000 euros à l’association Sciences Essonne dont la mission est de promouvoir la culture scientifique en organisant, par exemple, des parcours du savoir... CULTURE• 28 000 euros en appui à des manifestations culturelles d’envergure départementale comme le Cabaret des enfants proposé par l’association pour le développement du cirque en Val d’Orge (lire aussi p.34). COOPÉRATION INTERNATIONALE• 131 000 euros à des acteurs (collectivités ou associations) de la coopération internationale. 24• Le mag de l’Essonne/mai 2012/n°131 Près de chez vous environnement Nettoyage de printemps, la suite Vous avez jusqu’au 2 juin pour participer à l’opération « Essonne verte, Essonne propre » initiée par le Conseil général. Pour la 17 e année consécutive, le département s’engage auprès des communes, des associations et de tous les organisateurs de ramassages de déchets, en leur fournissant notamment gants et sacs poubelles. De la protection de l’environnement par les actes ! Quelques temps forts le 12 mai, dans le cadre de la fête de la nature : le nettoyage des berges de Seine et des chemins à Étiolles, la découverte des fleurs sauvages en ville à Igny, une balade éco-citoyenne à vélo dans le Cirque de l’Essonne (Lisses) ou encore une visite de la station d’épuration à Étampes. Les 26 et 30 mai, les agents du Conseil général vous proposent de découvrir les oiseaux des marais de la Vallée de l’Essonne. En point d’orgue, le 2 juin, une journée et une soirée exceptionnelles au domaine de Chamarande (lire aussi p.12). essonne.fr Deux expos spéciales JO Du 4 au 30 juin, entrez « Au cœur de l’Olympisme » avec une exposition du même nom présentée à la Mai son départementale des comités sportifs, à Mennecy, en partenariat avec le Comité départemental olympique et sportif de l’Essonne. Les Jeux an ti - ques et modernes, les symboles et les rituels olympiques, Pierre de Coubertin, le mouvement olym pique... tous ces thèmes sont traités sous la forme de vidéos, sons et objets de collection. Une rétrospective des Jeux Olympiques d’été vient compléter le tableau. mdcs.essonne.fr 0169234400 - Visites libres du lundi au vendredi, 9h-12h/14h-17h ÉCONOMIE• 100 000 euros à l’association Nova Green qui anime la filière des éco-activités en Essonne.• 600 000 euros à l’association Opticsvalley qui met en œuvre les filières optique, électronique et ingénierie logicielle dans le département. ENFANCE ET FAMILLE• 350 000 euros à l’association Tempo qui assure les visites médiatisées entre les enfants confiés à l’Aide sociale à l’enfance - dont le Conseil général a la charge - et leurs parents. Ces visites sont ordonnées par les juges pour enfants.• 35 000 euros à l’ACEPP 91. Cette association départementale regroupe et anime l’ensemble des lieux d’accueil gérés par les parents dont les crèches.
• en direct du Conseil général emploi Des CV gagnants avec Essonne Cadres Catherine Devaucoux (à gauche), la responsable de l’association, et Pascale Pavot-Lafouasse, bénévole. Des cadres en recherche d’emploi qui mutualisent leurs compétences et leurs réseaux pour retrouver un travail, c’est le principe d’Essonne Cadres. Créée en 2003 à Massy, l’association s’implique aussi vers d’autres publics, dans le cadre du plan de revitalisation de Faurecia à Etampes. Cette structure compte 35 adhérents, tous bénévoles, comme Pascale Pavot-Lafouasse. « J'y ai adhéré en décembre 2009 puis y suis revenue en décembre 2011 en tant que trésorière, après un CDD de deux ans », ex plique cette directrice administrative et financière de 53 ans. ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR• 213 000 euros au Pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) UniverSud Paris pour renforcer la coopération entre les universités et les établissements de recherche des sites d’Évry et du Plateau de Saclay. JEUNESSE• 37 000 euros à l’association Unis-Cité Île-de-France qui développe le service civique volontaire en Essonne. LOGEMENT• 66 000 euros à la co-propriété des Cinq bastides dans le quartier des Pyramides à Évry, pour que des travaux dans les parties communes puissent être réalisés. Essonne Cadres est un vivier de compé tences de proxi - mité qui permet à chacun de ses membres de s'enrichir de l'ex périence des autres. « Des ateliers thématiques hebdomadaires ont lieu dans les locaux de la pépinière d’entreprises d'Orsay que nous louons. Au cours de l'ate lier CV, par exemple, 10 ad hé rents donnent leur avis sur la présentation de vos compétences. Vous en res - sortez avec un CV béton, en richi par cette vision à 360° », poursuit Pasca le. Et les résultats sont là. L’association - qui bénéficie du soutien du Conseil général - affiche un retour à l'emploi de 68% dans les six mois suivant l'adhésion. Pour obtenir un tel succès, elle incite ses membres à démarcher direc tement les entreprises. « Les sociétés recherchent des candidats disponibles immédiatement. Lorsque vous vous présentez à elles, vous êtes identifié plus facilement, ce qui favorise votre recrutement. » www.essonnecadres.org 0160119446 Participez au concours de fleurissement 2012 Depuis de nombreuses années, le Conseil général organise le concours départemental des villes et villages fleuris. Toutes les communes de l’Essonne sont invitées à participer à cette compétition qui contribue à l’amélioration du cadre de vie. Il est impératif qu’elles se fassent connaître et donc qu’elles s’inscrivent sur essonne.fr/fleurissement_2012 avant le 25 mai. En juin, ces villes et villages recevront la visite d’un jury départemental qui évaluera le travail réalisé par les services des espaces verts municipaux et par les particuliers : le concours est ouvert aux Essonniens qui vivent en maisons avec jardins visibles de la rue ou en appartements avec balcons... Attention, ces particuliers ne peuvent se présenter que si la commune est inscrite au concours. Aucune candidature individuelle n'est acceptée. QUARTIERS• 29 000 euros à des projets associatifs et communaux au titre de « Ville-Vie-Vacances », un dispositif de l’État auquel participe également la Caisse d’allocations familiales. SANTÉ• 118 000 euros au Centre hospitalier sud francilien pour la prise en charge du dépistage de la tuberculose au centre pénitentiaire de Fleury-Mérogis. SOLIDARITÉ• 693 000 euros à l’Agence de services et de paiement chargée par le Conseil général de reverser cette aide départementale aux employeurs de bénéficiaires du RSA en contrat unique d’insertion. n°131/mai 2012/Le mag de l’Essonne•25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :