[91] Mag de l'Essonne n°127 janvier 2012
[91] Mag de l'Essonne n°127 janvier 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°127 de janvier 2012

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : Conseil Général de l'Essonne

  • Format : (142 x 189) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : renforcer le service public, donner la parole aux citoyens, s'engager pour l'éducation et la jeunesse, agir pour l'égalité réelle.... vous pouvez compter sur l'Essonne.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Près de chez vous enseignement supérieur Les meilleurs stages en BTS récompensés Organisée par le Conseil général, la traditionnelle cérémonie des Prix de stages s'est déroulée le 25 novembre dernier à la Chambre de commerce et d'industrie de l'Essonne, à Évry. La 11 e édition des Prix de stages a récompensé, cette année, 32 étudiants en BTS. Des lycéens essonniens mis à l’honneur pour l’excellence de leur stage d’étude, en France ou à l’étran ger. Leur investissement a donné lieu, par exemple, au déve - loppement d’une nouvelle activité ou à l’au gmentation du chiffre d’affaires. 27 de ces élèves ont reçu un chèque de 1000 euros à 1 500 euros tandis que 5 autres, récompensés par un Grand prix (lire cidessous), empochaient 2 000 euros. Soit au total une enveloppe de 38 000 euros versée par le Conseil général, à l’initiative > Yaya Mbegnouga en BTS en alternance Maintenance industrielle à la faculté des métiers de l’Essonne, pour sa formation effectuée au sein de l’entreprise Kuehne Nagel à Bondoufle. > Margot Roudier, en BTS en alternance Animation et gestion touristiques locales à la faculté des métiers de l’Essonne pour sa formation effectuée au sein du camping Heliomonde à Saint-Chéron. > Johan Forgas, en BTS Mécanique et automatismes 22• Le mag de l’Essonne/janvier 2012/n°127 de cet événement. « Ce prix récompense notre investissement, et donne confiance pour la suite de nos études », souligne Clémence Coin, primée pour un stage effec - tué au Canada. Pour David Ros, viceprésident du Conseil général en charge notamment de l’enseignement supérieur, « ces prix valorisent la formation en alternance et l’insertion professionnelle sur le dépar tement ». Car, à l’heure où les jeunes sont particulièrement exposés au chômage, les stages en entreprises sont de véritables tremplins vers l’emploi. Ce n’est pas Laura, 22 ans et diplômée d’un BTS ventes et Les Grands prix de stages 2011 productions touristiques, qui dira le contraire : « J’ai effectué un stage de deux ans, en alternance, dans une agence de voyages à Corbeil-Essonnes. Au fil des mois, je réalisais les mêmes missions que mes collègues ». Pour preuve, la jeune Essonnienne a décroché, dans la foulée de son stage, un CDI dans une agence de voyages, à Longjumeau. + d’infos sur essonne.fr retrouvez les portraits des 5 lauréats du Grand prix dans l’actualité économie-aménagement industriels au lycée Parc de Vilgénis à Massy, pour son stage effectué au sein de l’entreprise SETMAT à Voisins-le-Bretonneux. > Ghanawa Dar, en BTS Management des unités commer ciales au lycée Marcel Pagnol à Athis-Mons, pour son stage effectué au sein de l’enseigne Toys’r’us, à Thiais. > Thibault Mayeur, en BTS Mercatique et gestion hôtelière à l’Institut Saint-Pierre à Brunoy pour son stage effectué au sein de Compass-Group Eurest France à Charenton-le-Pont.
• en direct du Conseil général Les Ulis Les petits plats dans les grands L’ambiance était festive, ce samedi 3 décembre, au collè - ge Mondétour des Ulis. Dans le hall d’accueil, les élèves de l’atelier photo exposent leur travail. Trois musiciens font résonner trombones et tambourins, bientôt suivis par la chorale du collège. Les petits fours, en partie préparés par les élèves des Segpa *, n’atten - dent que les convives. La rai - son de cette effervescence ? L’inau guration de la demi-pension, du nouveau préau, de locaux administratifs, d’un espace multi-activités et d’une salle de sport. Terminés depuis la rentrée, les travaux engagés par le Conseil général ont duré dixhuit mois pour un investissement de 6,5 millions d’euros. « L’environnement de travail est un facteur, parmi d’autres, de réussite scolaire », a souligné Jérôme Guedj, pré sident du Conseil général. Le bâtiment datant des années 1970, une rénovation s’imposait. La classe Relais ** (une des sept du dépar - tement), par exemple, est neuve, tout comme la cantine, d’une capacité de 250 couverts. « C’est beaucoup plus convivial qu’avant, et je prends davan tage mon temps pour déjeu ner », souligne Laurine, élève de 3e. En période de crise, le Conseil géné ral réaffirme son enga - gement pour l’éducation. Trois autres demi-pensions ont en effet été rénovées cette année (celles des collèges Diderot à Massy, Jules Ferry à Sainte-Geneviève-des-Bois et Jean-Étienne Guettard à Étampes). Six autres opérations sont en cours ou démarreront dans les prochains mois. Sans oublier le soutien financier accordé aux familles, depuis onze ans, pour permettre au plus grand nombre de bénéficier de la restauration scolaire. *Sections d'enseignement général et professionnel adapté. ** Dispositif de lutte contre le décrochage scolaire. Évry La coopération à l’heure des révolutions arabes Après le Mali, Haïti et le Québec, le Conseil général travaille à un nouveau partenariat avec la Tunisie, engagée récemment dans un processus démocratique. « Il faut réinterroger notre politique de coopération inter - nationale à l’aune des récentes évolutions planétaires », a déclaré Michel Pouzol, vice-président du Conseil général chargé de la coopération décentralisée, en préambule à un colloque qui se déroulait le 26 novembre dernier à l’uni - ver sité d’Évry. Pas moins de 70 acteurs essonniens de la solida rité internationale ont répondu à l’invitation lancée par le Conseil général. Réunis au sein d’ateliers, ces res - ponsables associatifs ont planché sur les nouvelles orientations en matière de coopération internationale pour 2012- 2014. Objectif du département : construire avec ses par te - naires une nouvelle politique de solidarité internationale. « Nous ne sommes pas dans la transmission de savoirs mais dans le partage d’expériences », a rappelé Michel Pouzol. égalité femmes-hommes L’Appel des 100 tisse sa toile L’Appel des 100, lancé lors du centenaire de la Journée internationale pour les droits des femmes en 2010 par le Conseil général, continue d’étendre son réseau en Essonne. À l’appel de 100 personnalités du département, 59 collectivités s’étaient engagées dès le 8 mars 2011 en faveur de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes. Après Quincy-sous-Sénart, deux nouvelles communes les ont rejoint, à l’occasion de la 1 re réunion plénière du réseau organisée le 24 novembre dernier à l’Assemblée dépar - tementale : Briis-sous-Forges et Épinay-sous-Sénart. Ces communes ont toutes désigné un-e référent-e égalité sur leur territoire. Elles se sont aussi engagées à adhérer à la « Charte européenne pour l’éga lité entre les femmes et les hommes dans la vie locale » et à mettre en œuvre un plan d’actions concrètes. Exemple : sensibiliser les animateurs de centres de loisirs à une éducation « non sexiste » et à la gestion de la mixité. n°127/janvier 2012/Le mag de l’Essonne•23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :