[91] Mag de l'Essonne n°129 mars 2012
[91] Mag de l'Essonne n°129 mars 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°129 de mars 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (142 x 189) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : l'égalité ça ne se brade pas !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
Près de chez vous tourisme Sorties en soldes à l’année Plus besoin d’attendre les beaux jours pour profiter de sorties à prix réduits. En remplacement de l’opé ration Pass’Essonne, qui fonctionnait uniquement du 1er mai au 31 août, le Comité départemental du tourisme (CDT 91) lance une nouvelle action de promotion, valable toute l’an née : Essonne Bons Plans. « L’objec tif est d’inviter le public à découvrir ou redécouvrir notre patrimoine dans les meilleures conditions en proposant des offres variées, renouvelées et inté ressantes », explique Paul da Silva, conseiller général délégué au tourisme et président du CDT 91. Et la crise étant passée par là, les idées d’évasion à proximité du domicile sont plus que jamais les bienvenues. Pour attirer un public le plus large possible, elles s’étalent désormais sur toute l’année et s’adaptent à tous les budgets. Les premières offres sont en ligne depuis le 1er février sur le site tourisme-essonne.com, à la rubrique « Essonne Bons Plans » et classées par thèmes : Loisirs, Patrimoine, Hébergement, Gastronomie/Terroir, Nature. Pour béné fi cier d’une offre, il suffit de télécharger le bon de réduction, disponible au format PDF, et de le présenter sur place au pres tataire. Jusqu’au 1er avril, vous pourrez ainsi vous offrir, par exemple, une en trée gratuite pour une entrée ache tée au ZooParc de Cheptainville, visiter pour 1,50 euro le mu sée Paul Delouvrier dans la cathédrale d’Évry ou bien en core suivre un atelier culinaire à prix réduit au pres ti gieux domaine de Farcheville. Les offres seront renou velées cha que trimestre. tourisme-essonne.com Suivez le Guide 2012 ! Le Guide du tourisme et des loisirs de l’Essonne 2012 est disponible depuis le 15 février, dans les locaux du CDT 91 (au 19 rue des Mazières à Évry), sur son site Internet tourisme-essonne.com et dans les offices de tourisme et les syndicats d’initiative du département. Parmi les nouveautés répertoriées cette année : le jardin de la biodiversité de la Maison de l’environnement de l’aéroport d’Orly, la parc d’attraction Mysterland à Montlhéry ou bien encore la patinoire « toutes saisons » de la base de loisirs d’Étampes, ouverte depuis février. 26• Le mag de l’Essonne/mars 2012/n°129 Ces statues wakas venues d’Éthiopie vous accueillent au musée Paul Delouvrier d’Évry. La ronde des jardins Pour « découvrir les jardins de l’Essonne en s’amusant », téléchargez vite la toute dernière brochure du CDT 91 : « La ronde des jardins ». Neuf pages tout en couleurs, destinées pour une première moitié aux « plus grands » : catégories de jardins, politiques mises en place pour les protéger... La deuxième moitié du fascicule est une visite guidée de dix jardins de l’Essonne, à travers une série de jeux, quiz et énigmes à résoudre. À feuilleter en famille et à tout âge !
Boussy-Saint-Antoine La salle Gérard Philipe démarre Sans Souci Faut-il y avoir un bon présage ? Le nouvel espace culturel de la Ferme, à Boussy- Saint -Antoine, a accueilli pour son premier spectacle, le 12 février dernier, la compagnie du Sans Souci. Cette troupe au nom de bon augure a interprété la pièce de théâtre musicale « Album de famille » sur les plan - ches flambant neuves de la salle Gérard Philipe, lançant du même coup la saison culturelle du nouvel espace. En plus de cette salle de 140 fauteuils aux gradins amovibles, cet équipement comporte une salle d’exposition, baptisée Jacques Chamaillard en hommage au dessinateur et peintre buxacien décédé en 2007, et un restaurant crêperie ouvert midi et soir, « Les tables de la Ferme ». L’ensemble a été construit dans les locaux de l’aile sud de la Ferme, une ancienne bâtisse seigneu - riale du XV e siècle. L’opération, entamée en juillet 2010, a été co-financée par la communauté d’agglomération du Val d’Yer - res et le Conseil général de l’Essonne. tramway Villejuif/Athis-Mons Un pont de 2500 tonnes sur la RN7 Il est près de minuit, ce 1er février, lorsqu’une vingtaine d’ingénieurs et ouvriers entament leurs travaux herculéens. Casques vissés sur la tête, ils orchestrent le « poussage » du tablier d’un pont long de 96 mètres, lourd de 2500 tonnes. Au total, quatre nuits seront nécessaires avant que cet ouvrage d’art ne chevauche les huit voies de circulation de la RN7 et de l’A106, à quel - ques centaines de mètres des pistes de l’aéroport d’Orly. Le travail est minutieux : quatre puissants vérins poussent la dalle bétonnée sur des rails métalliques, depuis son aire de fabrication jusqu’à l’autre côté de la route, à la vitesse de... quatre mètres par heure ! Trois piles bétonnées, érigées sur des terre-pleins centraux, assurent des points de fixation. Pour des raisons de sécurité, la cir - culation a été interrompue durant les manœuvres. Ce nouveau pont permettra au futur tramway, le T7, de relier dès la fin 2013 deux stations de la ligne situées sur la plate-forme aéroportuaire d’Orly, et de desservir le futur quartier d’affaires Cœur d’Orly. Plus symbolique, il constitue aussi le trait d’union de la ligne entre l’Essonne et la Val-de-Marne. Le T7 trace sa route Le poussage du pont est une étape supplémentaire dans l’avancée du « T7 », le futur tramway Villejuif/Athis-Mons, financé à hauteur de 12 millions d’euros par le Conseil général de l’Essonne (sur un budget total de 318 millions d’euros). La pose des premiers rails sur le sol essonnien a débuté en décembre dernier, à hauteur du musée Delta à Athis-Mons, et continuera jusqu’en mai 2012. Autre chantier en cours : la réalisation de la future gare routière et d’un local d’exploitation. Le terminus des 11,2 km du tracé est en effet situé à Athis-Mons, près du centre commercial. Des ronds-points seront aménagés sur les futures voies de circulation. Stations et poteaux d’alimentation seront installés en avril 2013. Les travaux de sécurisation du tunnel d’Orly se poursuivront jusqu’en février de la même année. Fin 2013, au terme des ultimes essais de rames, les premiers voyageurs pourront composter leurs billets. n°129/mars 2012/Le mag de l’Essonne•27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :